Quand les hommes se déchirent, Nicht Schlafen d'Alain Platel...

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité


Alain Platel, chorégraphe belge né en 1959 et fondateur de la compagnie les Ballets C de la B, revient avec sa dernière création, "Nicht Schlafen" du 23 au 27 mai à la MC 93 de Bobigny

Présentée pour la première fois en France lors de la Biennale de la Danse à Lyon, ce spectacle traite des déchirements contemporains et l'entrée des hommes dans une nouvelle ère chaotique et incertaine. 
Une pièce très actuelle faisant écho à des problématiques présentes. 



►Nicht Schlafen◄

du 23 au 27 mai à la MC 93 
à Bobigny

►VOS BILLETS◄


© Chris Van der Burght


Dans "Nicht Schlafen" Alain Platel évoque avec force et violence la désolation et la chaos du monde des hommes. Fervent admirateur de Bach, il choisira pour sa création la musique romantique du compositeur Gustav Malher. Une musique qui parle d'un monde qui s’éteint et d’un autre qui s’allume.


© Chris Van der Burght


"Cette danse s’inscrit dans le monde et le monde appartient à tous"




Alain Platel a aussi collaboré avec l’artiste Berlinde De Bruyckere qui a accepté de concevoir et de réaliser le décor pour « nicht schlafen ». Au milieu de celui-ci se trouve une sculpture de 3 cadavres de chevaux, corps entassés sur un socle, tel un souvenir discret. C’est une sculpture presque obscène de cadavres tordus, enchevêtrés, figés dans un éternel enlacement.


© Chris Van der Burght


►Nicht Schlafen◄

du 23 au 27 mai à la MC 93 
à Bobigny

►VOS BILLETS◄


    • 2017-05-18 19:28:16
    • 2,862 views
  • Tags - #contemporain #homme #danse #femmes #belgique #Bobigny #mc93 #nicht schlafen #sacrifice #rites #ballets C de la B #masculinité #Malher
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI