Scénariste, graphiste, peintre, photographe… voici Tarek !

SPONSORED

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Nous vous avions présenté Vincent Pompetti et son œuvre, aujourd’hui nous nous entretenons avec Tarek, son principal collaborateur. 

Scénariste, graphiste, peintre, photographe… Tarek cumule les arts et se passionne pour tout. Fan de street art, il a sorti Paris Tonkar en 1991, son premier livre sur le sujet et référence mondiale dans le grafitti. L’auteur souhaite publier une édition anniversaire d’ici peu, affaire à suivre...

Il y a énormément à dire sur Tarek, il aime l’histoire, le beau, la rue… Il nous raconte qui il est et comment il voit le monde dans la suite de l’article.

 

 

Est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques lignes ?

Je suis scénariste de bande dessinée depuis 1999 et j’ai publié plus d’une soixantaine d’albums dont une partie avec Vincent Pompetti au dessin.

Je suis également photographe et peintre. En 2010, j’ai décidé de montrer mon travail car je considère que j’ai atteint une certaine forme de maturité qui me plait et j’ai envie de partager mes œuvres avec le public. J’ai exposé à New York, Genève, Paris, Montréal, Lyon, Marseille, Rennes, Brest, Nantes, Zürich, Prague, Tanger, Athènes et un très grand nombre de villes en France ! La galerie 203 de Montréal me représente en Amérique du nord et la galerie Philippe Gelot en France.

INTERVIEW DE VINCENT POMPETTI SUR ARTIST'UP 

 

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer en Street Art ?

Certainement mon passé… Et mon attirance pour les endroits interdits !

Mais c’est surtout ma rencontre avec Gregos lors d’une interview filmée qui m’a redonné envie de pratiquer le collage dans la rue. Cela me manquait !

INTERVIEW DE GREGOS SUR ARTIST'UP 

 

Je colle donc depuis 2010 : des Men at work, des Girls in the city et des Skulls ! En outre, depuis mars 2011, j’ai entamé une collaboration artistique avec Gregos. Il me donne à peindre ses visages moulés. Après ma mise en couleur, il les colle sur un mur ou un endroit visible et nous en sommes à une vingtaine déjà. Il m’est aussi arrivé d’en coller, essentiellement en Bretagne et au Canada. Enfin, je pense que la rue est le plus grand terrain de jeu… Je l’ai toujours pensé ainsi : lorsque je colle mes Men at work ou mes Girls in the city, je m’amuse et je l’offre aux regards de ceux qui prendront la peine d’être attentifs à leur environnement. Je ne le fais pas avec cette idée de l’exposer dans la plus grande galerie du monde. Just for fun ! Parfois, je me dis que la plus grande galerie du monde, c’est plutôt Internet.

 

 

Pouvez-vous nous parler de vos collaborations ?

Actuellement, je travaille avec Vincent Pompetti sur plusieurs projets, en bande dessinée et en peinture. Cela me plait de collaborer avec lui car il est talentueux et ne se prend pas la tête comme plusieurs personnes avec qui j’ai travaillé. J’ai réalisé assez récemment que j’appréciais les collaborations avec des personnes qui avaient une idée précise de leur art et la volonté de se surpasser pour y arriver. Les pleurnichards me fatiguent et j’en ai croisé pas mal. Donc pour répondre à ta question, oui j’ai envie de faire des choses avec certains artistes qui me touchent et je compte bien les appeler bientôt mais je n’en parlerai que si cela se concrétise.
 

 

Je suis sur des projets également avec Soklak, Mister Pee, Yarps, Gregos, Pioc PPC en ce qui concerne la peinture… En BD, je travaille avec Vincent, Stéphane Perger, Christian Mauclerc, Aurélien Morinière, Régis Van Winsen Vincent Henin-Vhenin et d’autres… Je suis également en train de bosser sur un long métrage en Suisse.


INTERVIEW DE PIOC PPC SUR ARTIST'UP

 

Vous pouvez nous parler de Paris Tonkar Magazine ?

Paris Tonkar magazine est une aventure à la fois folle et nécessaire ! Vingt ans après la parution de mon livre sur le graffiti, j’ai décidé avec Yann Cherruault (directeur de la publication) de ressortir une nouvelle édition. Pour accompagner cette nouvelle publication, nous avons choisi de lancer un magazine avec l’équipe d’International Hip Hop, avec qui j’ai travaillé dans le journal 1Tox en 1992. Un site web a été mis en ligne depuis la sortie du premier numéro, ce qui permet de mettre des vidéos et des informations sur les cultures urbaines et le hip hop. Le contexte actuel de la presse écrite est catastrophique mais nous résistons bien. L’audace et le talent finissent toujours par remporter !

  

 

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre collaboration avec Vincent Pompetti ?

C’est une belle collaboration qui a pour moteur l’envie de produire du BEAU dans un monde où la vulgarité et le mauvais goût sont souvent mis en avant. Nous avons sortis plusieurs bandes dessinées : Raspoutine (3 tomes), Sir Arthur Benton second cycle (3 tomes), Le Malouin, La guerre des Gaules (2 tomes)…

 

 

Et nous préparons d’autres projets qui nous tiennent à cœur avec Tartamudo éditions que nous gérons avec José Jover, l’éditeur et créateur de cette structure indépendante. En peinture, nous avons eu des collaborations sur des toiles et des murs… Et c’est assez exaltant de peindre avec un virtuose du pinceau ! J’apprends à chaque fois de nouvelles choses, ce qui améliore ma manière de peindre. Pour finir, je dirais que nous sommes complémentaires bien que nous ayons des parcours et des vies très différentes. Mais nous avons la même vision du monde et c’est cela le plus important au final !

 

 

Aujourd'hui, quels sont vos projets ?

Je participe à une exposition collective à la
Galerie 203, tout comme Vincent Pompetti, jusqu'au 16 janvier 2014. J’ai aussi exposé à Bourges jusqu’à la fin octobre à la galerie L’art et la Nature. Philippe Gelot, avec son associée américaine, organise une exposition à New York où le public pourra découvrir et acheter une vingtaine de mes œuvres. A la fin du mois d’octobre, je participe à une expo collective à Genève sur le thème de « El dia de los Muertos »… Toutes les infos sont disponibles sur mon site. Ce mois ci est sorti second tome de La guerre des Gaules avec deux grandes expos prévues en 2014 à Serre Chevalier et Clermond-Ferrand. L’édition en anglais est pour très bientôt aussi.

De belles choses en perspective !

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR TAREK : 

PAGE ARTIST'UP COLLAGE

PAGE ARTIST'UP PEINTURE

PAGE DE VINCENT POMPETTI - NEWS DE VINCENT POMPETTI

SITE

FACEBOOK

TWITTER

    • 2014-01-12 22:06:20
    • 6 528 views
  • Tags - #paris #Graphiste #photographe #peintre #scénariste #vincent pompetti #Tarek #tonkar magazine
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI