JULIEN MAUVE auteur photographe, questionne le rapport au monde...

SPONSORED

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Auteur photographe, les projets de Julien MAUVE traitent de divers sujets mais ont pour dénominateur commun la nostalgie, la perte des illusions ou encore le déni de la réalité. Ses travaux questionnent notre rapport au monde en transformant le réel en d’autres univers possibles. 
"Patience, travail, audace, et talent" - Julien MAUVE avance dans son aventure photographique en s'appuyant sur ces 4 piliers... Et les projets ne manquent pas : en  septembre Julien a présenté sa série "What's Left Of Utopia" dans le cadre de l'exposition collective au MAP festival à Toulouse, puis en novembre l'artiste a  été exposé par IN THE GALLERY dans le cadre de FOTOFEVER au Carrousel du Louvre....

 

Qui est-tu ?

Je suis auteur-photographe, c'est à dire que je crée des projets artistiques en utilisant la photographie comme médium. Je fais ça depuis 3 ans maintenant et "officiellement" de façon professionelle depuis l'année dernière.


© Julien Mauve - "After Lights Out"

Comment est née ton aventure photographique ?

Je prends des photos depuis que je suis tout petit, au départ ce sont juste des souvenirs, et puis c'est quelque chose qui a grandi en moi (techniquement et artistiquement) jusqu'à devenir un moyen d'expression. 2012 est l'année ou j'ai eu envie de commencer à raconter des histoires, créer des projets, proposer et montrer mon travail... 

Pourquoi avoir choisi de t'exprimer en silence... par l'image?

J'ai une affinité avec l'image fixe depuis tout petit. Je ressens toujours quelque chose de particulier devant une photo, lié, je pense, au fantasme de ce qui se passe hors cadre. Une image donne toujours moins d'informations qu'un film et laisse une place plus grande à l'imaginaire. J'ai toujours beaucoup photographié, des souvenirs d'abord puis mon implication a augmenté progressivement avec l'âge. J'ai eu l'envie d'exprimer d'autres choses, de mettre en scène plutôt que de rester spectateur. 


© Julien Mauve - "After Lights Out"
 

Peux-tu décrire ton univers photographique…?

Il est étroitement lié à l'imaginaire et il s'inspire de l'esthétique de l'image cinématographique. J'adore la photo et la lumière des cinéastes comme Wes Anderson, David Fincher, Gaspard Noé, Tim Burton, ... la liste est longue. On retrouve donc des ambiances particulières, semi-nocturnes dans "After Lights Out", ou brumeuses dans "What's left of Utopia". Ce sont des ambiances qui dissimulent la réalité et la rendent plus mystérieuse, plus propice à l'apparition de l'extraordinaire. Elles m'aident à transformer le réel en d'autres univers possibles.

Quelles sont tes principales sources d'inspiration… ?

Les films, les livres, la poésie, les voyages, la vie, tout est source d'inspiration, tout ce qui nous influence, forge notre expérience et fait de nous ce que nous sommes.


© Julien Mauve - "What's Left Of Utopia" 

 

Peux-tu nous parler de ta dernière série "What's Left Of Utopia"....
Quelle est la genèse de cette série ?

Je travaille au nord de Paris, un endroit longtemps dédié aux industries lourdes où l'on retrouve de nombreuses usines et de nombreux complexes d'habitation à base de regroupement de tours d'habitations, symboles de l'utopie urbaine de l'époque. Ces lieux étaient censés être des havres de vie et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on est loin d'avoir atteint l'objectif initial aujourd'hui.

 
© Julien Mauve - "What's Left Of Utopia" 

Comment s'est opéré le choix des lieux, des constructions… qui ont fait l'objet de cette série ? 

Beaucoup de repérages, il fallait des lieux répondants à des critères particuliers, je voulais du vert pour le rapport à la nature et des immeubles qui symbolisent l'urbanité. Certains sont des lieux devant lesquels je passais régulièrement, d'autres des repérages sur Google Map (outil totalement révolutionnaire pour le repérage).

Quel ressenti, quel message souhaites-tu passer ?

Je voulais illustrer nos actions sur les paysages, la façon dont on le modèle pour en faire quelque chose de différent, ce qu'on enlève, ce qu'on ajoute, etc... Nous sommes la seule espèce à modifier autant notre environnement et finalement, cette transformation est-elle réellement bénéfique ?

 
© Julien Mauve - "What's Left Of Utopia" 


En septembre dernier, tu as présenté cette série ("What's Left Of Utopia") dans le cadre de l'exposition collective au MAP festival à Toulouse. Qu'est-ce que cette expérience t'a apportée ?

Personnellement et artistiquement c'est toujours stimulant et motivant d'avoir ce genre de reconnaissance, ça montre qu'on ne s'est pas trompé et que notre travail touche (ce qui n'est plus forcément évident après des mois passés dessus). C'est également une chance de pouvoir le montrer aux gens et receuillir leurs avis.

© Julien Mauve - "After Lights Out"

Entre ombre et lumière… peux-tu nous dévoiler ce qui se cache derrière ta série mystérieuse "After Lignt Out" ? Sur quoi cherches-tu à attirer l'attention ?

Sur notre attirance/dépendance à la lumière. Il y a toujours plus de lampadaires dans les villes, dans les campagnes, il y a un combat entre la lumière et l'obscurité, la lumière nous rassure, nous fascine, nous intrigue... J'ai une vraie fascination pour la lumière, c'est également elle qui fera la différence entre une bonne et une mauvaise photographie, ça n'y est sans doute pas étranger.

Selon toi, quel rapport entretient l'homme moderne avec la lumière ?

On craint ce qu'on ne voit pas car cela nous oblige à faire appel à notre imagination, qui instinctivement nous entraîne sur des pensées un peu anxiogènes. La lumière symbolise la pureté, la connaissance, le bien, ce sont des valeurs que nous lui associons par nos références littéraires, religieuses, historiques, etc... 

 
Tu as présenté cette série sous forme de caissons lumineux, au lieu de tirages classiques.  Quel est le lien/rapport entre ce support et ta série "After Lights Out" ?

C'est vrai qu'à un moment j'ai pensé utiliser ce support mais les tirages finaux sont sur papier classique. J'ai créé un caisson lumineux de test, pour l'instant il est chez moi mais je ne sais pas encore quel usage je lui réserverais dans le futur.


© Julien Mauve - "After Lights Out"

Quelles expériences (rencontres/ collaborations/ expositions…) ont marquées ton travail ?

Ma compagne, Pauline Ballet, diplômée de l'école d'Arles, m'a énormément ouvert l'esprit... ça c'est pour le côté artistique. Evidemment il y a également des galeristes, des membres de jury, des journalistes, des amis, des collectionneurs ... Finalement tout le monde participe à sa façon à faire murir mon travail et me faire avancer. Certaines rencontres sont plus intéressantes que d'autres évidemment mais on en retire toujours quelque chose.

Mot de la fin ? Projets à venir que tu souhaites partager avec nous ?

Je termine actuellement mon premier livre qui je l'espère sortira d'ici la fin de l'année. J'ai également plusieurs autres projets dont un, gigantesque (littéralement), qui doivent prendre forme l'année prochaine. Certaines choses prennent du temps et il faut souvent se montrer patient. Patience, travail, audace, talent, c'est les 4 points indispensables pour avancer, je m'efforce de m'améliorer sur les 3 premiers, pour le 4ème, je vous laisse juge !

 

RETROUVEZ JULIEN MAUVE SUR :  

SITE OFFICIEL

FACEBOOK

TUMBLR

TWITTER

INSTAGRAM

BEHANCE

  • Artist UP
    (hôte)
    • 2014-11-17 16:16:20
    • 2 720 views
  • Tags - #photo #paris #cinema #urbain #photographie #auteur #imaginaire #realité #JULIEN MAUVE #forofever #map #nostalgie #illusions
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI