FKDL bibliomane passionné, redonne vie au passé !

SPONSORED

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Depuis près de 20 ans Franck Duval - alias FKDL – peintre, collagiste et affichiste, expérimente des techniques diverses et exprime ses idées. Que ce soit en galerie ou dans la rue, l’artiste n’a cessé d’évoquer la féminité, la mode, l’art de vivre et le cinéma.
Franck Duval a commencé à présenter ses peintures au public en 1992. Puis, c’est en 2000 que ce passionné de collage découvre par hasard et s’approprie l’Art Scotch (technique créé par Joseph GIL Wolman). Le vieux papier est sa matière première et répond à son besoin de renouvellement, de transformation et de recyclage. C’est également avec cette technique que FKDL a été invité en 2006 à 2 expositions collectives, rejoignant ainsi le milieu des street artistes.



LA RESERVE MALAKOFF PRESENTE… LE GRAND 8 DE L’ART URBAIN 

UN LIEU EPHEMERE  & UN PARCOURS URBAIN


Le Grand 8, une structure monumentale la Réserve vous invite à un voyage sensoriel au cœur d’une installation collective !
Avant la destruction annoncée du hangar, sur 2000m2 ouverts au public pendant 5 mois, la Réserve Malakoff devient un espace éphémère d’exposition, de création et de jeux où tout est possible.
30 INSTALLATIONS, 40 ARTISTES URBAINS… des tempéraments artistiques bien trempés s’unissent pour former qu’une seule et même œuvre gigantesque (50m de long  x 20m de large sur 1000 m2). 
Chaque artiste dispose d'un volume de 50 à 100m3 qu'il sculpte, habille, décore. De manière continue et infinie le spectateur pourra naviguer d’un univers à l’autre ressentant l'incroyable énergie de participants et performeurs en tous genres : graffeurs, breaker, open mic, dj’s, concert, table ronde, maker, block party... y en aura pour tous les goûts ! 
Savant mix entre friche industrielle, street-art et guinguette - La Réserve Malakoff deviendra sans doute un haut lieu de l’underground francilien... Sans oublier le parcours urbain d’une trentaine de spots qui accompagnera cette aventure et qui s’étoffera au fil des années aux quatre coins de la ville Malakoff !

ARTISTES PARTICIPANTS :
Shaka, Mosko, Jana & Js, Jerôme Mesnager, Mr. Lolo, Seize Happywallmaker, No rules corp, FKDL, JBC, 36.15, ANIS, Beplus, Snez, Swar, Collectif ONOFF (Kanos, Limo, Olson), Vinie, Anti, Iza Zaro, Mademoiselle Maurice, Nosbé, Yann Muller, Corona, Pablo Lloveras, Mart-Aire, Bault, Popay, Tétar, le collectif 2AC (Djalouz, Pesca, Caligr, Doudou style, Alex Photograph), Levalet, Philippe Hérard, Les frères Coulures (Odeg, Rooble), Dem Dillon, KATRE & Seth-One, M. Chat, 9e Concept… 


LA RESERVE MALAKOFF : 7 rue Paul Bert 92240 Malakoff 
POUR EN SAVOIR PLUS >>> PAR ICI

 


© FKDL -  Passage Hebrard Paris 2012

Pouvez-vous nous parler de votre parcours artistique ?

À 19 ans, après une année d’apprentissage au studio Berçot, je me suis aperçu que la mode ce n’était pas pour moi… J’avais envie d’être comédien. L’année suivante je suis entré à l’école du cirque, puis j’ai commencé à travailler en tant que comédien pour des pubs, des vidéoclips et des courts métrages… mais c’était il y a longtemps !
A partir de 1992, j’ai commencé à investir des lieux ou exposer et à participer à des projets autant solo que collectifs. Par définition, Je suis autodidacte.

© FKDL - 2012 MatchBook Cover - Since Gallery 

© FKDL - 2012 MatchBook Cover - Since Gallery


Pouvez-vous nous éclairer sur l’ART SCOTCH ?

C’est en 2000 que j’ai découvert par hasard la technique de collage au scotch, inventée en 1963 par Joseph Gil Wolman. Depuis j’ai réalisé de très nombreuses pièces à l’aide de cette technique de collage au ruban adhésif transparent, sur des supports qui vont du Post-It à la toile. Je l’utilise pour mes dédicaces, pour les ateliers scolaires et autres démonstrations, toujours avec cette notion de partage qui me tient à cœur.
En quelques mots le procédé se déroule en 4 étapes :
-       je prends un morceau de scotch,
-       je repère la partie du visuel sur papier qui m’intéresse,
-       j’applique le scotch sur cette partie,
-       je l’arrache et ce qui reste sur l’adhésif, je le recolle sur un support dédié.
En 2005, j’ai convaincu la Halle St Pierre à Paris de m’exposer, sous forme de rétrospective des 5 années de recherche sur cette technique.
 

© FKDL - Art Scotch Notebook Lune Soleil - ART SCOTCH

© FKDL - Bons Clients 216 - ART SCOTCH 

© FKDL - Compil 2006 - ART SCOTCH 

© FKDL - Dédicace 22  - ART SCOTCH


Dans quel contexte êtes-vous descendu dans la rue pour créer ?

En 2006, grâce à cette technique j’ai été convié à participer à différentes expositions collectives avec des artistes Street Art (alors que je n’étais pas un artiste urbain).
N’étant pas non plus issu du graffiti ou du tag, je ne voulais pas mettre ma technique au scotch dans la rue car ces œuvres auraient été encore plus éphémères.
Le scotch réagit à l’humidité, au soleil… avec un effet de polymérisation.
J’ai eu envie de confronter mon travail à la rue… J’ai alors crée une famille de personnages en mouvement au format A3, silhouettes noires dessinées sur papier que j’ai dispersé dans la ville. Ensuite, je les ai fait grandir jusqu’à atteindre une taille humaine, voire même jusqu’à 5 mètres de hauteur. Très vite j’ai habillé le corps de mes personnages de collages dans la composition (que je nomme : collage traditionnel, papier déchiré + colle) cequi crée une passerelle avec mon parcours en dessin de mode et à l’école du cirque.

© FKDL - Aux 4 coins 2004 - ART SCOTCH


© FKDL - Avant la nuit - ART SCOTCH


© FKDL - Bank of Franck 2001 ART SCOTCH

Quels supports utilisez-vous pour créer dans la rue ?

Quand j’ai investi la rue, j’ai d’abord travaillé sur du papier kraft, mais étant trop épais, je suis passé aux nappes de table colorées, qui constituent depuis la base de mon travail sur les murs. C’est une matière à la fois fragile et extrêmement durable lorsque je l’ai bien marouflé sur le support, il est alors difficile de l’arracher. Le but étant de partager mon travail avec le plus grand nombre plutôt que certains petits malins se les accaparent.
Je ne suis pas pour l’idée de la démultiplication, du print ou de la photocopie. Ma marque de fabrique est avant tout l’utilisation de vrais vieux magazines et revues d’époque. J’ai commencé travailler sur toile bien avant d’investir la rue. Mais les murs des villes restent, pour moi, un terrain d’expérimentation et un bon exercice pour faire évoluer mes personnages.

  © FKDL - Cite Wauxhall Paris 2012


© FKDL - Berlin 2013

© FKDL - Manhattan 2013


Comment choisissez-vous les emplacements-lieux pour vos collages dans la rue ?

Généralement, je me balade avec mon seau de colle et quelques collages et j’investis les murs au gré de mes découvertes, recouvrant parfois mes anciens travaux.
Il m’arrive aussi de choisir un espace, d’en prendre les mesures et ensuite revenir coller un personnage sur-mesure.
J’ai aussi quelques « spots » à l’étranger où je vais régulièrement. Je colle toujours dans la journée afin d’avoir de bonnes photos, seules traces qui me resteront de ce travail.

 © FKDL - FKDL Brooklyn New york 2012

© FKDL - For W49 (Ixelles) Bruxelles 2013

© FKDL - Athens Street Art Festival 2013 - Silver Liz ASAF

© FKDL - Athens Street Art Festival 2013 - tribute to Audrey


Quels supports-médias utilisez-vous ?

Dès l’âge de 20 ans, j’ai commencé à accumuler de vieux magazines, sans savoir ce que j’allais en faire. J’aimais l’iconographie de mode, de cinéma, d’art de vivre… Aujourd’hui c’est à la fois ma matière première et ma signature. J’attache beaucoup d’importance à l’idée de recyclage, au fait de retransformer, d’adapter les choses à notre époque, tout en conjuguant ma vision et mes univers préférés.

© FKDL - CINE-PARIS - Ella-Time

© FKDL - Lisa-Time

 
© FKDL

Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Pour la technique de l’Art Scotch, j’ai découvert l’existence de son fondateur, Gil Wolman, plusieurs années après avoir fait cette initiation par moi-même.
Parmi les figues emblématiques qui m’ont influencées - liées au papier et au collage précisément – il y a Matisse, Picasso, Jiří Kolář, Max Ernst, Prévert, Hains, Rotella ou encore Villeglé. C’est avec lui, entre autres, que je participe au lancement le 15 novembre du « Livre d’artistes » intitulé Figure, dont je vous parlerai à la fin de l’interview.
En peinture, je citerai Gaston Chaissac, qui était assez proche de l’art brut mais aussi Giovanni Boldini.


© FKDL - CINE-PARIS - Betty-sister#2 


Pouvez-vous nous présenter vos personnages et égéries ?

Aujourd’hui j’ai une quarantaine de personnages créés au fur et à mesure de mes projets et mes envies. Ce sont essentiellement des personnages féminins, des icônes ou des inconnues, inspirés du cinéma (Liz Taylor, Audrey Hepburn, Irène Papas) de la publicité ou simplement du quotidien. Récemment, les portraits de Marcel Pagnol ou d’Anthony Quinn sont des exceptions dans mon univers. 

© FKDL

Quelles collaborations vous ont-elles marquées… ?

Dans le cadre de l’exposition CINE-PARIS (qui s’est tenue de mi-novembre 2013 à fin février 2014), j’avais investi les murs du Cinéma des Cinéastes. Fidèle à la vocation d’échange de cette salle incontournable, j’ai aussi présenté une nouvelle série de collaborations avec d’autres artistes de la scène urbaine.
Le temps d’une toile créée à 4 mains – Beerens, Dume, MR. Lolo et Stoul, ont chacun partagé, avec leur sensibilité et leur patte, la mémoire d’icônes du 7eme art, le souvenir d’un film, d’une ambiance…
Le cinéma reste un de mes sujets de prédilection, avec pour inspiration d’anciens magazines cinématographiques parfois aux teintes sépias…

INTERVIEW DE MICHAËL BEERENS SUR ARTIST UP

INTERVIEW DE STOUL SUR ARTIST UP

 © FKDL - CINE-PARIS - collaboration DUME + FKDL

© FKDL - CINE-PARIS - collaboration Mr Lolo + FKDL 

© FKDL - CINE-PARIS - collaboration STOUL + FKDL 

© FKDL - CINE-PARIS - collaboration Beerens + FKDL 




- EVENEMENTS PASSES -

 


 Vernissage samedi 15 novembre à partir de 17h
pour la sortie du Livre d'artistes urbains FIGURE
JOEL KNAFO ART GALLERY
 : 146 bld Vincent Auriol 75013 Paris

 

FKDL & MADEMOISELLE BERTHELOT "PARALLELES"
EN FACE - 8, rue Gambey - 75011 PARIS



RETROUVEZ FKDL sur :

SITE OFFICIEL
INSTAGRAM

  • Artist UP
    (hôte)
    • 2016-04-26 09:05:25
    • 3 563 views
  • Tags - #paris #dessin #collage #artiste #exposition #street #Rue #peintre #athènes #fkdl #collagiste #affichiste #ART SCOTCH #brooklyn
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI