★ Loll Willems , faiseur d'images.




Bonjour Loll Willems, qui es-tu, d'où viens-tu, que fais-tu ? 
C'est vraiment la question la plus dure qui soit... Ca attaque violent cette interview !
Difficile de dire qui l'on est, on est rarement la personne la plus à même de se juger. Je vais rester donc dans les faits.
Je suis photographe indépendant depuis 1996, je viens d'un endroit que l'on a envie d'oublier et de fuir, et j'essaie au quotidien de faire des images, tout simplement.
Sommaire comme description mais tout est vrai.

Life on Mars (?)

Quel est ton parcours en tant que photographe ? 
Totalement autodidacte. Pas d'écoles ou quelconque formation. J'ai appris sur le terrain, de mes erreurs, sans aucune instance supérieure pour me formater le regard. Cela à de bons et de mauvais cotés. Mais de toutes façons il est trop tard maintenant pour revenir en arrière donc autant foncer à corps perdu dans cette direction même si parfois j'avoue manquer de "technique" ou tout au moins de sentiment de légitimité dans ce que je fais.

Qu'est ce que ton travail raconte sur toi ? Qu'aimes tu faire émaner de tes oeuvres photographiques ?
Je ne suis pas sûr que mon travail photo parle beaucoup de moi. Il n'est pas là pour faire passer quoi que ce soit de moi. J'aime pas me mettre en avant... sinon je serais devant et non pas derrière l'objectif.
Mes images sont là et existent d'elles mêmes. Je veux dire par là qu'il n'y a pas une volonté de ma part de partir dans telle ou telle direction porteuse d'un message. Elles existent tout simplement. Je ne suis pas là pour me "vendre" ou me mettre en avant par le biais de mes images. D'ailleurs le principe de cette interview me perturbe un peu pour être franc. Je prefererais qu'on regarde des photos, plutôt qu'on lise cette interview. Ca me paraitrai tellement plus interessant. En fait il faudrait interviewer les images plutot que les photographes...

Damon Albarn , Blur - 2009

Pourquoi ton site Internet s'appelle-t-il  "27" ? Un chiffre clé dans ta vie ? 
Le 27 est un nombre qui régit énormément dans ma vie perso. Et par conséquent il fait partie de moi, donc de là découle le fait qu'on le retrouve très souvent dans mes clichés. De manière ostentatoire, ou discrète. Volontairement ou pas, en tout cas il est partout.

Tu travailles sur de nombreux projets dont "In shower with" auquel nous n'avons pas accès sur ton site. Peux tu nous parler de ce mystérieux projet ? 
Il n'y a rien de bien mystérieux dans ce projet. Je voulais juste trouver un moyen de faire des portraits d'anonymes ou non, de manière intimiste. Et je suis venu a  la conclusion que pour connaitre quelqu'un dans son intimité il fallait partager avec lui ce qu'on ne partage pas avec tout le monde. Et quoi de plus intime que sa salle de bains. L'idée m'est donc venu de faire d'un endroit le moins partagé, celui où se passerait la prise de vue. 
Ensuite j'ai décidé de ne mettre en thumbnails les photos déjà faites sur la page de ce projet, mais sans qu'on puisse cliquer dessus et les agrandir. D'abord en partant du principe que si une expo est en ligne pourquoi les gens ferait la démarche d'aller la voir dans une galerie, et ensuite pour il est vrai susciter un peu de frustration, de curiosité et donc d'attiser un peu la curiosité. Apparement ca marche puisque tu me poses cette question...
C'est un projet de longues dates, que j'aimerais finir cette année. Mais je ne veux pas me presser, et surtout prendre le temps de trouver les bonnes personnes pour y participer. J'aurais pu poster une annonce sur le net et le boucler en quelques semaines mais autant le projet en lui même est important, autant les personnes qui y participent le font devenir ce qu'il est. Je propose rarement aux gens d'y participer, c'est eux qui se choisissent et me demandent si je cherche du monde, ou si il reste de la place. Au final, je ne fais pas d'intrusion dans la vie privée des gens, mais ce sont eux qui m'ouvrent la porte de leur intimité. Exactement l'idée de départ de cette série de photos. 


In Shower With project

Quelles sont tes envies professionnelles ? 
Vaste question... Je n'ai pas de "plan de carrière" et je ne sais pas demain où je vais être, j'essaie juste de faire ce que je sais faire tant que j'y arrive. Après le reste dépend de tellement de paramètres, de rencontres et de hasards que je me laisse porter par tout ça. Rien de plus chiant que ce qui est prévu et calculé. 

Photos