Au dessus des toits avec Simon Nogueira

FEATURED

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité


C'est à 25 ans que Simon Nogueira vit de sa passion : le PARKOUR, dans sa forme appelée FREERUN.
Il monte sur les toits de Paris et en fait des photos spectaculaires qui donnent le vertige. Simon Nogueira pratique cette discipline dangereuse et chargée en adrénaline dans la capitale, au dessus des regards des gens et semble n'avoir peur de rien.
"Ma pratique me procure une sensation de liberté mais aussi un profond ancrage dans l'instant présent."

Rencontre avec un freerunner français à suivre !


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



Depuis combien de temps pratiques-tu le PARKOUR dans sa forme appelée « FREERUN » ?

Depuis plus de 13 ans.


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



De quoi s’agit-il ? Peux-tu nous en dire plus sur cette pratique ?
 


Le freerun est une pratique sportive qui consiste à travailler la gestuelle de son corps sur le décor qui l'entoure.


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



Qu’est-ce qui t'a donné envie de te lancer et à quel moment ?

J'avais 12 ou 13 ans et j'ai commencé en voyant une courte vidéo d'un jeune homme exécutant un mouvement de freerun... J'ai instantanément voulu m'entraîner pour obtenir ce genre de compétences.



 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



Où as-tu commencé à t'entrainer ? Quels sont tes spots favoris ?

J'ai commencé dans un petit village de 4500 habitants qui s'appelle Saint-Chéron en Essonne. Tout mon village était un spot. Ce qui était appréciable c'était le peu de présence dans la ville.  


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



T'es-tu déjà aventuré sur d’autres toits qu’à Paris ? T'entraînes-tu tous les jours ?

J'ai commencé à grimper sur les toits de Paris quand j'y ai emménagé. Je suis beaucoup moins sollicité ou ennuyé par le regard des autres en hauteur, car rares sont les passants qui lèvent la tête.
Alors que les toits soit à Paris où ailleurs je grimpe partout et tout le temps.


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



Tu as également monté les toits de Notre Dame. Peux-tu nous raconter cette expérience ?

L'ascension de Notre Dame était exceptionnelle.
Je suis monté sur une vingtaine de clochers parisiens avant de grimper sur la cathédrale. Habituellement je me contente de capturer des photographies dans ces espaces, mais Notre Dame fut la seule exploration qui m'a valu d'en faire une vidéo en plus des clichés.
La vidéo parle d'elle même je n'ai rien a ajouter.




 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



Comment surmontes-tu le risque, la peur ? Qu’est-ce que cette pratique te procure ?

Ce qui est "risqué" ou "dangereux" englobe tous ce qui est en dehors de mes compétences physique donc pour surmonter le risque il a fallu que j'entraine mon corps etape par étape pendant 13 ans.
La peur est indissociable du mental... parce que le mental a bien trop d'estime pour sa propre existence.
La peur ne se surmonte pas, je pense que les gens veulent la "surmonter" parce qu'ils ont érigé autour d'eux d'énormes murs contraignants leur corps ou leurs vies dans leurs propres carcans d'inquiétudes.
Personnellement, je vis avec ma peur comme conseillère et elle ne m'a pas m'empêché d'entreprendre.
Ma pratique me procure une sensation de liberté mais aussi un profond ancrage dans l'instant présent.


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



Montes-tu sur les toits de nuit également ? Quel est ton moment préféré pour pratiquer ?

Je monte sur les toits de nuit, de jour, de Paris ou d'ailleurs. Il n'y a pas d'endroit ou de moment idéal pour pratiquer. Il n'y a que des corps sur des décors.


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



As-tu déjà eu des soucis avec les autorités par rapport à cette pratique ?

Il faut bien dissocier les deux pratiques, celle de monter sur les toits et le freerun. Tous les freerunners ne vont pas sur les toits et tous ceux qui vont sur les toits ne sont pas forcément freerunners.
Je n'ai jamais eu de problème avec les autorités ma démarche est artistique, je ne degrade pas et a leurs yeux, je ne suis un danger pour personne d'autre que pour moi-même.


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le



Tu as participé à un tournage pour Assassin’s Creed ainsi qu’à un clip de Hugo TSR, Là Haut.
Qu’est-ce qui t'a plu dans ces projets ?

Pour le tournage des publicités Assassin's Creed unity et syndicate, revêtir les costumes des jeux vidéos et tourner avec le grand Devin Supertramp... c'était génial !
Hugo tsr j'étais déjà un grand fan incontesté de son travail quand il m'a proposé de prendre part au clip de son morceau là-haut.
Ce qui me plaît par dessus tout, c'est qu'au travers de ma passion atypique, j'ai la chance de pouvoir travailler sur des projets exceptionnels avec des gens exceptionnels.




 Suivez Simon Nogueira :

Instagram
PAGE FACEBOOK



 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Nogueira (@simonnogueira) le

 

    • 2019-05-09 13:18:57
    • 1,649 views
  • Tags - #photo #paris #INTERVIEW #toits #artistup #Instagram #interview artist up #article #parkour #simon nogueira #escalade #freerun #freerunner #risque #notre dame
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI