Les Monstroplantes, un gang qui déménage!

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Vous serez immédiatement envouté par les sons endiablés de ce groupe. Depuis la sortie de leur 1er album "Les Monstroplantes vs Dr Larsen" produit en 2011, ils reviennent plus forts que jamais, avec une nouvelle devise : We're Becoming a Gang! 
Un subtil mélange de cuivres, de percussions avec un soupçon d'électro et surtout une voix forte et indestructible!! A consommer sans modération!!

Les Monstroplantes
© Les Monstroplantes

Pourriez-vous nous parler de votre parcours et de votre rencontre ?

Le projet des Monstroplantes est né de notre envie de créer une fanfare atypique, un ensemble de cuivres et de percussions au service d'un chanteur. C'était notre originalité à la base ainsi que le fait que nous jouions avec un DJ. L'idée était de faire une musique groove façon "brass band de Treme" mais avec des sons électro. Très vite, on a remplacé toutes les rythmiques jouées par le batteur par des programmations de "beats électro" qui ont permis d'identifier le son des Monstroplantes. Les rencontres que nous avons pu  faire dès lors ont elles aussi marqué le groupe. Les derniers arrivants, Damien au sax et Simon au trombone, ont eux aussi contribué à l'évolution du son Monstro et à son identité en tant que groupe : ce sont eux aussi de sales gosses prêts à en découdre avec le public et débordants d'une imagination rare (ils m'ont payé pour que je dise ça !!)
 

Les Monstroplantes

 

Comment définiriez-vous votre style musical ?

Nous, on appelle ça de la Drum&BRass. Comme je l'expliquai précédemment, notre style est issu de notre volonté de fusionner des sons organiques (vents, cuivres, percs et cordes vocales) aux sons électros. Ce qui implique que les styles dans lesquels on retrouve ce type d'instruments, peuvent être envisagés, pensés, testés et mixés eux aussi. La plupart des titres que nous avons écrit au départ étaient composés sur des beats drum&bass, hip hop, jungle et plus tard dub-step. On a aussi un coté Rock&Roll amené par certaines progs et le fait que Lakaskad, notre DJ est également un guitariste féroce.
 

Les Monstroplantes

Quelles sont vos influences artistiques ?

Nous sommes 8 musiciens et un technicien dans le groupe. Je le précise car c'est Choko qui fait notre son en concert et en studio et que de fait, ses influences marqueront indéniablement le résultat final. Nous sommes 9 membres du gang donc autant d'influences que vous retrouverez à l'écoute des Monstros. Pour répondre quand même à la question, nos influences les plus flagrantes sont la soul de Wilson Pickett, les musiques de film de Lalo Schiffrin, les musiques des brass bands américains (Young Blood BB, Hot 8 BB..) ou des Balkans (Weddings & Funerals ou Balkan Beat Box), le rock en général et du son électro de Roni Size, britannique instigateur du mouvement Drum&Bass, aux premières productions des labels Ninja Tune et Warp.
 

Les Monstroplantes


Que signifie ce nouvel album pour vous ?

Cet album est la  concrétisation d'un an de travail, de la création des titres au mastering. Autant d'étapes qui ont renforcé les liens dans le groupe. Nous avons choisi de travailler tous ensemble de la gestation à l'accouchement. Chacun de nous a amené sa touche et fait de chaque titre qui compose l'album une œuvre commune. Le premier album  était un recueil des titres que nous avions joué sur scène et que nous avons voulu immortaliser sur disque. Alors que nous avons créé tous les morceaux pour le deuxième album avant de les jouer sur scène (à part Black Mamba que nous avions composé pour pouvoir le jouer avec Alice des Ogres de Barback et Céline des NSK lors du concert de sortie du 1er album). On retrouve d'ailleurs Alice sur ce disque ainsi que Caro des Oops Darling et  JC001 & N'Zeng du Peuple de l'Herbe.
 

Les Monstroplantes 
 

Vous vous voyez désormais comme un GANG, d'ailleurs, même le titre de votre nouvel album sorti le 27 janvier 2014, est « We're becoming a GANG ». 
Qu'est ce qui a changé dans le groupe depuis sa création, et depuis le 1er Album ? 

Le groupe a gagné en maturité (je parle bien du groupe, pas des membres ...). Nous sommes devenus une équipe soudée dans l'adversité comme dans les bons moments. Et cela se ressent dans la musique que vous pourrez écouter en faisant l'acquisition de notre nouvel opus. Au départ, notre musique était instinctive : on  jouait essentiellement sur l'énergie et l'envie de montrer ce dont nous étions capables. Nous sommes devenus plus réfléchis, plus posés et avons paris à fédérer nos idées, nous écouter et surtout écouter les critiques de nos proches (musiciens ou mélomanes).
 

 

Pourriez-vous nous en dire un peu plus à propos de cette appellation nouvelle  de «GANG» ?

L'idée du gang nous plait, pas forcément dans sa connotation "voyous"  mais dans l'idée d'un groupe de personnes qui œuvrent encore une fois pour la même cause, le même idéal. C'est le côté urbain qui nous plait aussi. Notre musique est issue de la culture urbaine et de la rue. A la base, nous sommes des musiciens de rue, de clubs et de café-concert. Cela fait un moment que nous faisons de la musique ensemble et nous formons une sorte de famille ou plutôt une bande dans laquelle chacun avec sa personnalité et ses compétences apporte au groupe: un gang quoi !!!
 

Les Monstroplantes

 

Que vous a apporté cette victoire sur le Dr Larsen (cf. Saison I "Les MONSTROPLANTES vs DR LARSEN) ?

Cette ordure de Dr Larsen voulait dominer le monde avec une onde émise sur une fréquence imperceptible par l'oreille humaine mais annihilant toute vie végétale sur terre. On lui a cher donné et on lui a mis sa race !!!! Non, plus sérieusement, enregistrer un 1er album avec un groupe est toujours une expérience exaltante durant laquelle les musiciens apprennent encore à se connaitre en tant qu'ensemble de créateurs. C'est vraiment cette phase créative qui est excitante... et souvent épuisante. Prendre collégialement des décisions rapides, savoir entendre les critiques et les émettre également, faire preuve de concentration et de sensibilité, se donner à fond pour un projet porté par tous sont autant de valeurs qui nous ont permis de concevoir la vie du groupe plus sérieusement et sereinement ces dernières années.
 

Les Monstroplantes

 

Comment avez-vous vécu cette longue série de Lives qui a suivi votre victoire, quel est votre meilleur souvenir ?

Les lives sont ce qui nous motive principalement, comme la plupart des groupes je présume. Présenter notre musique sur scène, c'est notre vie. On rêve de ça depuis qu'on est gosse. Ce fut encore l'occasion de resserrer les liens du groupe. Quand tu es sur la route pendant une semaine, dans le même camion, dans le même hôtel, que tu écoutes la même zik et que tu subis les mêmes vannes, cela renforce la complicité, dans la vie comme sur la scène.

Je pense parler au nom des autres en disant que notre meilleur souvenir reste la série de concerts sur l'ile de la Réunion. Les organisateurs du festival de musique et de surf de Manapany nous ont reçus comme des rois et nous avons présenté un super show. On peut dire que nous nous sommes fait méchamment plaisir. La tournée en Allemagne était bien classe aussi. Le public allemand est vraiment cool et hyper réceptif à notre musique.
  

 

Quelles seraient vos futures aspirations artistiques ?
Quelles sont vos dates à venir et temps forts en 2014 ?

Je tanne les autres pour faire un album africain. On y retrouverait le son des Monstros mais sur des bases de rythmiques de différentes régions d’Afrique. Le fait que je l'ai dit dans votre article va peut être obligé le groupe à opter pour mon idée. Ils n'ont plus le choix. Etant donné qu'on vient de sortir un nouvel album, chacun pense déjà au prochain et envisage des tas de projets.  Nous travaillons aussi pas mal sur la vidéo. On fait nous-même nos clips et on s'éclate vraiment à le faire avec l'aide de jeunes cinéastes plein de talents. Il y a des programmations de Festival en cours pour cet été mais le gros rendez-vous pour 2014 c'est un projet en partenariat avec la SMAC "la Tannerie",  et le conservatoire de Bourg En Bresse. Nous nous produirons le 13 juillet dans cette belle salle de l’Ain et présenteront des adaptations des morceaux du premier et deuxième album sur lesquels interviendront les classes de cordes du conservatoire. C'est un projet assez ambitieux qui nous tient vraiment à cœur et pour lequel les étudiants du conservatoire et nous-mêmes avons et allons beaucoup travailler. Ceux qui nous connaissent vont kiffer ces adaptations inédites et ceux qui nous découvriront nous suivront forcément. 
 

Les Monstroplantes
© Les Monstroplantes

 

Retrouvez Les Monstroplantes sur :

SITE OFFICIEL
PAGE ARTIST'UP
FACEBOOK
YOUTUBE

  • Artist UP
    (Owner)
    • 2015-01-09 22:45:36
    • 2,438 views
  • Tags - #électro #musique #Les Monstroplantes #Electro Brass Band
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI