L'imaginaire fantasmagorique de Emmanuelle Houdart

SPONSORED

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Emmanuelle Houdart est auteure et illustratrice. Son univers graphique hybride mêle le merveilleux et le monstrueux, le fantasmagorique et l'atypique. L'imaginaire fascinant de l'artiste est habité par des représentations narratives, où les personnages pourvus d’attributs symboliques traduisent leur identité et émotions.
Dans son parcours créatif, Emmanuelle Houdart a illustré une trentaine d’albums pour la jeunesse chez différents éditeurs, publié des ouvrages plus personnels en signant le texte et les images, mais aussi collaboré avec des magazines (Libération, Le Monde, Sciences et Vie Junior etc.).
Pour cette rentrée Emmanuelle Houdart a préparé une belle surprise, avec un nouveau ouvrage 
"ABRIS", disponible dès le 21 Octobre aux éditions " Les Fourmis Rouges ".
Découverte de l'univers d'Emmanuelle Houdart, ou quand l'étrangeté côtoie la poésie...


 

 

Qu'est-ce qui vous a conduit à devenir peintre et illustratrice ? Aviez-vous une sensibilité particulière dès votre jeune âge ? Etiez-vous stimulée par votre environnement, vos proches ?

J'étais une petite fille hypersensible, très émue par la beauté, ravagée de souffrance pour une bricole et j'ai été attirée très tôt par le dessin. Ma mère était très fière de mes dessins et les mettait toujours en valeur, je me suis sans doute inconsciemment appuyée sur cette admiration maternelle pour choisir la voie artistique. Plus tard, j'ai découvert que c'était un interstice protégé qui permettait d'êtreau monde en demeurant profondément soi-même, le seul endroit pour moi où je n'avais pas besoin de mentir, de me travestir, ni de trahir.


© Emmanuelle HOUDART
 

Vous avez illustré une trentaine d’albums pour la jeunesse chez différents éditeurs, publié des ouvrages plus personnels en signant le texte et les images, mais aussi collaboré avec des magazines (Libération, Le Monde, Sciences et Vie Junior etc.).
Quel "contexte" de création préférez-vous ? Qu'est-ce qui est plus facile-difficile dans chaque cadre de travail ?

Dessiner pour la presse, ou pour la com, est plus facile car il y a moins d'enjeux et puis se sont des choses éphémères, destinées à être vite vues, zappées, c'est d'ailleurs ce qui est agréable et confortable : c'est plus léger. Lorsque je fais des livres, l'enjeu pour moi est capital car je n'en fais qu'un par an, je tâche de me pousser au bout de mes exigences, de faire quelque chose dont je suis fière. Et quelque chose qui me semble utile de mettre au monde...


© Emmanuelle HOUDART


Entre rêve et réalité, votre univers fantasmagorique est envoutant et atypique. Quelles sont vos sources d'inspirations ?

Je travaille avec ce que je vis : ce qui me porte, ceux que j'aime, ce qui me préoccupe ou me tourmente au moment où je fais le livre, et puis j'aime que mes livres soient aimants, que l'amour les traverse (ça a l'air un peu con, mais c'est vrai...).


© Emmanuelle HOUDART


Pouvez-vous nous parler de vos techniques-médias de prédilection ?


Je travaille avec des feutres à l'alcool sur du papier bristol. Parfois je réhausse certains endroits avec du crayon de couleurs.

© Emmanuelle HOUDART

Travaillez-vous dans une ambiance particulière, par exemple en écoutant de la musique... ?

Je suis quelqu'un qui a une toute petite capacité d'ingestion, j'aime une chose à la fois. Par exemple, je ne vais presque jamais au musée, parce qu'il y a trop de choses à voir, et ça m'encombre. Je n'écoute pas la radio, ni ne regarde la télé, ni ne lis les journaux, sinon je serai dévorée par mes propres émotions. Quand je dessine, je cherche la concentration maximum, pas de bruit, pas de distractions.
 


© Emmanuelle HOUDART


Avez-vous un rituel avant de réaliser une illustration ?

Ben avant, je fumais une cigarette, mais j'arrête lundi prochain ! J'ai décidé d'essayer de chanter à la place de fumer, il me semble que ça naît du même lieu à l'intérieur de moi. Alors, il est probable, mais rien n'est certain, que désormais je chanterai à tue-tête avant de me mettre à dessiner...


© Emmanuelle HOUDART

Si vous aviez un conseil à donner aux apprentis dessinateurs, ce serait…. ?

J'aime pas les conseils. Mais s'il fallait absolument en donner à un artiste qui débute, je lui dirais d'aller toujours sur son propre chemin, de chercher sa petite voie personnelle, de se nourrir de ses propres rêves, vertiges, haines, désirs.


© Emmanuelle HOUDART


Quels sont vos projets en cours - à venir ?

En ce moment, c'est mon temps de récompense qui arrive : le livre que j'ai dessiné pendant toute l'année paraît en octobre. Il s'appelle " ABRIS " et est édité aux éditions " Les Fourmis Rouges ". C'est un album dont j'ai fait le texte et les images. Il explore les façons de se protéger contre le danger, le chagrin, les lieux où on se réfugie pour se transformer, pour s'apaiser, les êtres qui sauront le mieux nous comprendre, nous consoler. C'est un livre que j'ai voulu construire comme une ressource en cas de coup de blues, un livre-abri. On y croise un foetus, un tout-petit, un jeune enfant, un adolescent, un jeune adulte, une femme mûre, un vieil homme. Tous ces personnages ont trouvé leur abri, correspondant à leur âme, à leur âge, à leurs soucis.

Parrallèlement, je commence à glaner des informations en moi et autour de moi pour mon livre de cette année, un album dont l'auteur est Stéphane Servant, et dont je ne dirais rien parce qu'il faut que quelque chose naisse avant d'en parler.


© Emmanuelle HOUDART

 

! NOUVEAU LIVRE de Emmanuelle Houdart ! 
"ABRIS" disponible dès le 21 Octobre aux éditions " Les Fourmis Rouges "


RETROUVEZ EMMANUELLE HOUDART :
sur son Site officiel

  • Artist UP
    (hôte)
    • 2014-12-15 12:42:33
    • 4 194 views
  • Tags - #illustration #dessin #edition #peinture #auteur #peintre #illustratrice #livre #jeunesse #emmanuelle houdart #Les Fourmis Rouges
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI