Interview de David VEROONE : l'ART TYPO GRAFF

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

David Veroone est passionné par la typographie et la calligraphie. Pendant ses études il découvre le graffiti et plus particulièrement le tag, qui le guide par sa force et sa spontanéité, dans sa recherche du «geste parfait».
Son univers pictural évolue vers un style brut où le mouvement du pinceau dicte spontanément la forme de chaque lettre. La surface blanche non-peinte participe à l’équilibre de l’œuvre, crée un effet de profondeur, accentué par la découpe (le papercut). Le blanc de la feuille est subtilisé et la calligraphie se trouve mise à nu, projetant son profil en ombres portées.
Laissez-vous guider par le trait de David Veroone : à la fois forme et couleur, rythme et volume... il vous livrera le propos de l'artiste

Le Cabinet d'amateur présente :
Art Urbain Contemporain IV

Pour la quatrième édition des expositions consacrées aux arts urbains, le cabinet d'amateur présente une sélection d'œuvres de
Ender, Philippe Hérard, Florian MarcoSmotDavid Veroone...

Accrochage du mercredi 17 au vendredi 26 février 2016
Vernissage le mercredi 17 février dès 18 heures 


Cabinet d'amateur 12 rue de la Forge Royale, 75011 Paris
EVENEMENT FACEBOOK

 

Parlez-nous de votre parcours artistique...

J’ai suivi un parcours d’Arts Graphiques à l’institut St Luc de Tournai. La calligraphie est venue un peu après. J’ai beaucoup appris là-bas, les outils, le savoir-faire. Et puis en Belgique, tout le monde est plus détendu. On travaillait bien et dans une ambiance bon enfant.

david veroone© David Veroone
Sans titre- 80cm x 80cm encre indienne et pigments 2011

Expliquez-nous votre rencontre avec le graffiti...

C’est en Belgique que je me suis vraiment intéressé à tout ça. À cette époque, j’étais fasciné par les tags pour leur côté spontané. Je n’avais pas de réel « blaze », je m’en foutais un peu que les gens reconnaissent ou identifient mes lettres. Je pense que c’était plus pour l’ambiance, la rapidité d’exécution, tout ça. J’avais des amis avec lesquels je peignais, puis, petit à petit, je m’en suis séparé. L’ego prenait le pas sur tout. Un tag, comme un graff, si tu le recouvrais, c’était la guerre ! J’en ai eu un peu marre de tout ça. Aujourd’hui, j’ai souvent un marker sur moi et il m’arrive encore de laisser des typos par-ci par-là quand j’en ai envie ou quand le lieu m’inspire.

david veroone
© David Veroone
Sans titre-22cm x 59cm Acrylique sur papier 2014

Vous êtes un  passionné de typographie et de calligraphie. En quoi le graffiti vous a-t-il permis de développer cet attrait ? 

La calligraphie est venue un peu par hasard, je n’ai pas vraiment cherché. Je suis tombé sur des livres de calligraphie de Denise Lach et j’ai directement vu un parallèle à mes tags. Ça m’a poussé à aller voir un peu plus loin, chercher un équilibre dans mes compositions, changer d’outils, etc.

david veroone© David Veroone
Sans-titre- 80cmx120cm Papercut. 2013

Pouvez-vous décrire votre univers artistique...

J’utilise l’écriture automatique (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un procédé qui a été fortement utilisé par les surréalistes qui consiste à écrire sans réfléchir à ce qu’on écrit et sans tenter de relire une fois terminé) dans mes œuvres sur papier comme pour mes « papercuts ». Mes papercuts sont des calligraphies découpées à la main. La lumière fait partie de l’œuvre car elle projette une ombre qui souligne les contours.

david veroone© David Veroone
Sans titre-50cm x 70cm Papercut 2013

Comment composez-vous vos créations ?

Parfois quand j’arrive à l’atelier le matin, j’ai besoin de lire ou d’écouter de la musique. Il faut que je sois inspiré. Après, ça vient tout seul. Le support, l’outil, tout devient naturel. D’ailleurs, mes œuvres n’ont pas de titres, mais si elles devaient en avoir un, ce serait le jour où elles ont été créées parce qu’elles correspondent à un moment, à un état d’esprit précis.

david veroone© David Veroone
Sans titre-80cm x 100cm Technique mixte sur toile 2012

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La musique jour un rôle principal dans mes œuvres. L’actualité aussi. Et vu la violence et la bêtise qui est de plus en plus présente, mon trait n’est pas prêt de s’adoucir…

david veroone
© David Veroone
Cube, 29,7cm x 21cm Technique mixte sur papier Japon 2013

Vous avez travaillé avec de nombreux supports et médiums. Avez-vous des préférences... et pourquoi ?

J’aime beaucoup le papier parce que je peux en faire ce que je veux. Il y en a pour toutes les techniques. Le papier de l’Himalaya pour mes calligraphies, le carton bois pour mes découpes, etc.
En ce qui concerne les outils, je travaille presque exclusivement avec des Cola Pens. Il s’agit de plumes que je fabrique avec des canettes. C’est bien et ce n’est pas cher (rires) !


DADA IS NOT DEAD from David Veroone on Vimeo.

Vous travaillez sur le projet, Today is unwritten. Pouvez-vous nous présenter le concept de ce projet ?

Today is unwritten est un projet d’une année, construit autour de l’écriture en tant qu’œuvre non pas littéraire mais picturale.
Pendant 365 jours, quotidiennement, je créé une œuvre et la publie sur www.todayisunwritten.com. C’est une sorte de journal intime indéchiffrable ou pas.

Quelle est sa genèse et comment parvenez-vous à tenir un rythme de création aussi soutenu ? 

C’est un projet que je voulais développer depuis quelques années, mais faute de temps pour m’y consacrer, je l’avais laissé de côté... C’est un projet qui nécessite de s’impliquer totalement et tous les jours, ce qui n’est pas facile. J’ai toujours un marker ou des cola-pens sur moi partout où je vais… et mon appareil photo évidemment !

davide veroone
© David Veroone - Exhibitions

Qu’est-ce que ce rythme de « productivité créative » vous permet-t-il d’atteindre ?

Quand on démarre un projet de ce type, on ne sait jamais exactement comment il va évoluer. Je remarque que plus le projet avance, plus les messages sont visibles.
Je travaille l’écriture tous les jours, et les images publiées sur www.todayisunwritten.com ne sont souvent que la partie émergée de l’iceberg.
Je redécouvre des outils pour que mes publications soient différentes tous les jours, je travaille de nouvelles techniques (l’encre phosphorescente, la craie, etc.)

Que va-t-il se passer à l’issue des 365 jours ? Un support verra-t-il le jour ?

Sans doute une exposition, c’est en cours de discussion. Et peut-être un support… À suivre ! ;-) 

david veroone© David Veroone
Sans titre-57x77cm Bombe de peinture sur Velin d'Arches 2013

 

EVENEMENTS PASSES :

Le Cabinet d'amateur présente « du NOIR au BLANC »
les travaux en noir et blanc de six artistes urbains
Noir sur blanc, noir au blanc, ton sur ton et toutes les nuances de gris...


Exposition du jeudi 14 au dimanche 31 janvier 2016
Vernissage le jeudi 14 janvier à partir de 18 h

Philippe HérardLevaletLyystSaint-OmaTetar MaxDavid Veroone

Cabinet d'amateur 12 rue de la Forge Royale, 75011 Paris
EVENEMENT FACEBOOK


RETROUVEZ DAVID VEROONE SUR
:

PAGE ARTIST'UP
SITE OFFICIEL
PAGE FACEBOOK

    • 2016-02-24 14:39:14
    • 6,471 views
  • Tags - #painting #INTERVIEW #expositions #Sculpture #papercuts #David veroone #works on paper
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI