Planez dans les nuages sonores avec LONG COURRIER

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

LONG COURRIER est un appel à la quête de soi à travers le voyage et l'itinérance... sur des compositions électro. Derrière le projet se cache Aurélien Rubod, une jeune producteur et singer-songwriter, qui s'est lancé dans la musique à l'age de 12 ans. S'ensuivit une belle expérience de groupe Victori4 créé avec ses amis du lycée, puis la sortie de son 1er EP "The Dawn Within" sous le nom de Goldn Retriever. L'artiste avance aujourd'hui sous le nom de LONG COURRIER et nous fait décoller pour une voltige aérienne sur ses riffs planants. 
 

©-Hannah-Clare.- LONG COURRIER
©-Hannah-Clare

Parles-nous de ton parcours artistique...

Je me suis mis à la musique vers l'âge de 12 ans. A l'époque c'était déjà la musique électronique qui me parlait le plus et qui m'était le plus accessible. Il y avait des petits softs qui te permettaient de créer des sons cool sans trop de connaissances et c'est par cette porte là que je suis rentré. C'était très gratifiant, mais je sentais quand même monter en moi le désir d'apprendre à chanter et à jouer d'un instrument. Je voulais écrire des chansons, pas juste produire des beats. Alors j'ai créé un groupe avec des copains, au lycée, qui s'appelait Victori4. Ça marchait plutôt pas mal, du haut de nos 20 ans on a quand même réalisé 2 EPs et 2 tournées US. Ça a été une très belle aventure qui s'est terminée il y a 4 ans. Depuis, le côté électronique de la musique s'est à nouveau manifesté à travers ce que je créé aujourd'hui, mais cette fois avec le côté songwriter que j'avais acquis pendant mon expérience de groupe. Donc je pense qu'on pourrait dire que je suis aujourd'hui à la croisée des chemins entre producteur et singer / songwriter.

 


Expliques-nous l’histoire de ton nom...

Ha! Ça a été un peu compliqué. Avant de m'appeler Long Courrier je m'appelais Goldn Retriever. J'avais choisi ce nom pour le côté "Retrieve" en anglais, qui veut dire aller chercher, retrouver. Et pour moi la musique c'est précisément un moyen de retrouver une forme d'unité avec le monde, de cohérence, d'état de grâce.

Autant vous dire que pour la personne lambda qui play une fois ma track sur soundcloud, je ne suis pas sûr que le message artistique lui parait si évident que ça.

Long Courrier a le mérite d'être plus explicite, c'est évidemment le voyage, toujours avec cette dimension de quête, qu'elle soit extérieure ou intérieure. C'est un nom qui a aussi le mérite d'être français, et c'est quelque chose que je voulais mettre en avant.

 

©-Etienne-Perrin-Long-Courrier
© Etienne Perrin


Peux-tu nous décrire ton univers artistique...

La musique que j'écris aujourd'hui est un reflet de ce que je vis depuis quelques années, avec pour thème principal l'itinérance. Il y a aussi une dimension relativement spirituelle, mais je préfère laisser à ceux qui écoutent ma musique la liberté de résonner avec ce thème là ou pas.


Qu’est-ce que les voyages ont-ils apportés à tes compositions ?

 Ça les a forgées sans aucun doute !
 


As-tu une collaboration qui t'ait marquée en particulier... ?

J'ai eu la chance de rencontrer Etienne Copin (Pyramid) il y a quelques années au détour d'une soirée à Lyon. On est devenu potes et on a bossé ensemble sur une ou deux collab'... C'est un mec en or, j'ai appris beaucoup de lui, surtout du point de vue technique. Je ne connais personne qui est aussi doué que lui en terme de propreté de mix. On bosse sur un petit side project en ce moment pour se faire plaisir, on ne sait pas encore si on sortira quoi que ce soit, mais c'est cool d'avoir l'occasion de s'enrichir de l'univers de personnes comme lui.


Qu’as-tu ressenti à la sortie de ton premier EP «The Dawn Within». Quel a été son contexte de création ? Quelles émotions veux-tu transmettre à ceux qui l'écoutent ?

Pour comprendre l'idée derrière The Dawn Within, il faut regarder la pochette. Je voulais essayer de recréer cet instant où, après un long voyage en avion, tu soulèves le "cache-soleil" du hublot et tu te rends compte que le jour va bientôt se lever et que tu vas bientôt être chez toi. Pris littéralement c'est une expérience forte, mais ce qui m'intéresse c'est surtout le côté métaphorique.
 


As-tu des projets en cours que tu souhaites partager avec nous ?

Celui avec Etienne Copin comme je l'expliquais plus haut.

© Long-Courrier POCHETTE
© Long Courrier - Pochette "The Dawn Within"

 

RETROUVEZ LONG COURRIER SUR :

PAGE FACEBOOK

SOUNCLOUD

YOUTUBE

TWITTER

    • 2014-10-14 13:13:32
    • 1 224 views
  • Tags - #INTERVIEW #Long Courrier #the dawn within #glitter #I fealt great now
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI