Places à gagner pour la soirée Edyfis au Rex Club !

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité



1 x 2 PLACES A GAGNER
Rex Club - 2 novembre 2018

 ●●● CONCOURS TERMINE ●●● 


1 x 2 PLACES A GAGNER

Rex Club - 2 novembre 2018
 
Accès avant 1H30

 ●●● CONCOURS TERMINE ●●● 

avant Mardi 30 octobre à 18H
Les gagnants seront prévenus par mail après tirage au sort.
 
BILLETERIE 
EVENT FACEBOOK  
5 boulevard Poissonnière - 75002 Paris
 
Herrmann est un DJ et producteur français qui a forgé un style très personnel, au gré de ses voyages en Europe. Il construit notamment sa culture artistique autour des raves anglaises, belges ou encore allemandes. En intégrant le collectif Berlinons Paris, il développe et affirme son identité musicale. Au sein d’un autre collectif Edyfis, il poursuit sur cette lancée en organisant des soirées avec le soucis du détail pour nous propulser dans l’esprit rave des 90's...


Herrmann © Tous droits réservés


Avec qui tu as eu l'idée de fonder Edyfis ? Pourquoi ce nom ? Comment Edyfis est né ?
Edyfis est un projet qu’on a monté entre potes il y bientôt 2 ans. Je faisais déjà partie de [BP] - Berlinons Paris mais j’avais envie de monter un side project avec mon meilleur pote, Odilon.
Par la suite j’ai rencontré Anaïs à Berlin avec qui ça a matché direct, je lui ai donc proposé de faire partie de l’équipe. Et aujourd’hui on a un petit nouveau dans l’équipe, Alfred, avec qui je bosse également sur les [BP].
Le nom, pendant le brainstorming, on s’est dit que l’on construisait quelque chose ensemble et pour déconner j’ai dit Edyfis et au final c’est resté ! Ok, c’est pas fou comme histoire, mais ça a du sens parce que c’est un projet fondé avec des amis, et sur le long terme !


Edyfis © Tous droits réservés


Tu préfères mixer ou organiser les soirées ?
Les deux sont liés. Dans les deux cas, tu fais parler ton côté artistique et tu offres un moment d’évasion aux gens. Après j’aime énormément me retrouver derrière les platines, rien de plus jouissif que faire danser les gens, et de digger pour trouver de nouveaux tracks que personne n’a encore joué. 
 
Quelle doit-être la philosophie d'un bon collectif selon toi ? Quelle est la tienne ?
Penser aux gens et les faire voyager le temps de l’événement, être dans le détail. Je vois tellement de collectifs qui émergent tous les mois pour proposer des soirées bâclées car ils pensent qu’organiser un événement c’est juste mettre un système son, un bar et des DJs. J’aime bien arriver dans un événement et me sentir dépaysé ! 
Je pense que lorsque tu es organisateur tu te dois de donner le meilleur pour satisfaire les gens qui participent à tes événements. On s’imagine la teuf à laquelle on rêverait de participer (dans les limites du possible) et ensuite on bosse dessus afin que ça frôle la perfection et voir même que ça soit parfait ! Rien de mieux qu’une teuf où tu te sens à l’aise avec tout, comme si tu étais à la maison.




Qu’est-ce que vous souhaitez transmettre au public pendant vos events ?
Essayer de transmette notre passion pour la musique, faire découvrir des artistes peu connus. Ce qui est assez compliqué sur Paris car les gens se tournent vers des plateaux avec des gros headliners. Je trouve ça dommage car énormément de jeunes artistes ont peu de visibilité et pourtant beaucoup de talent.


3615 Connexion © Tous droits réservés


Couleurs vives et lasers… l'identité visuelle fait penser à la rave technologique...
Pourquoi cette ambiance futuriste ? Quelles sont vos inspis pour l’univers graphique d’Edyfis ?
Effectivement, on est des grands fans de la période Rave, du coup on a décidé de partir là-dessus pour notre univers, on a d’ailleurs monté un side project, 3615 connexion, qui a pour but d’organiser des événements hors clubs avec un univers complètement années 90's. Pour le moment on a eu l’occasion d’en faire qu’une qui a été géniale. On préfère prendre notre temps pour organiser ce genre d’évent afin que ça soit vraiment pure qualité.
 
Quels sont vos projets à venir et qu’est-ce qu'on peut souhaiter à Edyfis pour la suite ?
Nous allons bientôt lancer notre agence de Booking et plusieurs événements pour 2019 sur lesquels on bosse pour faire des collab à l’international.
Le meilleur Ahahah  !
 
Le 2 novembre au Rex Club, tu partageras la soirée avec Sentimental Rave et Perc.
Comment tu appréhendes cette date ?
J’ai hâte, le REX c’est la maison j’y joue assez souvent, mais cette date je l’attendais depuis longtemps. Ça faisait 1 an qu’on essayait d’avoir Perc et à peu près le même temps que je demandais à Sentimental Rave de faire un B2B. Les deux le même soir, je pouvais pas rêver mieux.
 
Quel a été ton meilleur souvenir de soirée jusqu'à présent : en tant que DJ et en tant que raveur ?
En tant que DJ c’est dur il y en a énormément, la première fois que j’ai joué au Tresor, mon B2B avec Primitive au Château Perché mais sinon je pense au closing que j’ai fait à une [BP], l’ambiance était survoltée. En tant que raveur... Tout ce qui se passe en teuf reste en teuf.


Herrmann © Tous droits réservés 


Comment ta culture rave et plus largement musicale s'est-elle d'ailleurs construite ? Avec quels DJ's, dans quels endroits….
En digguant des heures et des heures. Elle a vraiment évolué et continue à évoluer. Tout artiste a du bon à prendre au niveau de l’inspiration que ça soit du côté de détroit avec Keith Tucker, anglais avec Aphex Twin ou bien Allemand et le groupe Kraftwerk. Tous les univers sont bons à prendre pour l’inspiration.
Quand je sors j’essaye de me laisser porter par le set et pas trop me dire « Ah ce track est cool et c’est cool comme transition » ! Je me laisse happer par l’univers. Et j’évite de sortir mon téléphone pour record une vidéo pour ensuite demander le track sur des groupes, ça casse l’instant présent. Si tu veux un track demande le directement à l’artiste.
Aujourd’hui en soirée tu vois le 3/4 du public sortir leur téléphone pour prendre des vidéos, c’est d’une tristesse...!
 
Des rencontres amicales ou artistiques qui ont particulièrement influencé ta patte artistique ?
Non pas vraiment, j’essaye d’avoir mon propre style et de ne pas me laisser influencer. Après, il y a des artistes que j’affectionne tout particulièrement par leur capacité à jongler dans les styles pendant leur set comme David Vunk ou Spencer Parker. Pour moi, ces mecs-là sont des génies. Il y a une artiste qui explose tout en ce moment c’est Courtesy. Sa sélection est vraiment ultra propre et c’est à peu près le style dans lequel je me retrouve aujourd’hui.
 
Tu peux nous parler des collaborations qui ont marqué ton parcours ? Et notamment de ta collab avec RAW ?
En tant qu’organisateur on a très peu fait de collab, on en a fait une avec Tapage Nocturne, qui sont nos amis, et Raw qui est mon agence également. 


Soirée 3615 © Connexion Clara Laeng


Tu pensais en arriver là un jour ?
Je ne me suis jamais vraiment posé la question, j’avance dans l’univers où je me sens le mieux. Je suis content de vivre de ma passion et j’espère continuer à évoluer, faire des rencontres et mixer aussi longtemps que mes oreilles supporteront ma musique.
 
Selon toi, quelle est la place de la techno d’un point de vue sociologique ?
Pourquoi les gens viennent en soirée techno ? Qu’est-ce que cette musique leur et te procure ?
La Techno permet de se défouler, penser à autre chose que les problèmes du quotidien. L’engouement qu’elle créée autour d’elle est pour moi un danger, car à l’heure d’aujourd’hui cette musique underground qui se voulait libre devient de plus un plus un fonds de commerce !
Beaucoup de gens ne voient plus le message derrière cette musique mais le profit qu’il y a à faire. Malheureusement je pense que ça va être de pire en pire avec cet effet de mode. À nous de nous battre pour continuer à faire perdurer le vrai esprit de cette culture ! 




Quels sont tes prochains projets ?
Je bosse sur pas mal de tracks et j’aimerais retravailler un live. Et j’ai un autre alias, Caprice Amer, que j’essaye de faire évoluer. Plus downtempo, acid house, new wave.
 
As-tu des choses à ajouter ?
Venez le 2 novembre  !


  • Alia Euchi
    (Owner)
    • 2018-10-19 09:58:53
    • 702 views
  • Tags - #techno #Artist up #raw #techno lovers #Rex Club #Edyfis #Sentimental Rave #Perc #Berlinons Paris #Herrmann #intervew #club paris
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI