JM Robert et ses visages féminins, témoins de notre époque...

SPONSORED

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

JM Robert a commencé la peinture très jeune, influencé par le Pop Art et l’art urbain. Fasciné et profondément inspiré par les façades abîmées et détériorées des immeubles, JM Robert les reproduit à la perfection sur ses toiles "je cherche à développer ma propre conception esthétique de la ruine".
Dans sa recherche, JM Robert mélange un travail sur l'abstrait et le figuratif. Il dessine façon pochoir, sur des fonds abstraits qui reprennent les effets des murs urbains. 
Sa palette de couleurs flashy contraste avec le noir du graphisme par lequel il saisit sur ses toiles l'expression des visages féminins, témoins de notre époque. 

Comment avez-vous découvert le street art ? Pouvez-vous nous parler de votre parcours artistique ? 

J’ai découvert le street art et le graffiti il y a 5 ans, lors de mon brevet des métiers d'art à Paris, j'avais un ami de classe qui était graffeur, il m'a initié à la bombe c'est comme ça que j'ai commencé à peindre petit à petit…
Il m'a fallu deux ans pour trouver mon style de peinture. J'ai commencé par des petites expositions dans des bars restaurants et ensuite dans un magasin design sur Lyon. 
Ma peinture évoluait, donc j'ai décidé de créer une page artiste sur Facebook, l'encouragement et les compliments des gens m’ont permis de poursuivre et de croire en moi. 
J'ai pu participer au festival à Lyon graff-ik'art en 2012. Puis j'ai eu mon premier solo show quelques mois après sur Paris à la galerie Batignoles'art.
Et à partir de là, tout s'est enchainé, les expositions à Lyon, Grenoble, Marseille... jusqu'à partir à Hong Kong pendant 15 jours avec mon ami artiste ACET pour réaliser des performances lives et terminer par une exposition à la galerie ART SUPER MARKET, c'était dingue !!!

 © JM Robert 


Comment définiriez-vous votre style ?

Je tiens à préciser que je suis peintre et non street artiste ou graffeur, je viens pas de la rue. 
Mon travail et un mélange d'abstrait et de figuratif.

  © JM Robert 

Quelles sont vos sources d'inspirations ?

Ma première source d'inspiration sont les murs dégradés, les ruines..
L'art urbain m'inspire beaucoup aussi. J'adore les peintres du 19eme 20eme siècle : Modigliani, SoutineBacon... 
J'ai eu le coup de foudre pour Basquiat depuis que je suis allé voir son exposition à Paris au musée d'art moderne.
J'ai énormément regardé de documentaires sur lui et son travail. Je me reconnais un peu en lui quand je travaille.  

  © JM Robert 


Vous peignez sur toile et dans la rue. Dans quel contexte préférez-vous créer ? Comment choisissez-vous vos supports de réalisations ?

Mon principal support est la toile, j'aime travailler en musique dans mon atelier, je regarde autour de moi ce qui traine ou je chine dans les brocantes autour de ma ville pour trouver des supports originaux, par exemple le mobilier, des cadres, des miroirs etc. J’aime beaucoup le design, j'ai eu la chance d'avoir un contrat avec la marque Kartell et Vitra pour peindre certaines de leurs chaises très connues. 
J'ai un style qui me permet d'être complètement libre et de peindre sur n'importe quel support.
J’ai réalisé des canapés, fauteuils et j'aime l'idée qu'on puisse porter l'art donc j'ai peint des chaussures à talons qui sont exposées en galerie à Hong Kong.

 

Je colle aussi dans la rue avec des amis artistes (spray yarps, Hopare, Big Ben…) où l'on fait des collaborations sur des thèmes par exemple avec Big Ben on a pu collaborer sur des hommages à Picasso, Basquiat etc.

Puis je colle mes propres oeuvres peintes sur du kraft dans des villes comme Paris, Lyon, Barcelone et un peu plus loin grâce à ARTFABRIC où je peux voir mes collages à Berlin, Sao Paulo...

C'est toujours intéressant de montrer son travail hors des galeries car tout le monde n'ose pas rentrer dans une galerie d'art et puis avec les couleurs que j'utilise cela met de la couleur sur ces murs gris, c'est un bon moyen de faire connaître son travail.

INTERVIEW DE BIG BEN SUR ARTIST'UP

  © JM Robert 

Avez-vous un rituel avant de réaliser une oeuvre ?

La première chose que je fais en entrant dans mon atelier c'est mettre ma musique. Ca me met dans une bonne énergie pour créer.
Je réalise pas mal de performances live, la musique me permet de me concentrer et d'oublier le public autour de moi, c'est comme si j'étais dans mon atelier. 

 

© JM Robert 


Les visages féminins constituent le fil rouge dans votre oeuvre. Qui sont ces femmes ? Souhaitez-vous transmettre un message à travers elles ?

En effet je peins que des visages et corps de femmes, elles m'inspirent beaucoup. 
Ce sont que des inconnues, mais j'aimerais de plus en plus m'inspirer de personnes que je connais.
Ce sont des femmes qui font face à la dureté de la vie, que ce soit des guerres, des attentats, des catastrophes naturelles… Nous sommes envahis par ces nouvelles dès qu'on lit ou on regarde un journal. Elles sont les premières à être touchées par ces événements. C'est un peu comme leur rendre hommage.

© JM Robert 

Les fonds de vos peintures sont colorés, voire flashys… Pourquoi ce choix ? Que vous inspirent-t-ils ?

J’adore les couleurs ! J’ai une gamme de couleurs très flashys, m'intéressant beaucoup à l'époque deBasquiat, Warhol, il était évident pour moi d'utiliser des couleurs comme celles ci. 
C’est comme ça que l'on reconnait mon travail pictural avec le noir profond du visage qui vient par dessus, les couleurs ressortent ! Je pense aussi que les gens ont besoin de couleur dans leur vie.

 


Quelles techniques utilisez-vous ? 

J’utilise de l'acrylique, bombes de peinture, crépit pour ce qui est du fond ensuite je dessine à la main mes visages qui viennent s'esquisser sur ce fond très coloré. 
J'utilise de la dentelle en pochoir pour réaliser les vêtements.
 

© JM Robert 

Quels sont vos projets / actualités en cours ou à venir ?

Pour finir l'année, j'ai été contacté par L'appartement à Marseille pour une exposition collective qui a débuté le 12 novembre et qui durera jusqu'au 31 janvier.  

 

RETROUVEZ JM ROBERT sur :

Site officiel

Page Facebook

Exposition collective du 12 novembre au 31 janvier 
à la galerie d'art l'appartement (Marseille)

  • Artist UP
    (Owner)
    • 2014-11-26 17:04:58
    • 10,236 views
  • Tags - #Lyon #street art #dessin #toiles #peinture #atelier #big ben #murs #JM Robert #collaborations #façades
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI