HER : élégant clap de fin du projet pop minimaliste

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité



Clap de fin pour Her. Formé sur les cendres des Popopopops, c'est après 3 ans d'existence que Victor Solf mettera un terme à cette aventure. Suite à la disparition de son comparse de toujours Simon Carpentier en août 2017, le rennais a souhaité terminer l'album et la tournée qui en découle.
Entre pop, trip hop et blues, le groove de Her s'est vite imposé dans le paysage musical, pour se retrouver au Zénith de Paris le 2 février prochain. 

Rencontre avec Victor Solf qui nous en dit un peu plus sur cette belle épopée, ses références visuelles et musicales et son " après Her "... 


 

Un album Eponyme, sans titre, ça symbolise la sobriété de Her… ? 

Oui on peut dire ça, le minimalisme qui se reflette dans notre musique peut-être aussi.

 

Comment se fait la transition entre l'enregistrement et la scène. Je sais que vous aimez bien enregistrer en live… ? 

Nous enregistrons en effet toujours nos morceaux d'abord en live. Parce qu'il faut qu'ils soient capables de bien sonner sur scène d'une part mais aussi parce qu'on aime le mix entre l'analogique et l'électronique. Ça nous permet de tester différents arrangements aussi. Ensuite on retravaille tout en studio, pendant des heures. C'est ce process minutieux et exigeant que nous avons toujours favorisé avec Simon et l'ingé son qui a produit l'album avec nous, Mikaël Declerck.

 

 

Le rapport à l’image est très important chez Her. A quel point êtes-vous impliqué.s dans le processus ? 

On a toujours été très impliqués dans l'image. Avant même de sortir le moindre morceau on avait écrit un document intitulé "direction image" d'une dizaine de pages sur nos influences, envies et guidelines de ce que devait être ce projet.
Chaque réalisateur a été une grande rencontre et finalement j'ai co-écrit des synopsis avec Cédric Dubourg sur "On&On" notamment. Avec Simon on avait aussi beaucoup travaillé sur le clip de "Blossom Roses" avec Liswaya qui a fait de nombreux clips de Her.

 


© Julot Bandit

 

 Quelles sont vos inspirations visuelles ? 

A la base on a choisi de porter un costume en hommage à la soul et à tous ces artistes qui incarnaient leur musique et pour lesquels un concert était un show qui méritait qu'on s'habille de façon un peu chic. Ça rejoignait nos influences musicales d'Otis Redding ou Al Green. On a eu envie d'incarner aussi notre musique via les clips au bout d'un certain moment pour cette même raison.

 

 

Vous avez une formation de musique classique, puis blues/jazz, A quel point ça vous inspire dans votre travail ?  

On peut l'entendre sur les Her Tape #1 et #2 notamment via les morceaux "Interludes" qui sont en partie des compositions classiques au piano, un héritage de ces heures de cours que ma mère m'a forcé à prendre pendant 3 ans !
Ensuite le passage au blues a été déterminant car c'est grace à lui que je me suis mis à improviser, puis à écrire mes propres morceaux.

 


© Julot Bandit

 

Vous avez créé votre label. En quoi ça a changé votre façon de travailler, votre vie professionnelle et artistique ?

Ça a tout changé. On aimait ce fantasme d'être libres artistiquement et de posséder notre musique. Après on parle beaucoup moins de l'envers du décor qui n'est autre que celui de jeunes entrepreneur, ça ajoute une masse de travail énorme sans être forcément rémunérateur. En tous les cas c'est très formateur et permet de mieux comprendre les enjeux des partenaires, on ne peut plus se contenter d'être l'artiste insouciant enfermé dans son studio.

 

Produire d’autres artistes dans ce label, c’est une envie ? 

Ce label n'avait que vocation à produire l'album de Her et sans Simon, il n'y aura pas d'autre projet.

 


© Julot Bandit

 

Instant portrait chinois, si Her était… 

     Un livre ? 

1Q84 de Murakami.

     Un vêtement ?

Pas difficile...un costume forcément.

     Un classique de blues ?  

Shuggie Otis 'Out of my Head' parce que Simon l'adorait et qu'ils ont un peu la même voix.

 

Quels sont vos projets avec ce magnifique album ?

Merci. Finir la tournée jusqu'au 2 février au Zenith de Paris. Après quoi je fermerai ces 10 ans de ma vie pour me consacrer à un nouveau projet.

"Her" disponible

Retrouvez Her sur :

Facebook
YouTube


Her en concert :

12.10 • La Luciole | Alençon
13.10 • L'Astrobale | Orléans
17.10 • La Coopérative de Mai | Clermont-Ferrand
18.10 • La Vapeur | Dijon
19.10 • La Cartonnerie | Reims
20.10 • L'Aeronef | Lille
24.10 • Le Bikini | Toulouse
25.10 • La Paloma | Nîmes
26.10 • Le Château Rouge | Annemasse
27.10 • Le Transbordeur | Lyon
02.02 • Le Zénith de Paris

  • Saam WB
    (hôte)
    • 2018-10-12 12:51:04
    • 876 views
  • Tags - #pop #Concert #musique #simon #victor #INTERVIEW #Artist up #tournée #premier album #her #five minutes #last tour #Victor Solf #Simon Carpentier
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI