69ML prochainement dans vos bacs !

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

69ML, c’est une aventure née d’une amitié, d’une passion partagée pour le graffiti, la ville de Lyon et sa scène artistique. Sans textes, sans parti pris… Véritable support de transmission, 69ML est un album photo de plus de 600 pages de graffitis faits sur Lyon des années ‘90 jusqu'à 2000.
 

© 69ML-Seone
© 69ML-SEONE


Pouvez-vous vous présenter ?

Eric : Eric, 39 ans graffeur depuis 1991, je suis le graphiste qui a mis en page le livre 69ML.

TheYellow : Graffeur depuis 1989 sur Lyon. Ayant une expérience dans le domaine de l’édition, de la communication, de la publicité, je donne la validité contextuelle aux choix artistiques faits - en réalité je corrige les fautes d’orthographe. C’est par cette dernière activité que je suis arrivé sur le bouquin.

Dedex : Graffeur depuis 1995, j'ai pris et récolté toutes les photos présentes dans le livre. Je suis à l'initiative du projet et ai sollicité Eric et The Yellow pour me rejoindre.

© 69ML-BEN
© 69ML-BEN


Comment est né ce projet...?

Eric : Dedex cherchait un graphiste pour réaliser son projet, il en a parlé à Emmanuel qui  connaissait mon travail. Une fois que Dedex m'a expliqué son souhait de faire un livre sur la scène lyonnaise, en tant que graffeur avant tout et graphiste j'ai tout de suite accepté de me lancer dans cette aventure - afin de pouvoir avec mon histoire personnelle sur le sujet, apporter ma contribution sur ce grand projet.

TheYellow : Par passion, par amitié.

Dedex : Ce projet est né par passion pour ma ville et son graffiti.

© 69ML© 69ML


Quels sont les objectifs de cet ouvrage ?

Eric : Il permet avant tout, de laisser aux générations futures une trace du passé pour les lyonnais sur un sujet tel que le graffiti qui existe dans le monde depuis plus de 20 ans et qui est aujourd'hui bien rentré dans les mœurs.

TheYellow : Pour ma part (chacun ayant ses propres motivations) ; redonner un sens à l’histoire et remettre dans le bon sens, les non-sens médiatiques de cette discipline. Remettre à leur place les acteurs historiques du mouvement graffiti lyonnais, rappeler aux autres qu’avant les poulettes d’aujourd’hui il y a eu un œuf. Montrer qu’à Lyon on ne dit pas, on fait. Montrer que la ville a été vécue par des êtres humains et qu’ils ont interagit avec celle-ci. Pas une cité ressemblant à une salle d’attente d’hôpital, de et pour les touristes comme maintenant.

Dedex : L'objectif de cet ouvrage est d'offrir un aperçu de la scène graffiti lyonnaise des années '90, d'en laisser une trace ; sans textes, sans parti pris, sous forme d'album photo.

 

© 69ML
© 69ML


Pourquoi s’être centré sur Lyon et ses environs ?

Eric : Lyon possédait peu de parutions sur le sujet du graffiti, des fanzines Hip-Hop comme Versions 69 qui date de 1995 si mes souvenirs sont bons, ne publiaient que quelques pages sur le graffiti sur Lyon. Il y'a eu Antirust fait des graffeurs lyonnais, deux très bons numéros sur la scène lyonnaise. Mais aucun livre de cette envergure pour représenter le graffiti fait Lyon. L'idée était de combler ce vide et d'apporter une preuve vivante que Lyon depuis plus de 20 ans fait du graffiti.

TheYellow : Effectivement peu de choses se sont dites sur Lyon et le graffiti. Pourtant des personnages étaient là bien avant que nombre de Parisiens ou autres. Avec l’âge, je suis vieux ; je suis lyonnais et voyageur, j’avais envie d’entendre parler, montrer ma ville telle qu’elle a été. Pour ceux que ça intéresse. Du coup, parler d’un sujet qui me touche et que je maitrise. Comment aurais-je pu parler d’un autre lieu ? Quand vous avez mal au ventre, vous allez voir le mécano ou le médecin ? Malgré la mondialisation et la globalisation, l’information sans frontières, qui d’autres que des Lyonnais ayant vécu cette histoire pour mieux parler de Lyon ?

Dedex : Afin de combler l'absence de supports retraçant la scène graffiti lyonnaise.

© 69ML
© 69ML-SHADOW DIAM


Comment avez-vous sélectionné les artistes et/ou créations que vous présentez ?

Eric : Dedex avait fait un travail colossal d'archivage, soit de photos prises personnellement, soit en demandant aux acteurs de cette scène lyonnaise comme moi, de leur apporter des photos afin de compléter au mieux l'histoire du graffiti sur Lyon.

TheYellow : Dedex a récupéré ses archives ainsi que celles de ceux qui ont bien voulus participer et aider à l’aventure. De là aucune sélection subjective, tout ce qui était éditable techniquement a été intégré à l’ouvrage. Nous avons laissé nos sentiments personnels de côté et essayé à partir de ce qu’on avait de plus complet et d'exhaustif possible.

Dedex : Le seul critère de sélection était que les photos datent des années '90 à Lyon. Comme le dit The Yellow, toutes les images éditables ont été intégrées au livre. Une partie provenant de mes archives, l'autre de celles de personnes qui ont voulu participer au projet 69 ML.

© 69ML
© 69ML-Diam


Comment avez-vous composé cet ouvrage ?

Eric : C'est un livre de plus de 600 pages de photos de graffitis faits sur Lyon entre 1990 à 2000. Il représente un album photos de la scène lyonnaise, en essayant d'être le plus exhaustif sur ce qui s'est fait au début des années '90 jusqu'à 2000. Il est composé de 9 chapitres qui représentent les différents aspects du graffiti comme les tags, les pièces couleurs, les chromes…

TheYellow : L’ouvrage est surtout composé de travail, de temps et d’amour du graffiti et de la ville dans son ensemble.

© 69ML
© 69ML-DUCK-ENTIER


Pourquoi avoir choisi un livre comme support pour présenter ces œuvres ?

Eric : D'une part pour avoir une trace papier de notre œuvre et la possibilité d'offrir à chaque personne qui souhaite l'acquérir une pièce unique comme un press book que chaque graffeur possède, avec une quantité immense de photos faite sur plus de 10 ans de graffiti sur Lyon.

TheYellow : Comme je disais précédemment, je suis de la génération télé, pas celle d’internet. De plus je pense que bientôt nous n’aurons plus que du support physique pour se souvenir. En effet le web est comme la télé, le terrain des revisiteurs de l’histoire, des compagnies de publicité, des propagandistes, des polices diverses et variées… Tout ce qui m’est débectable. Rien de mieux qu’un support physique pour une relation pleine et durable. La même chose qu’avec les humains, en fait. De plus j’aime l’idée que détruire un livre ne représente pas la même chose qu’un oubli sur la toile. Le livre nous “encre” dans la réalité.

Dedex : Parce qu'il n'existe pas d'ouvrage sur le graffiti lyonnais, contrairement à toutes les autres grandes villes françaises ou européennes.

© 69ML
© 69ML-NRV


Votre rétrospective s’arrête aux années 2000. Pouvons-nous attendre un volume 2 des années 2000 à 2020 ?

Eric : Pouvoir montrer 10 ans de graffiti, est déjà conséquent, c'est plus de 600 pages. Le sujet de faire un deuxième volume peut être envisageable. Lyon est une ville très active sur le graffiti...

TheYellow : Nous verrons en 2020, mais pour ma part le graffiti étant devenu ce qu’il est, n’aura-t-il plus beaucoup d’intérêt d’ici là ?

Dedex : À voir...

© 69ML-
© 69ML-OSTER HYCH DKC PBK FATCAP ANGERONE SANEZ


A quand est prévue la date de sortie de 69ML ?

Eric : La parution est prévue pour septembre 2014


Où pouvons-nous trouver l'ouvrage ?

Eric : Il sera en vente au 81Store (21, rue des capucins 69001), dans la Librairie Graffalife  et chez Quiet Resistant.

© 69ML-DUCK ENTIER© 69ML-DUCK ENTIER

 

RETROUVEZ 69ML EN SEPTEMBRE :

Eighty One Store : 21 Rue des Capucins - 69001 Lyon 

QUIET RESISTANT - sur Facebook

LIBRAIRIE GRAFFALIFE 

 

LANCEMENT DU LIVRE 69ML
VENDREDI 12 SEPT à partir de 19H au 81 STORE (Lyon)
EVENEMENT FACEBOOK

 

SUIVEZ 69ML SUR FACEBOOK

    • 2014-09-03 09:42:33
    • 3,908 views
  • Tags - #Lyon #photos #street art #graffiti #tag #histoire #souvenir #livre #archive #coulure #69ML #RÉTROSPECTIVE
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI