TIMÄ frappe fort avec son Hip-Hop "antilogy'que"

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

TIMÄ a fait une entrée remarquable avec son premier EP intitulé ANTILOGY. Son timbre de voix et ses influences éclectiques ont séduit le public et le jeune label Baldwin records. Suivez le flow hip-hop de TIMÄ... Interview rythmée, d'une artiste à suivre.

 

Peux-tu nous parler de ton parcours? As-tu eu une formation musicale ? Qu’est ce qui t’a motivé à entrer dans le monde de la musique ? 

J’ai la chance d’être née dans une famille de musiciens ce qui m’a permis d’être baignée dans la musique dès mon plus jeune âge. J’ai commencé à vraiment chanter en faisant de la chorale. Ensuite, j’ai commencé à faire des covers que je postais sur youtube et ça m’a amené à rencontrer plein de gens et à faire de belles collaborations. Ce sont ces dernières qui m’ont données l’envie et la motivation d’écrire mes propres textes.

 

TIMA

 © TIMÄ
 

Quel est ton univers musical ? Que cherches-tu à transmettre par ta musique ?

J’aime toucher à tout, mélanger tous les genres et m’amuser avec. Chanter, ça me détend, ça permet de se couper du reste du monde, de la vie quotidienne, de la routine. Alors, je n’essaye pas vraiment de faire passer un message en particulier mais plutôt que les personnes qui écoutent mes musiques puissent ressentir la même chose que moi. 


 

A quels artistes te refères-tu ? Quelles sont tes influences musicales ?

J’adore la soul, le jazz, le gospel, le RnB, le Hip Hop, la House, la trap … J’aime beaucoup de choses en fait, mais forcément je ne peux pas tout chanter en même temps.

Pour citer quelques artistes que j’écoute en boucle, Joss Stone, Jill Scott, Kelis, Lauryn Hill, Beyonce , M.I.A, Kelela, Miguel, Ginuwine, Justin Timberlake, et tellement d’autres que la liste restera en suspens …

 

Parles nous de ton premier EP et du clip Antilogy....

Antilogy a été pour moi la concrétisation de beaucoup de choses.

J’ai eu la chance de collaborer avec des personnes fabuleuses qui m’ont permises de faire une sortie beaucoup plus complète que ce que j’attendais. Baldwin Records, et surtout les Cheaper Shepherd m’ont aidés du début à la fin de la sortie, en me faisant découvrir tout le processus de conception d’un EP.

Lorsque nous en sommes venus à nous poser la question d’un clip, notre réalisateur (Tao Delport) était déjà sur le coup depuis plusieurs mois et au fur et à mesure des réunions du label, toute l’équipe est devenue très soudée. C’est à ce moment qu’on a décidé de tous partir à la campagne pour le tournage. Cette expérience restera un moment inoubliable, tant artistiquement que personnellement.

 

  

Parmi tes rencontres musicales et collaborations, quelles sont les plus marquantes ?

La première rencontre à évoquer, est celle qui m’a amenée à rencontrer Cheaper Shepherd. Des amis qui enregistraient un album de rap, m’ont amené un jour à Bourg la Reine pour enregistrer un refrain. Je suis revenue plusieurs fois dans ce petit guêpier musical, et au fur et à mesure, une belle amitié s’est forgée, la proposition de réaliser Antilogy, puis des collaborations avec des artistes de tous horizons.

Je dirais que la plus marquante a été celle avec Korgbrain. Toujours dans ce même studio, en trainassant avec les Cheaper, l’un d’entre eux a lancé l’extrait d’une track produite par Korgbrain, l’autre testait son nouvel appareil photo et moi mon nouveau texte.

Au final, ça a donné une vidéo, que Korgbrain a reçu dans l’heure et tout s’est fait alors très vite. En quelques mois, on a pu sortir Scale it, qui restera je pense une de mes chansons préférées.

 

 

Dans quelle direction voudrais-tu faire évoluer ton style ?

Antilogy, c’est du Hip Hop dans de la House, de la trap, avec pleins d’autres trucs dedans. Alors pour un deuxième, pourquoi pas faire du Lyrique sur de la Trans ? Plus sérieusement, j’ai envie de contraster, retourner vers une ambiance plus « Chill » comme Scale it et en même temps garder ce côté rythmé qu’apporte le Hip Hop, nuancer ça avec de la Soul… Bref, j’ai les idées, reste à les écrire !

 

 

Si tu n'vavais pas été chanteuse… qu’aurais-tu fait ?

C’est l’éternelle question … Actuellement, je continue mes études, Je suis en Bac +3, mais je crois que je ne suis pas faite pour le commerce ! L’année prochaine, je me la laisse en année de césure, je veux pouvoir me poser les bonnes questions, continuer ce que j’aime faire tout en trouvant un cursus qui me correspondrais davantage.
 

tima

© TIMÄ
 

Quels sont tes projets en cours ? à venir ?

La sortie d’Antilogy, je la considère comme un pass… Elle m’a fournie des clés, et  l’opportunité de toucher et de collaborer avec des artistes du monde entier.

Récemment, j’ai fait la connaissance d’un beatmaker brésilien très doué, on s’entend bien, et j’espère que c’est le début d’une longue collaboration !

Un EP de remix est également en préparation, il sortira bientôt, et pour le reste, je garde tout bien au chaud pour le moment venu !!

 

tima

© TIMÄ
 

Mot de fin… une dédicace ... à ajouter ?

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont rendu la sortie de cet EP possible ainsi que la réalisation de mon premier clip. Evidemment de tels projets ont un coût, et j’ai été agréablement surprise de voir le dévouement de toute l’équipe qui s’est formée autour de moi.  

On finira donc par un grand Merci !!

 

tima

© TIMÄ

 

RETROUVEZ TIMÄ SUR

Facebook

Twitter

Tumblr

Soundcloud

Instagram 

 

BALDWIN RECORDS

    • 2014-08-31 23:00:03
    • 2,468 views
  • Tags - #musique #music #house #hip hop #découverte #artist #Hip-Hop #INTERVIEW #TIMA #Baldwin #Antilogy #ThisisTIMA #flowhiphop #BALDWINprod #sortie EP
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI