Florian Marco : espace en mouvement, mystère et émotions...

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

Florian Marco a grandi dans les Alpes et a notamment appris à contempler la nature, "belle et puissante". On retrouve au sein de son travail cette source d'inspiration "toujours aussi vive et précieuse" qu'est le paysage. L'histoire et le temps sont également des thèmes qui traversent le travail de cet artiste. La figure de fantôme incarne notamment le temps qui passe et permet de "brouiller la distinction entre le passé et le présent"...
Sa création est également caractérisée par le mystérieux jeu de l'ombre et de la lumière, qui lui permet de travailler sur les formes et la matière.
Ses interventions permettent de magnifier les espaces et l'architecture qui nous entoure avec toute sorte de moyens, en passant de la peinture à l'huile à la vidéo, du son à l'usage des Leds..
Florian Marco invite le spectateur "à sonder le tréfonds de sa conscience et les ressorts de ses émotions"...

Le Cabinet d'amateur présente :
Art Urbain Contemporain IV

Pour la quatrième édition des expositions consacrées aux arts urbains, le cabinet d'amateur présente une sélection d'œuvres de
Ender, Philippe Hérard, Florian MarcoSmotDavid Veroone...

Accrochage du mercredi 17 au vendredi 26 février 2016
Vernissage le mercredi 17 février dès 18 heures 


Cabinet d'amateur 12 rue de la Forge Royale, 75011 Paris
EVENEMENT FACEBOOK


Quelles sont vos principales influences artistiques ?

Je ne sais en quelle mesure elles impactent mon travail car elles sont nombreuses et diverses ! J'aime les paysages mystiques et sublimes de Caspar David Friedrich ; les ciels de William Turner ; Odilon Redon pour la délicatesse incroyable de ses harmonies colorées ; Matisse dans tout les aspects de son évolution. Plus proche de nous, j'admire Pierre Soulage notamment pour le lien que ses oeuvres entretiennent avec l'espace et l'architecture ; les paysages du peintre Belge Thierry de Cordier ; l'exhubérence de Jonathan Meese. Mais pour parler d'influence, la musique que j'écoute entre sûrement autant en jeu que la peinture que j'admire. Actuellement j'écoute Koudlam en boucle, j'aime la musique expérimentale de Kraftwerk. Certains livres, enfin, m'accompagnent depuis que je les ai lus...
 
© Florian Marco - Vision Alpha 156 x 134 cm huile sur toile 2013

© Florian Marco - Huile et fusain sur panneau 30x30 cm ,2015

Vous êtes un artiste qui touche à de nombreux supports et formes d’expressions : le fusain, la peinture, le pastel, l’encre, les installations que vous liez parfois à des dispositifs sonores…
Comment avez-vous été amené à croiser ces différents médiums et quelle passerelle établissez-vous entre eux ?

L'art demeure l'un des domaines où le travail de la main, le choix des outils et des matériaux est primordial. L'art contemporain chaque jour, invente de nouveaux biais, de nouveaux chemins afin de renouveller l'expérience de la création et celle du spéctateur. Cette démarche n'est pas nouvelle mais aujourd'hui le champs des possibilités techniques est énorme. Il est vrai que dans mon travail j'aime à puiser dans ce vaste répertoire d'outils et de matériaux, et j'adapte ce choix à chaque projet, notemment en fonction des contraintes inhérentes au lieu d'exposition. En fait, je crois autant à l'usage des Leds, de la vidéo et du son, qu'à celui de la peinture à l'huile, ou même du feu et de l'eau que Yves Klein parfois mettait en oeuvre. Je suis aussi très attaché à l'idée qu'une oeuvre réalisée avec les moyens les plus classiques peut véhiculer une modernité totale.

© Florian Marco - Loin 51 x 60 cm huile sur toile 2012

© Florian Marco - Loin 51 x 60 cm huile sur toile 2013
 
Parmi vos multiples projets, il y en a-t-il un que vous affectionnez particulièrement ? Si oui, pourquoi ?

Lorsque j'ai installé trois fantômes (pour "Finestra con vista") dans trois des niches de la Rotonde Brunelleschi à Florence, j'ai été enthousiasmé par le dialogue qui s'est tissé entre mon intervention et l'architecture de cet édifice de la Renaissance. Il me tenait à coeur de respecter la beauté du batiment et si possible, de la souligner. Une fois mes fantômes, faits de voiles de plastique accrochés (après pas mal d'acrobaties), j'ai découvert que les courants d'air du batiment animait l'installation, bien plus encore que je ne l'avais prévu. Et parfois, presque amoureusement les fantômes venaient à caresser les murs de leurs niches !
 
© Florian Marco -  Untitled ghosts
installation dimensions variables structures métalliques, voiles de plastique
système Leds et batteries Finestra con vista, Rotonde Brunelleschi, Florence, IT

©
Florian Marco - Untitled ghosts installation (vue partielle)
dimensions variables structure métallique, voiles de plastique 
système Leds et batteries Finestra con vista, Rotonde Brunelleschi, Florence, IT


Ghost Firenze Installation


La nature et le temps sont des thèmes présents dans votre travail artistique... 
Pouvez-vous nous en dire plus... que vous permettent-t-ils d’exprimer ?
Des projets comme « Pocket Landscape » ou « Mon cœur est une montagne » en témoignent-t-ils ?

J'aime bien me rapeller que la nature est  belle, puissante... et je crois que c'est une source d'inspiration toujours aussi vive et précieuse pour nous autres artistes, qui nous évertuons à produire ces choses tellement artificielles que sont les oeuvres d'art. Le paysage est un genre qui m'est cher. J'ai appris à contempler la nature dans les Alpes où j'ai grandi. J'y ai consacré plusieurs séries de peintures et de dessins. Le Temps et l'Histoire aussi m'intéressent. La figure du fantôme "incarne" (si j'ose dire) le temps qui passe, et brouille la distinction entre le passé et le présent.
 
© Florian Marco - Mon Cœur est une montagne 40 x 34 cm
assemblage de papiers encrés, déchirés, découpés
monté et cousu de lin sur panneau
le titre typographié au plomb 2013
© Florian Marco - Mon Cœur est une montagne 40 x 34 cm
assemblage de papiers encrés, déchirés, découpés
monté et cousu de lin sur panneau, le titre typographié au plomb 2013
 
Dans le cadre de la « Nuit Blanche » dans le 13ème arrondissement de Paris, vous avez mélangé différentes prouesses techniques sur du béton. Pouvez-vous nous parler de cette expérience ?

Oui, le béton est un matériau que j'ai abordé à l'occasion de la Nuit Blanche, dans les alcôves de la Halle Freyssinet. Et j'ai trouvé ce support si bien que je ne l'ai jamais recouvert complètement lors de mon intervention : les traces de coffrage, les bulles d'air à sa surface et ces nuances de gris occupaient une place très importante dans ce travail. Et si mes dessins ont mis en avant la beauté de ce matériau formidable qu'est le béton j'en serai ravi !
 
© Florian Marco - 25 fantômes (vue partielle) acrylique et fusain sur béton
système d’éclairage dimensions : 480 x 340 cm
Nuit Blanche, Halle Freyssinet, Paris, 4 Octobre 2014

© Florian Marco - 25 fantômes (vue partielle) acrylique et fusain sur béton
Nuit Blanche, Halle Freyssinet, Paris, 4 Octobre 2014
 

© Florian Marco - 25 fantômes (vue partielle) acrylique et fusain sur béton
système d’éclairage Nuit Blanche, Halle Freyssinet, Paris, 4 Octobre 2014

© Florian Marco - 25 fantômes (vue partielle) acrylique et fusain sur béton
Nuit Blanche, Halle Freyssinet, Paris, 4 Octobre 2014
 
En quoi la lumière guide-t-elle votre travail graphique et pictural ?
Pensez-vous que le jeu des ombres et de la lumière soit un vecteur d’émotion ?

Je crois que le travail du peintre se résume le plus souvent à gérer le passage du noir au blanc. En tout cas, la manière dont il organise cette transition est souvent ce qui caractérise le plus sa peinture. Et la lumière apparait précisément dans cet interval mystérieux qui lie ces deux extrêmes que sont le noir et le blanc. Je suis toujours étonné de voir et ressentir la lumière en posant le regard sur une surface recouverte de peinture.
 
© Florian Marco - Loin (vue partielle) roches teintées, installation 2013

© Florian Marco - Vision Alpha 81 x 100 cm huile sur toile 2013
 
Quelles sont vos envies pour la suite ?

J'aimerais développer de nouvelles installations qui combineront lumière et mouvement...

© Florian Marco - Loin (vue partielle) suite de 21 huiles sur toile
chacune 51 x 60 cm 2012

© Florian Marco - 25 fantômes (détail) acrylique et fusain sur béton
Nuit Blanche Halle Freyssinet, Paris, 4 Octobre 2014


EVENEMENTS PASSES :
« Drôles d'impressions... (La collective !) » 

Arnaud Boisramé, Codex UrbanusNadège DauvergneEnder
Joanna FlatauPhilippe Hérard, Hélène Lhote, Florian Marco
Paella?Simon Pradinas...

Exposition du jeudi 17 décembre 2015 au dimanche 10 janvier 2016
au Cabinet d'amateur (Paris 11e) 
EVENEMENT FACEBOOK


++++
Exposition "Tu seras mon fantôme..."
du jeudi 5 au vendredi 20 mars 2015 au Cabinet d'Amateur (Paris).
vernissage jeudi 5 mars dès 18 h - EVENEMENT FACEBOOK



SUIVEZ LES ACTUALITES DE FLORIAN MARCO : 

SITE OFFICIEL
 
SITE FACEBOOK 
  • Léa Rekouane
    (hôte)
    • 2016-02-18 06:15:28
    • 2 733 views
  • Tags - #paris #street art #exposition #peinture #florence #fantôme #Pastel #béton #vernissage #installations #Fusain #cabinet d'amateur #Florian Marco
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI