Denis Dubois et son cabinet de curiosités

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

A première vue, on pourrait croire aux productions d’un estampeur du XIXème siècle. Mais non, Denis Dubois appartient bien au XXIème siècle. Ses collages de gravures anciennes nous rappellent de vieilles lithographies jaunies qui auraient traversées le temps pour s’offrir à nous tel un cabinet de curiosités. Ce « manufacteur d’images » nous plonge dans son univers dadaïste et surréaliste entre provocation et humour acide.

© Denis Dubois, APN

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Je suis né en 1869 à Somniatis, dans les quartiers nord (15ème bloc), un vieux marchand chinois m’a invité à prendre le thé le soir de mon 33ème anniversaire, et tout à coup je me suis retrouvé dans votre monde, au 21ème siècle ! Je suis donc égaré entre le 19ème siècle et aujourd’hui.

Plus sérieusement je suis né à Granville où je réside encore et toujours. J’ai pratiqué la photographie pendant de longues années jusqu’à l’ère du numérique. Je tirais moi-même mes images en noir et blanc dans le petit laboratoire que j’ai monté dans un placard. Dans les années 2000 je me suis intéressé à photoshop et les multiples possibilités qu’offrait ce logiciel. Pour moi, la photo c’était l’argentique, le labo… j’ai donc commencé à travailler l’image imprimée en multipliant mes achats de vieux bouquins remplis de gravures de toutes sortes.

Vous êtes graphiste et photographe. Quels rapports entretenez-vous avec ces deux pratiques ? Avez-vous une préférence ?

J’ai d’abord été photographe puis graphiste, c’est une question de support d’expression.

© Denis Dubois, Arme de Point

 © Denis Dubois, American Dream

Quelle est votre technique de travail ? Comment procédez-vous pour le choix de vos images et leur assemblage ?

En fait ce sont des collages de gravures anciennes mais retravaillées numériquement. Les gravures sont tirées de livres, de journaux, de catalogues de ventes par correspondances comme celui de Manufrance. Mais la mise en scène est moderne, parce qu’inspirée par notre époque.

Vous dites être « Manufacteur d’images », qu’entendez-vous par là ?

Je suis en quelque sorte une fabrique d’images, je fabrique des petites histoires, et le public fabrique un sens qui lui est propre, ensemble nous sommes une sorte de manufacture comme celles du 19ème siècle.

© Denis Dubois, Golden Shower


© Denis Dubois,Cornette

Votre travail peut faire penser à des productions ancestrales, notamment à des estampes ou à des lithographies du 19ème siècle avec un côté dadaïste. Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Depuis très longtemps je suis un grand fan de la cruauté de Topor, de Carelman (catalogue des objets introuvables), j’ai aussi beaucoup ri avec les rubriques à brac de Gottlieb. Je suis venu aux collages en m’inspirant de Jacques Prévert et Max Ernst pour le côté Dada. En fait tout ce qui est drôle et insolite m’inspire !

© Denis Dubois, Jeune Fille Aux Fleurs

Le rapport entre l’homme et les choses, l’homme et l’animal, l’homme et lui-même est souvent mis en avant. Avez-vous un message à faire passer ?

J’aime le soin et la minutie des gravures produites entre 1840 et 1910 parce qu’après les images ont changé, les informations ont eu besoins d’être véhiculées plus rapidement d’où l’essort de la photographie aux dépens de la gravure. La société s’est accélérée… elle a perdu le charme de ces images si finement ciselées. En alliant cette finesse de trait et les discours d’aujourd’hui, en opposant les êtres vivants et les objets, je cherche tout simplement à inviter à regarder autrement.

© Denis Dubois, Amant Inavouable

Mot de la fin, projets en cours, à venir ?

Je continue à collaborer avec les éditions « Le Tripode », un nouveau livret de cartes postales viendra compléter « zoo » et « on the beach », il sortira je pense au printemps 2015. Je viens d’intégrer l’équipe d’illustrateurs de l’agence Illustrissimo, ce qui me comble de bonheur !

 © Denis Dubois, Canon Rhino

 © Denis Dubois, Lavage de Cerveau

 

RETROUVEZ DENIS DUBOIS SUR :

Son site

Facebook

  • Anna Frick
    (Owner)
    • 2015-04-17 15:47:40
    • 3,004 views
  • Tags - #Graphiste #photographe #collage #humour #animaux #surréalisme #gravure #Denis Dubois #cabinet de curiosités #dadaïsme
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI