Romain Froquet, coloriste d’exception !

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

Romain est un coloriste d’exception. Il possède l’intuition harmonieuse des couleurs, sait les introduire dans ses œuvres d’une manière vibrante et imposante. Celles-ci s’infiltrent subtilement dans les structures complexes de ses compositions asymétriques, pour aboutir paradoxalement à un dessin spontané, libéré du regard des autres. 



EXPOSITION "HÉMISPHÈRE" 
Présentée par la Galerie Clémouchka
en résonance avec la BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN
du 22 Octobre au 29 Novembre 2015

Vernissage le 22 octobre à partir de 19h
 35 rue René Leynaud - 69001 Lyon

EVENEMENT FACEBOOK

© Romain Froquet 


Vous peignez des formes géométriques, en particulier, des cercles. Qu’est-ce-que cela représente pour vous ?

Admiratif de la calligraphie chinoise, une écriture et un art qui se transmet de génération en génération, j’ai voulu créer ma propre écriture, mon propre «style». Après plusieurs années de recherche celle-ci est devenue évidente, spontanée et unique.

C’est une écriture fluide et organique qui symbolise la vie, le mouvement de notre monde.
De plus dans mes créations, j’apporte toujours une touche de «réalisme» en faisant apparaître un œil ou un masque. L’art tribal africain et sud-américain est une grande source d’inspiration. 

© Romain Froquet - Another Dream 16 x 89

© Romain Froquet - Black Magic 24 x 32


Quels matériaux utilisez-vous ?

Comme la calligraphie mes outils de prédilections sont le pinceau et l’encre de chine. Cependant, ma démarche est de toujours prendre les outils que j’ai autour de moi. Ainsi, je peux utiliser le crayon à papier, les pastels, la craie, l’acrylique, les crayons de couleurs…toutes choses à portée de main.
D’ailleurs, quand je suis parti à Chambéry créer une installations, je suis parti sans rien. C’est sur place que j’ai découvert mes matériaux. C’est alors un travail dans l’instant, il n’y a pas de réflexion, j’improvise dans le choix des outils et des médias.
 

Romain Froquet© Romain Froquet  - Sunya 120 x 120
© Romain Froquet - Mon Etincelle

© Romain Froquet - Help Me Love 73 x 60

© Romain Froquet - Cosmic 116 x 89 

Romain Froquet© Romain Froquet - Tomorrow 195 x 130
© Romain Froquet - Trait d'union 70 x 6


Pouvez-vous nous parler de Sctach Paper et du coLlectif 9eme concept dont vous faites partie ?

Le 9eme Concept est un collectif d'artistes (peintres, dessinateurs,...) qui se compose en deux pans : un atelier d'artistes qui mène des actions artistiques personnelles et un bureau de production qui monte des concepts artistiques pour les marques.

Nous avons créé ensemble un concept collectif et participatif intitulé Sctach Paper. Dans lequel peut intervenir chaque artiste. 
Nous créons des fresques faites de superpositions de papiers fluorescents, imprimés en noir. On y mélange peinture, collages et on déchire le différentes couches de papier pour arriver à des résultats... plutôt abstraits. Le tout est très ludique et spontané. C'est une technique qui nous permet de collaborer avec tous types d'artistes.

INTERVIEW 9eme Concept sur Artist'UP



Romain Froquet
© Romain Froquet

© Romain Froquet

© Romain Froquet

© Romain Froquet
 

En début d'année vous avez passé 3 mois entre Houston et Miami (ArtBasel)… Pouvez-vous nous parler de cette expérience et de projets que vous avez réalisés là-bas ?

Je considère Houston comme ma seconde maison ou plutôt mon second atelier…
Depuis 3 ans maintenant je participe à des expositions collectives organisées dans cette ville comme l’exposition «GoWest» en 2011, échange bilatéral entre la France et le Texas en partenariat avec l’Unesco, ou encore l’exposition «Fresh» en 2012 à la galerie Yvonamor Palix, ou encore le « Main Street Projects ». 

En 2013, accompagné de mon collectif 9eme Concept et de l’organisme TFAA, représenté par Karine Parker, j’ai organisé l’exposition « Open The Door ». C’est une installation à l’échelle de la ville, d’une soixantaine de portes créées par des artistes français et texans. On peut d’ailleurs toujours voir quelques portes dans les rues de Houston et notamment à la résidence du consul de France, Sujiro Seam, qui soutient activement ce projet.

C’est une ville dans laquelle j’ai lié de très belles amitiés artistiques et c’est aussi pour moi un lieu propice à la recherche artistique et à la création.

Durant ces 3 mois passés entre Houston et Miami, j’ai pu démarrer un nouveau travail en atelier en vue de ma nouvelle exposition. Il s’agit de mon premier solo show à Houston, avec la galerie Yvonamor Palix. Cette exposition aura lieu au mois d’avril prochain (dates à venir). J’ai également collaboré avec l’université Rice sur un projet de Christopher Sperandio : « The Cargo Space » : un bus scolaire reconverti en résidence artistique mobile. Il parcourt les routes des Etats-Unis et a à présent comme covering une création personnelle, réalisée durant mon séjour.

Art Basel à Miami, était pour moi une étape obligatoire pour en prendre plein les yeux… Mais surtout pour peindre. J’y ai d’ailleurs réalisé plusieurs peintures murales, inspirées par mes rencontres là-bas, l’atmosphère de la ville, le mélange des cultures qui s’y trouve et bien sur la lumière, si particulière.



© Romain Froquet - Cargo Space

Des rencontres, collaborations qui vous ont marquées ? Un souvenir à partager avec nous ? 

Ma plus belle rencontre et collaboration et celle que je vis depuis maintenant 3 ans avec ma compagne. Elle m’a accompagnée tout au long de ce voyage mais m’accompagne aussi tout les jours dans mon processus de création. Elle est mon inspiration et ma force et grâce à elle je me sens d’accomplir chaque jour des projets un peu plus ambitieux.

Prendre la route en direction d’Austin et déambuler dans cette ville totalement investie par les artistes, les musiciens de tout le pays… Se perdre sur les routes de Louisiane à la recherche de la culture Cajun… Des discussions à n’en plus finir avec mes amis artistes Rahul Mitra et Daniel Anguilu… Peindre le Cargo Space à Houston avec ce vent du nord si froid, de la pluie et au maximum 2°, … Me retrouver à Miami à réaliser mes plus grandes peintures avec comme voiture un caddie de chez Walmart pour transporter tout mon matériel… Participer à l’exposition Freedom à Miami et peindre ce mur géant avec un ami, Sébastien Boileau… Et terminer mon séjour comme il a commencé, plein d’espoir et riche des expériences à venir.


© Romain Froquet - Freedom
 

Avez-vous d’autres destinations en tête pour les mois, années à venir ? 

Les envies ne manquent pas! Un retour à Houston dans les mois qui viennent, un projet en Chine dans la ville de Chengdu sur lequel je travaille depuis plus d’un an. Un potentiel projet au Laos… et des résidences auxquelles je dois postuler !


© Romain Froquet - Urban Tree Miami

Vous avez sorti en mars dernier votre 1ère monographie, intitulée "Racines"Comment le projet est-t-il né ?

Le projet « Racines » est né en 2012 lorsque je préparais une exposition pour Dijon. Comme à mon habitude j’avais commencé à peindre sans trop savoir où cela allait me mener et à la fin une fois l’exposition prête à être emballée, je me suis rendu compte de ce que j’avais créé. J’ai alors fait le point sur toutes les pensées qui m’avaient habitées ces derniers temps, sur les ambiances musicales qui m’avaient accompagnées dans ma création, sur les rencontres et les voyages que j’avais faites, mais surtout sur toutes ces questions qui m’habitent.

J’ai toujours comparé le travail d’un artiste à celui d’un chercheur. La quête dans laquelle que je me suis lancé et celle de la recherche de nos racines et de ce qui nous lie les uns aux autres. J’ai la naïveté de croire que mon travail est un vecteur parmi d’autres, qui permet au public le temps d’une exposition ou d’une réflexion sur le sens de mon travail, de se connecter et de se rapprocher. Bref Racines, c’est le fruit de mes recherches et bien sur ca ne s’arrête pas là. J’évolue, mes réflexions évoluent, ainsi que mes envies et elles donneront encore pour les années à venir, je l’espère, lieu à une production toujours aussi soutenue que le public pourra apprécier au travers de résidences artistiques, d’expositions ou autres intentions artistiques.


Romain Froquet - Racines from Fred ⚡ Plan9 Entertainment on Vimeo.


Qu’est ce que cet ouvrage « Racines » vous a-t-il permis de lier… d’exprimer... de retracer ?

Cet ouvrage est tout d’abord une façon de mettre à plat mes 3 dernières années de travail. 
Durant cette période j’ai énormément produit, en vue d’expositions ou d’installations. Il est important de temps en temps de se poser et regarder derrière soi. Observer son travail, observer ses choix afin de continuer à avancer, à progresser et prendre du plaisir. Ce livre a donné du sens et une logique a tout ce temps passé et à venir.

Quelles ont été les étapes de réalisation ? 

Si j’ai eu l’opportunité de faire ce livre, c’est parce que j’ai eu la chance de rencontrer en 2013 lors de la sortie du livre sur le 9eme Concept, Fréderic Claquin qui est l’auteur de la collection Artitude. S’en ait suivi après cette rencontre une série de collaborations sur l’exposition « Drawing is not a Crime » à la galerie du Pont Neuf et une exposition à la galerie Mines d’Art a Genève.
Cette volonté commune que nous avions de travailler ensemble s'est ensuite traduite par la sortie de cette monographie.

 


Dans quel contexte et avec quels soutiens cette monographie est-t-elle sortie ?
 

La particularité de ce projet a résidé dans son financement et sa distribution. Le financement s'est fait via Kisskissbanbank. Il consiste en de la précommande qui aide a la production du livre. Une fois l’objectif atteint, les participants sont des heureux propriétaires d’un BOOTleg « Racines » ou plus s'ils avaient opté pour un package plus complet.
Autres particularités, ces BOOTleg sont uniquement disponibles en ligne et dans certains points de vente précis comme des librairies indépendantes ou galeries sélectionnés sur le volet.
Et pour finir, Yvonamor Palix m'a fait l’honneur d’en écrire la préface !


© Romain Froquet


Suivre et voir plus d'oeuvres de Romain
:

Site internet
Page Facebook
Page Artist'Up 
 


Suivre 9ème concept et le collectif Scratch Paper ici
:
Site internet
Page Facebook 
Page Artist'Up 

INTERVIEW 9eme Concept sur Artist'UP

    • 2015-10-20 14:57:29
    • 5,391 views
  • Tags - #paris #street art #dessin #peinture #racines #géométrie #art de rue #romain froquet #9eme concept #monographie #formes #houston #artitude #biennale de Lyon #art contemportain
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI