Pablito Zago ne laisse pas indifférent...!

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

Entre street art, graphisme, illustration, peinture, dj… Pablito Zago n’a pas de domaine de prédilection, c’est un artiste touche à tout. Ses illustrations naïves aux couleurs flashyes s’intègrent parfaitement dans un univers urbain parfois gris. Il définit son travail comme « des dessins pour grands enfants névrosés », dessins qui ne laissent indifférents ni les petits, ni les grands !



© Pablito Zago, Borgore

© Pablito Zago, Burma

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Etudes d'histoire de l'art et arts plastiques... je commence à peindre assez tôt, plutôt des toiles. Je fais de la musique pendant plusieurs années et par le biais d'un festival sur lequel je m'occupais de la programmation, j'invite des graffeurs (DMV, QDB,...). Là c'est le gros coup de cœur avec le graffiti, c'était il y a un peu plus de 10 ans, je n'ai jamais lâché. J'ai un univers très marqué par l'illustration pour grands enfants, les arts traditionnels et la BD underground... les sprays ont été pour moi une technique qui s'adaptait particulièrement à mon style.
 

Tu es à la fois peintre, street artiste, dj… Quelles sont tes relations avec ces différentes pratiques ? Les considères-tu comme complémentaires ?

Elles le sont pour moi. Je suis boulimique de projets, je n'arrive pas à faire un seul truc à la fois et de toute façon j'ai une relation addictive à l'art en général. Graphiste c'est mon taf depuis des années, c'est grâce à ça que je peux prendre le temps de peindre pour moi, il faut bien manger mais ça reste toutefois une discipline dans laquelle je m'éclate. Après la peinture, le street art pour moi c'est la même chose. C'est comme street art, graffiti et tout le reste... en fait je m'en fous complètement, je suis peintre/illustrateur... après que ce soit sur un mur, sur une feuille, ou sur une toile c'est tout pareil pour moi. Dj c'est en extra pour mon label Château Bruyant.
 

© Pablito Zago, Behind The Mask


© Pablito Zago, Secret Garden


© Pablito Zago, Arkeolografy

T’arrive-t-il de fusionner certaines de ces pratiques ? Par exemple le graff et la musique ?

Ça peut m'arriver dans le graffiti (J'ai fait une vidéo d'une de mes peintures qui a servi de clip pour le label Borgore). Mais ça m'arrive très souvent en graphisme et illustration car ma structure « L'Artistik Kommando » est spécialisée dans le graphisme culturel, je réalise beaucoup de pochettes de disques, du coup la relation musique et création graphique est très importante pour moi.
 

Comment s’est développée ta passion pour le street-art ?

J'avais déjà un univers graphique lorsque j'ai commencé le graffiti. J'ai été rapidement passionné par la palette de couleurs, les formats, le geste. Je suis rapidement tombé amoureux de la discipline. Le côté « out-door » aussi m'a convaincu, surtout qu'en tant que graphiste tu passes souvent un paquet d'heures devant ton ordi, c'est devenu rapidement une soupape pour finalement prendre le dessus sur pas mal de mes activités.
 


© Pablito Zago, These Aty


© Pablito Zago, Circle

Comment s'effectue le choix des lieux pour tes graffs ?

C'est très aléatoire, ça varie entre des commandes, donc pas vraiment le choix, sinon j'aime les friches, pas spécialement celles qui sont déjà saturées de peintures... après il arrive que ce soit les lieux qui inspirent mon travail, c'est ce jeu d'aller-retour que j'aime dans l'art urbain. Après c'est vrai que j'aime les contradictions, dans mon travail aussi, j'aime l'idée de confronter le côté narratif de mes peintures avec l'histoire que peut raconter un lieu, par exemple en opposant mes couleurs funky au chaos d'une friche. C'est une idée que je développe avec mes « Birds in Chaos ».
 

© Pablito Zago, Bird In Chaos

Sais-tu comment les gens réagissent face à ton art ?

Je suppose que tu veux parler des gens dans la rue que je peux croiser. Disons que les réactions sont plutôt cool, ça arrive le plus souvent sur des fresques légales. Les gens, les riverains te regardent en te faisant les gros yeux et une heure après ils t'amènent le café et les biscuits... royaux ! Sachant que mon travail est très coloré, les gens me parlent souvent de ce que ça amène dans leur grisaille, et ça, généralement c'est très positif.
 


© Pablito Zago, La Colline


© Pablito Zago, Le Clap

Le mot de la fin… Projets en cours… à venir ?

Pas mal d'expos en préparation... la Suède dans l'hiver, peut être le Mexique en 2015... Sinon toujours pas mal de murs, quelques festivals... ça ne chôme pas quand il s'agit de mettre de la couleur sur les murs.

PAPER CUTS by Pablito Zago from Pablito Zago & friends on Vimeo.

 

FUNKY MONSTER by Pablito Zago from Pablito Zago & friends on Vimeo

 


! EXPOSITION COLLECTIVE !

DECOUVREZ D'AUTRES ARTISTES DE L'EXPOSITION :

INTERVIEW DE GODDOG
INTERVIEW DE BAULT
INTERVIEW DE RNST
INTERVIEW DE BIG BEN

PAGE FACEBOOK L'EXPO DE OUF!


BREAKING NEWS !

Grosse session parisienne !
Samedi 20 septembre : Fresque Live à Le Batofar pour la soirée des New Guns Of Art
Lundi 22 sept. : Mini Mix pour Le 9eme Concept et leur émission Quoi de 9 ?
Jeudi 25 sept. : Vernissage de l'expo de Vinochromie 

GAGNEZ DES INVITATIONS POUR
LA SOIREE EXPOS-DEGUSTATIONS VINOCHROMIE SUR ARTIST'UP


RETROUVEZ PABLITO ZAGO SUR :

Page ARTIST'UP
Facebook
Viméo

  • Anna Frick
    (hôte)
    • 2014-09-03 09:12:00
    • 4 692 views
  • Tags - #street art #graffiti #peinture #avignon #Sculpture #pablito zago #artistik kommando #chateau bruyant
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI