Les créations gigantesques de Millo

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité



Millo : "le surligneur des faiblesses du système"....

Une ville dépeinte dans une ville, miroir de la vie citadine, paysage étouffant aux immeubles condensés les uns sur les autres... et des protagonistes, immenses, surplombant la cité, vivant parmi les bâtiments.


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

Tel est le monde perçu par Millo, street artiste italien. Millo, de son vrai nom Francesco Camillo Giorgino, est célèbre pour ses peintures murales aux dimensions colossales, comme ses sujets. Se produisant de plus en plus dans divers pays du monde, préparez-vous à en connaître davantage sur Millo, au cas où votre mur lui servirait de toile !


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

Parcours de l’artiste…

Francesco Camillo Giorgino, alias Millo, naît en 1979 dans une petite ville au Sud de l’Italie. Depuis tout petit, Millo dessine beaucoup... Pour ses études, il part à Pescara poursuivre un cursus en architecture, où il affinera son regard en matière d’espace et d’urbanisme. 


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

Au début, l’art est pour lui une évasion créative, ne pensant pas spécialement profiter de son talent pour des raisons pécuniaires. Sa passion pour la peinture et le dessin, mêlée à ses connaissances en urbanisme, le mène spontanément à l’art de la rue, pour travailler à grande échelle.




Petit à petit, Millo s’éloigne de sa carrière professionnelle routinière pour une activité plus libre qu’est l’art urbain. C’est au fil dde ses participations à des événements artistiques (festivals, expositions, collaborations…) que l’artiste finit par faire de son art un métier.


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

De nombreuses opportunités pour se faire connaître

Au fil de son parcours, Millo a l’occasion de se produire et d’exposer pour de multiples événements artistiques. Il participe à divers festivals de street art en Europe, Russie, Australie, Ukraine, ou encore au Maroc.
Millo expose dans des galeries de différents pays d’Italie, pour se répandre à Paris, Londres, à Rio de Janeiro et aux Etats-Unis !




Son style minimaliste et enfantin plaît, et il reçoit plusieurs récompenses et prix nationaux, notamment le « Prix Céleste » en 2011. C’est également en 2014 qu’il remporte la compétition du B.Art-Arte in Barriera de Turin. Lancée par la ville, ce concours a pour but d’embellir son environnement urbain par le biais d’œuvres d’art, afin de le rendre plus attrayant. Millo dépeindra donc treize fresques pour l’occasion, et en ressort vainqueur !


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le


 
Une patte très propre à Millo…

Son style, met en avant la fragilité du rapport entre l’être humain et son milieu. Tantôt passifs, tantôt offensifs, les géants de Millo interagissent avec leur environnement pictural, le détruisant comme l’entretenant, voire le subissant.
Millo use de ses sujets de manière ludique : par des métaphores, il met en garde les passants à différents problèmes de société (la pollution, le réchauffement climatique, l’aliénation aux écrans…).


 


Le décor de Millo peut sembler étouffant, de par ses multiples buildings construits les uns sur les autres. L’Homme, gigantesque, paraît néanmoins rétrécir dans cette densité architecturale. L’univers de Millo est chargé, les détails sont multiples, ce qui comble le côté monochrome de l’œuvre.


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

Pour ce qui est des tons utilisés, le noir et le blanc prédominent sur les autres coloris. Néanmoins, quand Millo ajoute de la couleur, les teintes peuvent être très vives. L'artiste use de la couleur pour mettre en avant un élément qu’il juge important dans sa fresque. Sinon, sa palette est plutôt unie...


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

Un message sur la vie urbaine…

Les personnages de Millo, surdimensionnés, paraissent surréalistes au cœur de la ville, mais abordent des thèmes on ne peut plus réels, toujours de manière poétique. Les sujets de Millo fusionnent avec leur environnement, par l’immensité des corps et des bâtiments.
Ce choix de travail à grande échelle, en plus d’être en lien avec l’ancienne profession de l’artiste, nous amène à réfléchir à notre place et notre rapport dans notre cadre de vie.


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

Sommes-nous vraiment attentifs à ce qui nous entoure ? Quelle est la place réelle de l’Homme dans ce milieu qu’il construit, en perpétuelle évolution ? Avons-nous autant de pouvoir sur notre environnement que nous le pensons ?
Ce sont-là beaucoup de questions et d’interprétations diverses et variées que le public peut faire à la vue de l’œuvre de Millo, toujours en quête de murs à embellir par sa poésie picturale…


 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le

 

Pour en savoir plus sur MILLO :

 

Une publication partagée par Millo (@_millo_) le



 
  • Alice Nicolas
    (Owner)
    • 2018-08-31 12:07:57
    • 1,634 views
  • Tags - #street art #architecture #ville #art de rue #personnages #Italie #art de la rue #art urbain #mise en abyme #urban art #urbanisme #artiste italien #Millo #Francesco Camillo Giorgino #fresques XXL #géants #buildings #immeubles #problèmes société #miroir #Turin #B.Art-Arte in Barriera
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI