VINCENT TAVERNIER artiste graveur, fixe les instants de vie...

SPONSORED

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Artiste graveur, Vincent Tavernier vit et travaille à Marseille. Après sa formation à l’école des Beaux Arts de Versailles, il choisit de se consacrer pleinement à la gravure et plus particulièrement à la gravure sur linoleum (linogravure).
Dans ses oeuvres, Vincent Tanvernier saisit les instants de vie pour les graver et les immortaliser : 
"A coups de gouges et d'impressions, je dépeins les scènes et les banalités de la vie quotidienne …".
Vous pouvez voir son travail à l'atelier galerie de Catherine Mainguy (69001 Lyon) jusqu'au 28 novembre et à son atelier à Marseille : un lieu ouvert à tous, dédié à la gravure, à l'échange et à la transmission.


Parlez-nous de votre parcours… des expérimentations aux choix artistiques.
- Quels ont été vos sources d'inspirations (artistes/ médias… ) ?
- Pourquoi avoir choisi de vous approprier la technique particulière qu'est la gravure ?

J'ai découvert et appris la technique de la gravure à l'Ecole des Beaux Arts de Versailles, où j'ai pratiqué les différentes techniques de taille douce (eau forte et pointe sèche). Puis j'ai découvert par hasard le travail d'Emil Nolde et notamment ses xylographies. Cette rencontre a été pour moi une révélation et m'a poussée à me tourner vers la technique de la taille d'épargne. J'ai ensuite poursuivi mes découvertes avec les oeuvres du mouvement Die Brücke, puis chez des contemporains comme Baselitz, Alechinsky ou encore Antonio Segui.

Je me suis tout d'abord concentré sur la linogravure, ou gravure sur linoleum. Progressivement j'ai appris à maîtriser cette technique particulière sans jamais en épuiser toutes les potentialités, avant de m'ouvrir à la gravure sur bois. Mon parcours de formation m'a conduit à rejoindre d'autres artistes, dont Damien Valero qui m'a accueilli dans son atelier de Vincennes pour me transmettre son art et sa technique. Cette rencontre a été décisive pour moi et aujourd'hui encore Damien Valero reste un artiste influent dans mon parcours artistique.
 

 © Vincent Tavernier : Betise - FORMAT 34,5x42,5 (ANNEE 2013) 

© Vincent Tavernier : Le curiste - FORMAT 42,5x43,5 (ANNEE 2013)


Quelles matières/supports avez-vous utilisés ?
- Quelles en sont les spécificités (manipulation, travail, rendu final…) ?
- Quel est votre support de prédilection ? 

Après près de 10 années consacrées quasi essentiellement à la gravure sur linoleum, je me suis ouvert depuis 2010 à la gravure sur bois qui m'ouvre de nouvelles perspectives et de de nouveaux horizons graphiques.
La technique de la gravure en relief donne une place très importante au matériau qui sert de matrice : la gravure sur linoleum et la gravure sur bois sont deux techniques de gravure en relief, et pourtant les estampes n'ont pas du tout le même rendu graphique... chacune offre des potentialités différentes.
Par exemple la gravure sur bois offre selon moi des résultats et des impressions plus bruts et puissants. 

La gravure sur bois est une technique plus exigeante, et plus sensible : le linoleum est une matière souple, docile et maléable, alors que le bois est plus rude, a une consistance plus fragile qui requiert plus de technicité et de maitrise dans le geste. Mais c'est aussi tout l'intérêt de cette technique et qui la rend si originale.

L'autre aspect intéressant de cette technique particulière est que le processus de création est inversé : je ne trace pas le dessin mais je fais naître en le détourant petit à petit à coups de gouges plus ou moins précis. Enfin, quand la plaque est terminée, l’œuvre n’est pas pour autant figée : les incertitudes et les accidents au moment de l’impression font que chaque tirage est unique bien que faisant partie d’une même édition.

 
© Vincent Tavernier : Fillette au chapeau rouge - FORMAT 27x42 (2014)
 

"A coups de gouges et d'impressions, je dépeins les scènes et les banalités de la vie quotidienne …".
Pouvez-vous nous en dire plus sur votre démarche ? Quelles scènes, instants de vie, personnages… peuplent votre univers créatif ?
 

Mon univers artistique est très "vivant" et animé. Il retranscrit des scènes et des banalités de la vie quotidienne : des scènes de bar, de rue, de plage... Par ces oeuvres il saisit l’instant pour le graver et l’immortaliser. A cet univers poétique sont venues s’associer des scénettes plus illustratives et humoristiques, peuplées d’un mystérieux « oiseau » et d’une teinte de rouge qui s’invite de manière intempestive, fils conducteurs des dernières œuvres. 
 

© Vincent Tavernier : French rigolade - FORMAT 32x41,5 (ANNEE 2014)

© Vincent Tavernier : Co-chapeautage - FORMAT 32,5x42 (ANNEE 2014)


Quelle réaction et/ou refléxion souhaitez-vous provoquer ?

Je ne cherche pas à provoquer mais plutôt à séduire le visiteur par mon univers poétique. Je fais simplement des estampes que je créée dans mon atelier. Ce qui plait au public dans mes oeuvres, ce sont je crois leur décalage et leur humour. J'aime que mes gravures touchent le public, qu'il se les approprie. D'ailleurs souvent mes gravures, issues de mon univers personnel, rappellent les visiteurs à leur histoire personnelle... ce sont des gravures intemporelles qui parlent à tous et à chacun.

 
© Vincent Tavernier : L'ibis rouge - FORMAT 33x40 cm (ANNEE 2014)


Quelle est la place de la transmission dans votre travail ?

La gravure en relief est souvent une technique mal connue du public, et j'essaie par mon travail de la faire connaitre et de sensibiliser le public. Je participe régulièrement à des démonstrations et dispense des cours dans mon atelier à Marseille. C'est passionnant parce que cette technique parle à tous les publics, à toutes les générations et à toutes les sensibilités... Chacun s'approprie la technique et créé son univers... c'est accessible aux plus jeunes qui ensuite progresseront en technicité et en maîtrise. La linogravure est parfois interprétée comme une technique simple parce que le matériau est souple, or cette technique si elle est accessible, ouvre d'énormes potentialités en termes créatif et technique.


© Vincent Tavernier : La robe rouge - FORMAT 37X34 (ANNEE 2014)

Pouvez-vous nous parler de votre atelier ?

J'ai ouvert mon atelier-galerie en mai 2014. J'y expose mes oeuvres toute l'année, y travaille et y donne des cours. C'est un local ouvert sur la rue et en entrée libre. C'est un lieu dédié à la gravure, à l'échange et à la transmission.


© Vincent Tavernier : Le camion rouge - FORMAT 26x35 (ANNEE 2014)

© Vincent Tavernier : Sous la pluie - FORMAT 15X19cm (ANNEE 2014)


Quels sont vos projets - actualités en cours, à venir ?

Une exposition est en cours jusqu'au 28 novembre à l'atelier galerie de Catherine Mainguy (130 montée de la grande côte, Lyon 1er). Je participerai ensuite à une exposition collective organisée par l'association "Voeux d'artistes" à Marseille (Maison de l'Artisanat) à partir du 13 novembre. J'ai également un projet de livre en cours de création et très prochainement une nouvelle expo à l'atelier à Marseille (96 rue Breteuil, Marseille 6) ...

 
! EXPOSITION !

RETROUVEZ VINCENT TAVERNIER sur :

 PAGE ARTIST'UP DE L'ATELIER DE VINCENT TAVERNIER
SITE OFFICIEL
PAGE FACEBOOK

  • Artist UP
    (Owner)
    • 2014-11-14 16:07:50
    • 4,220 views
  • Tags - #Lyon #bois #marseille #atelier #galerie #gravure #linogravure #vincent tavernier #linoleum #Atelier Galerie C.Mainguy #transmission #scènes de vie
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI