Vincent Pompetti marie en beauté le crayon et la peinture

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

Vincent Pompetti est dessinateur illustrateur de talent, originaire de Belgique.
Il a produit de nombreuses bandes dessinées avec Tarek au scénario, comme le Malouin, la Guerre des Gaules ou encore Sir Arthur Benton.
Il n'emploie que des techniques traditionnelles et c'est ce qui donne la vie à son trait.
Son trait est fluide et sa technique est aussi remarquable que personnelle. Il marie en beauté le crayon et la peinture dans des histoires réfléchies et engagées. Voilà pourquoi nous aimons son travail !
En ce moment Vincent Pompetti prépare un roman graphique de Fantasy/SF "Les Anciens Astronautes". Il a besoin de vous, de votre soutien. Pour participer à la réussite de ce projet, c'est par ICI.


Vincent Pompetti a pris le temps de répondre à nos questions, prenez le temps de lire !
 


© Vincent Pompetti

 

 Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

J’ai fait des études à l’Institut des Beaux Arts  Saint Luc à  Liège, où la bande dessinée m’a paru rapidement être ma voie comme médium d’expression pour raconter des histoires. J’ai continué comme autodidacte à tester les goûts et les styles vers lesquels je voulais concrétiser mes choix, ce qui prend du temps. Je dis en autodidacte car l’univers du dessin est vaste, et toutes les réponses ne peuvent se trouver dans un cycle d’étude.

Etre dessinateur, peintre ou illustrateur, c’est s’assumer. J’ai donc planché rapidement sur des projets de bandes dessinées et la première est parue en 2002 sous le titre de Planète Divine, un conte onirique de science-fiction paru aux éditions Glénat.

 

 © Vincent Pompetti

 

En parcourant les salons du livre, j’ai fait la connaissance de Tarek et nous avons rapidement sympathisé. Il s’en est suivi une série d’albums sous forme de trilogie, notamment le deuxième cycle de  Sir Arthur Benton. Vers 2010, nous avons décidé ensemble d’investir dans une maison d’édition indépendante, Tartamudo, pour réaliser en priorité les sujets qui nous tiennent à cœur, ensemble ou séparément.

Cela m’a permis de changer mon emploi du temps, en exposant des toiles et illustrations, en Suisse et en France jusqu’ici,  de donner également des cours de croquis à l’école Pivaut et de peinture aux ateliers Terre & Feu de Rennes.

TAREK - PAINTING sur Artist'UP - TAREK - COLLAGES sur Artist'UP

© Vincent Pompetti
 

Vous travaillez beaucoup avec des techniques à l'eau (aquarelle, gouache...). Pourquoi ce choix ?

Le rapport à la couleur m’a de suite énormément inspiré lorsque j’étais à Saint-Luc. Il n’y a jamais eu de calcul, pour ou contre les outils informatiques. On m’a pourtant à plusieurs reprise déconseillé de suivre cette voie, que professionnellement cela se démarquait. Le dessin est avant tout un accomplissement et une récompense en soi, ensuite la vie professionnelle s’organise autour de cela. C’est ce qui fait qu’on attire les gens qui partagent cette résonance et c’est la meilleure chance d’être apprécié, car l’honnêteté paie, discrètement mais plus surement.

 

© Vincent Pompetti

 

Mon tempérament naturel va plus vers la peinture en couche. Pour la bande dessinée, mon parcours m’a amené à travailler l’aquarelle sous forme d’encres ECOLINE. Travailler la matière et le contact physique avec le papier ou la toile est un grand plaisir.
 


© Vincent Pompetti

 

Quelles sont vos sources d'inspiration ?

Pour la bande dessinée, il y a les classiques américains comme Harold Foster ou Alex Raymond, mais aussi le meilleur du dynamisme, comme Frazetta, Scott Hampton, Jeff Jones, ou Berni Wrightson. Un auteur européen m’a beaucoup inspiré et m’inspire toujours, c’est le vietnamien Vink, auteur d’une belle série poétique Le moine fou, tout en aquarelle.

En peinture et illustration, il y a vraiment beaucoup de chose, l’art du fin 19 ème, début 20 ème siècle me parle spécialement, que ce soit l’art nouveau, l’impressionnisme, les préraphaélites, Arthur Rackham et Edmond Dulac, ou encore Carl Larsson.

 

© Vincent Pompetti

 

Qu'est-ce qui vous plait dans les bandes dessinées historiques et fantastiques ?

La géopolitique m’attire car c’est mettre en lumière des problèmes de société sans regard partisans et essayer de comprendre. Or comprendre permet de dépasser un problème. La culture permet de partager ces observations et de mieux connaitre le monde. Par exemple pour La Guerre des Gaules, le jeu des alliances et des otages fait écho à ce qui se passe jusqu’à aujourd’hui, et le livre de César est beaucoup orienté sur la psychologie des adversaires et le moral des troupes.
 


© Vincent Pompetti
 

Pour Sir Arthur Benton, il permet de mieux comprendre des conséquences qui nous affectent encore, comme le fait que l’occident s’est servi d’anciens nazis pour construire des services secrets contre l’URSS. Ou encore la façon de raisonner des hommes de pouvoir parfois très paranoïaques. C’est une invitation à mieux populariser des sujets difficiles, de donner une contribution aux conséquences de nos actes.

 


© Vincent Pompetti

© Vincent Pompetti


Le fantastique est ce que j’apprécie le plus naturellement, parce qu’il permet de faire des allégories ou des hyperboles qu’on accepte plus facilement sous cette forme,  parce qu’il permet d’explorer une certaine profondeur de façon universelle, et puis parce qu’imaginer des mondes rend l’esprit libre !

 

© Vincent Pompetti

 

Pouvez-vous nous parler de vos collaborations avec Tarek, votre scénariste ?

Tarek est quelqu’un de méthodique et bien organisé, qui a de même la souplesse d’esprit de s’adapter à son dessinateur. Du moins nous nous entendons bien, il me laisse la liberté de construire mes pages, ce que je recherche.

Ce qui fait que notre relation professionnelle évolue, c’est cette entente respectueuse et de nombreuses passions communes. Par ailleurs je donne un petit coup de main à son magazine d’art urbain Paris Tonkar, où j’ai pu faire un article sur Vaughn Bodé et interviewer David Lloyd, le dessinateur de V pour Vendetta, une personne d’une grande élégance et authentique gentleman.

 TAREK - PAINTING sur Artist'UP - TAREK - COLLAGES sur Artist'UP
PARIS TONKAR MAGAZINE


© Vincent Pompetti

 

La création est un milieu où il faut à la fois être audacieux, prendre des risques, anticiper et avoir les pieds sur Terre. Tarek le fait très bien à mon sens, ce qui est enrichissant. La vivacité et la souplesse doivent s’entretenir afin de pouvoir concrétiser des choses sans être conditionné par la nécessité matérielle ou la mode éphémère.

 


© Vincent Pompetti

 

RETROUVEZ VINCENT POMPETTI sur :

PAGE ARTIST'UP DE VINCENT POMPETTI
NEWS DE VINCENT POMPETTI
SITE
FACEBOOK
PARIS TONKAR

 


SOUTENEZ LE PROJET de VINCENT POMPETTI  
voici son message 
:

150 % pour la campagne de souscription des "Anciens Astronautes" !
Continuez à souscrire, et bénéficiez d'exclusivités :
ex-libris A4, affiches sur papier 300g, originaux en vente...
Tout soutient nous aide dans la création et notamment la réalisation d'une édition collector hors commerce : 
SOUTENEZ LE PROJET ICI

 

    • 2014-11-12 21:25:26
    • 4 642 views
  • Tags - #illustration #peinture #auteur #bd #bandes dessinées #peintre #fantasy #vincent pompetti #SF #tonkar magazine
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI