L'univers sombre et ensorcelant de Nina Johansson....

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité



Nina Johansson est née à Kalmar, en Suède, petite ville baroque qui borde le détroit de la mer Baltique.
Installée à Paris, de rencontres en rencontres elle affine ses goûts, précise son œuvre à venir, prêtant sa voix à différentes formations tout en créant, sans cesse, pour elle-même.  
C'est en remportant le Prix de la création aux Ailes de Montmartre, tremplin jeune talent de la bohémienne Butte, qu'elle rencontre David Assaraf (qui a travaillé entre autres aux côtés de Keren Ann, Sylvie Vartan, Arthur H, Carmen Maria Vega...).  C'est lui qui co-réalise son premier EP avec Thibaut Javoy (Enregistré au Studio du Hameau, au Studio Pavillon Music et au Studio Red Bull) au sein d'une jeune structure d'édition : Abbesses Music Publishing, créée avec et sous l'impulsion de Julien Benoit.
Aujourd'hui, sa musique garde en elle l’atmosphère particulière de cette mélancolie nordique, cette invitation au voyage à travers les plaines infinies et solitaires. Nourrie d’influences diverses - de Neil Young à Bruce Springsteen, Tina Turner, Portishead ou encore Radiohead - Nina nous propose un genre musical particulier ; une post trip-hop progressive, où pianos métalliques et textures aériennes côtoient de profondes et lancinantes rythmiques, jusqu’à rejoindre les rives d’une musique minimaliste où des violons s’étirent sur le fil de la corde, un univers sombre et envoûtant qui sert d’écrin à sa voix d’ange déchu.


NINA JOHANSSON EN CONCERT :

8 JUIN au POP UP DU LABEL - 14 Rue Abel, 75012 PARIS
21 JUIN au TRITON - 11 bis Rue du Coq Français, 93260 LES LILAS


© Nicolas Berat


D’où venez-vous Nina ? Quel est votre parcours artistique ?
Je viens de Suède et je suis installée à Paris depuis 10 ans.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
La vie, les situations de la vie et les histoires que j'ai pu vivre. La musique fonctionne un peu comme une thérapie et j’ai de la chance de pouvoir évacuer mes émotions à travers cela


© Nicolas Berat


Comment et quand le projet de votre dernier EP a-t-il vu le jour ? 
Ça a été une assez longue procédure de recherches de sons et d’ambiances. J'avais beaucoup de chansons qui reposaient dans mes carnets à la maison, ce fut difficile de choisir lesquelles prendre pour l'EP. Nous avons produit une partie de l’EP dans le studio « Le Hameau » à la campagne, et l’autre partie au studio Red Bull à Paris avec des amis (direction artistique : David Assaraf et Thibaut Javoy).

Quelles sont les étapes de création de vos titres ?
Je crée d'abord la musique et après je trouve une jolie mélodie à mettre par-dessus.  Je trouve la mélodie très importante. Je compose seule chez moi, avec mon piano.



Nina Johansson - One step too low © Tous droits réservés


Comment se passent vos lives ? De quelle manière les préparez-vous et les vivez-vous ?
J'ai souvent le trac alors je gère comme je peux, mais mon petit secret c'est un petit verre de vin rouge et les copains ! J'ai de la chance d’être très bien entourée dans mon équipe

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le style musical de cet EP ? Les influences artistiques ?
Pour l'EP j'ai voulu raconter une « histoire » à travers mes textes et les ambiances qui vont avec, comme une sorte de BO. Les inspirations musicales peuvent venir de Radiohead ou encore PortisHead.



© Fanny Castaing


Dans votre clip « One step too low », vous créez une atmosphère sombre et mystérieuse… que voulez-vous raconter à travers ce clip ?
J'ai voulu partager un moment de ma vie qui m’a marqué, car toutes les femmes vivent des moments « sombres » dans leur vie… Ça a été un des miens et je raconte cela à travers cette ambiance sombre mais belle à la fois (il faut prendre ça comme encore une « petite histoire »).
J’ai réussi à créer quelque chose de beau avec une expérience compliquée pour moi, et je suis très fière du résultat !

Quels sont vos projets et actualités à venir ?
Des concerts ! Et un album j’espère...


© Nicolas Berat



>>> LE DERNIER CLIP DE NINA JOHANSSON <<<


It's not our time © Nina Johansson


NINA JOHANSSON EN CONCERT :

8 JUIN au POP UP DU LABEL - 14 Rue Abel, 75012 PARIS
21 JUIN au TRITON - 11 bis Rue du Coq Français, 93260 LES LILAS


SUIVEZ LES ACTUALITES DE NINA JOHANSSON : 
  • Chloé Guyot
    (hôte)
    • 2017-05-31 12:07:05
    • 1 033 views
  • Tags - #musique #trip-hop #post #suédé #Popup du label #Paris Triton #textures aériennes #pianos #musique minimaliste #Nina Johansson
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI