Voyage en tapis volant avec D-BangerZ

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

De la folie, de la passion et un flow imparable. Le crew D-BangerZ propose un mélange audacieux de hip-hop, d'electro et de dubstep. Les textes imagés pleuvent et embarquent les publics dans un voyage auditif d'une rare intensité. Chaque titre des D-BangerZ est une invitation à monter à bord de leur tapis volant, de se laisser emporter par leur univers, d'aller là où leur imagination voudra bien vous y emmener. 


D-BangerZ_montage_2F_B&W_web
© D-BangerZ


Comment votre groupe s’est-il formé ?

On se connaît depuis une quinzaine d’années, on rappait déjà ensemble au collège. On était deux groupes de hip hop à la base Head-BangerZ et D-Fenderz. On a ensuite rencontré Broad Rush qui a posé un son électro sur nos flows. Le groupe est né lors d’une première partie de Chinese Man au Noumatrouff en octobre 2011, jouée à guichet fermé.


D-BangerZ_1F_web
© D-BangerZ


Présentez nous votre parcours... Comment êtes-vous passé des scènes d’Alsace au niveau national ?

On a d’abord été repéré puis accompagné par le Noumatrouff de Mulhouse. Ce qui nous a permis de travailler de manière plus professionnelle. On a ensuite été sélectionné pour jouer aux iNOUïS du Printemps de Bourges et avons signé chez Astérios Spectacles (notre tourneur actuel), ce qui nous a permis de jouer en dehors de l’Alsace. On a aussi intégré l’opération Iceberg, projet d’accompagnement d’artistes émergents (Eurockéennes et Fondation CMA).

 


Vous mélangez beaucoup de genres hip-hop, dubstep, électro, rap... Comment définiriez-vous votre univers artistique ?

Pour nous le Hip-Hop c’est utiliser quelque chose pour en faire une autre. On n’aime pas être mis dans des cases. On fait de la musique, ce qu’on aime c’est le mélange des genres, l’originalité.


D-BangerZ_pochette_Boiteamusique

© D-BangerZ_pochette_Boiteamusique


Vous avez travaillé avec Stom Cinq Cents pour la pochette d’album. Comment s'est passée cette rencontre et pourquoi avoir choisi cet artiste ?

Un des membres du groupe l’a rencontré et l’a présenté au reste du groupe. On a tous adoré ce qu’il faisait, notamment avec les Legos, univers auquel on est tous plus ou moins sensible. On trouvait ça fun. On a donc choisi de faire appel à lui pour l’EP « Boîte à musique » et tout l’univers qui en découle.


DECOUVREZ INTERVIEW DE Stom Cinq Cents SUR ARTIST'UP

 



Comment se passe votre procéssus de composition ? Chacun écrit son texte ? Avez-vous des anecdotes au sujet de la façon dont vous avez composé Boobs par exemple... ?

On se donne des thèmes, des mots clefs et on bosse dessus. Des fois chacun notre tour, d’autres fois ensemble. C’est parfois Broad rush qui nous balance des boucles mélodiques qui nous inspirent et on compose ensuite dessus.

Pour Boobs par exemple, Broad Rush nous a balancé l’instru, elle nous a inspirée le thème de la poitrine (grosse basse, côté envoutant) et nous avons décidés que chacun expliquerait son rapport avec la poitrine féminine. 
 



Qu’est ce qui vous attire dans la scène ?

On veut faire la fête avec notre public ! Nous, ce qu’on aime c’est ce côté dansant, festif, kiffer le moment présent et foutre le bordel.
 

"La boite à musique" - votre premier EP, comment avez-vous travaillé dessus ?

On voulait réunir plusieurs titres pour un projet. On s’est retrouvé avec quelques morceaux assez cohérents pour en faire un projet et en même temps différents les uns des autres. C’est ainsi qu’est né le concept de boîte à musique : un package dans lequel se trouve un condensé de l’univers musical du groupe. De quoi embarquer les gens sur notre tapis volant. 
 

 

Quelle est l’histoire du clip et du titre « Supervilains » :

On est fan de comics donc on aime les SuperHéros et on en a eu marre que ce soit toujours les « gentils » qui soient à l’honneur. On aime bien les anti-héros ou les méchants, ils ont souvent ce côté attachant. Du coup, on a décidé de faire une musique en leur honneur. On s'est vite rendu compte qu'on était tous mauvais dans le fond. 
 


Comment s'est passée la réalisation du clip ? Vous avez du beaucoup vous amuser pendant le tournage... ?!

Un des membres du groupe (Mic l’Ori) travaille dans la vidéo. C’est lui qui réalise les clips du groupe et qui s’est collé à la réalisation et la production de Supervilains. On a commencé par faire un brainstorming et avons décidé de découper le son en 4 histoires différentes (une histoire par couplet) chacun était libre de choisir son passage et de le mettre en scène comme il le voulait. On a travaillé avec les moyens du bord, sans budget, avec la participation de figurants qu’on connaissait plus ou moins. Le tournage s’est déroulé en 4 demi-journées et on s’est éclaté à réaliser le clip. Quelques journées de montage et de post-production et le tour était joué.

 


Pourquoi cette comparaison entre Aladin et la musique - dans le titre « Tapis volant » ?

Tapis volant n’est pas vraiment un clin d’œil à Aladin (bien que certains sont de grands fans du génie) mais plutôt une manière d’imager notre musique. C’est une invitation à monter à bord du tapis avec nous et de se laisser emporter par notre univers. On compte explorer beaucoup d’horizons par la suite et le tapis volant nous semble le meilleur moyen de locomotion pour aller là où notre imagination voudra bien nous emmener.


D-BangerZ_tournage_Boiteamusique© D-BangerZ


Vous étiez programmés aux Eurockéennes le 5 juillet. Comment avez-vous été sélectionnés ? Comment avez-vous vécu cette expérience ?

On a été sélectionné sur le projet d’accompagnement “Opération Iceberg” géré par Les Eurockéennes et la fondation CMA. Les Eurock c’est un peu le Saint Graal des scènes de l’Est pour nous. C’est à la fois un honneur, un challenge et une grande joie d’y participer. Ça a été aussi l’occasion de présenter au public un nouveau titre en featuring avec Djanta, « Wet shirt », présent sur notre prochain album.


D-BangerZ_3F_web© D-BangerZ


Avez-vous des actus pour septembre ?

Des clips, des D-Sessions, du nouveau son, des scènes et un 1er album en préparation : « Hip-Hop Centipede ». 

 

RETROUVEZ LES D-BANGERZ SUR :

LEUR PAGE ARTIST'UP

LEUR SITE INTERNET

LEUR PAGE FACEBOOK

LEUR CHAINE YOUTUBE

SOUNCLOUD

    • 2014-09-09 10:16:41
    • 2,633 views
  • Tags - #musique #groove #rap #hip hop #Bass music #flow #tornade
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI