Les dessins sauvages de WD street art !

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité



Les dessins sauvages de WD

Wild Drawing, aka WD street art, est un artiste grec qui communique avec les passants dans la rue, par le bais de ses grandes peintures murales. Hyperréalistes, ses fresques interagissent avec leur environnement et les promeneurs.







L’œuvre de WD vit et évolue en plein coeur d'une Grèce rongée par la crise économique… apportant de la beauté et de l’espoir...






 


Le parcours artistique de WD

Wild Drawing (« Dessin Sauvage »), alias WD, est un peintre/muraliste qui naît et grandit à Bali en Indonésie. Diplômé des beaux-arts et en arts appliqués, il commence l’art de la rue en 2000.
Maintenant installé à Athènes en Grèce, il se produit la plupart du temps dans les rues, même s’il lui arrive de travaillerde temps à autre en atelier.








En solo ou au coeur de collaborations, WD participe à des expositions et à des festivals dans son pays natal (Indonésie), en Amérique et en Europe.
L’Allemagne, l’Italie, Malte, la Suisse, le Dannemark et la Suède voient donc défiler les œuvres de WD, lors d’occasions présentant plusieurs street artistes, ou voire même pour des expositions personnelles.





 


Comment reconnaître la "griffe" WD ?

À ses débuts dans l’art urbain, ses techniques étaient multiples : WD s’expérimente donc au collage, au pochoir, à l’installation et à la peinture murale à main levée. C’est depuis une dizaine d’années que l’artiste se spécialise à la fresque, par un combo de rouleau de peinture et de bombe aérosol.







Son support de création favori reste marqué par les murs, ce qui lui permet de créer des œuvres d’art à grande échelle. Le choix du lieu de création est, en général, une étape assez importante dans le travail de WD. En effet, il souhaite toujours interagir avec l’endroit où il s’exprime, par le biais de son œuvre. 







L’environnement, l’architecture des bâtiments et les divers éléments environnants sont donc pris en compte par WD, qui désire créer une harmonie entre son art et l’endroit où il créé.







On distingue le style de WD par un rendu très réaliste et détaillé, comparable à un rendu photo. Par moments, l’artiste joue d’un effet d’anamorphose, probablement pour jouer avec le support sur lequel il travaille.







On ressent dans l'œuvre de WD une très grande influence de sa culture d’origine. Il est aussi guidé par ses deux autres passions que sont la bande dessinée et les fresques graphiques. Les phénomènes sociaux, la nature, l’art (comme l’Art Nouveau) et la vie quotidienne sont aussi des sources d’inspiration pour le street artiste.







La connaissance parle – La sagesse écoute

Cette œuvre en particulier est typique de WD. On peut d’ores-et-déjà constater le jeu de l’anamorphose par la symétrie de la tête de l’hibou, via la pointe entre deux murs. Cette oeuvre a été réalisée en octobre 2017 à l’occasion du festival d’art du Petit Paris d’Athènes en Grèce. Elle comporte toute une symbolique, en rapport avec le pays où elle est produite...
Nommée La connaissance parle – La sagesse écoute, l’œuvre est fortement reliée à la mythologie grecque, à travers la symbolique du hibou. Cet oiseau est bien sûr connu pour être l’animal totem d’Athéna, qui est la déesse grecque de la sagesse.
Sa vision est perçante, même durant la nuit. WD relie donc cette aptitude à cette étape sombre que vit actuellement la Grèce, qui se doit de se rappeler la clairvoyance de cet animal. Une bien belle métaphore, qui peut aussi sonner comme une lueur d’espoir de la part de l’artiste…







L’art de la rue : des œuvres en lien direct avec la société

Pour WD, le street art représente une véritable liberté d’expression. L’anonymat qu’engage le street art lui permet de partager ses pensées aux passants dans la rue.
La nature éphémère du street, brute, actuelle, pousse WD à aborder des sujets plus sérieux, tels que la réappropriation de l’espace public.







L’hyperréalisme de son travail et les thèmes qui y sont abordés vont au-delà des frontières, des cultures et des religions. Le message social comme écologique, que WD souhaite faire passer sur les murs des rues, est transmis aux passants, et le plus souvent compris.







Ses idées politiques amènent WD à produire des fresques appelant son pays à la résistance, face à l'Europe. Ainsi, pour détourner le portrait de la Chancelière allemande, WD use des codes artistiques des statues de l’Antiquité grecque.



 

« La révolution n’est pas une pomme qui tombe lorsqu’elle est mûre. Il faut la faire tomber. » WD







Le street art est un moyen pour WD de donner son avis sur la sitation sociale et économique, avec un message pictural particulièrement esthétique...







Pour en savoir plus sur WD - Wild Drawing :

 
 


Photos

PLUS D'ARTICLES ICI