Laissez-vous porter par la voix élégiaque de Jeremie Whistler ...

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Jeremie Whistler est un jeune artiste parisien d'origine alsacienne, qui créé des titres efficaces, conjuguant inspirations folk et électro-pop aux refrains imparables.
Après son très apprécié « Cold Heart » (2013) puis de son single « Holding On » (2014), il sort son premier EP « Flakes » où il s'est entouré du jeune duo de producteurs Future Prospects, composé de Rémi Sauzedde du groupe Bois Noirs et de Angelo Foley, producteur, notamment, de l’inoubliable "Nuit 17 à 52" de Christine & The Queens. Son premier album est en cours de préparation, l'année s'annonce prometteuse...
C'est tout naturellement que Jeremie Whistler se place petit à petit à "l’avant du wagon du renouveau de la pop française tout en restant parfaitement inclassable."

Comment la musique a-t-elle fait irruption dans ta vie ? 
As-tu toujours souhaité être musicien ?
Quand as-tu composé ton premier morceau ?

J’ai toujours chanté. Petit, je faisais partie de la chorale de mon école et aussi celle de l’église de mon quartier, même si je n’ai jamais été croyant j’adorais chanter avec une telle acoustique. A l’adolescence, je me suis un peu éloigné du chant, je crois que je ne savais plus comment chanter après ma mue. J’ai ensuite reçu mon premier ordinateur et je me suis naturellement mis à manipuler des sons, à enregistrer tout ce que je pouvais chez moi,  des objets, ma voix. Au début c’était très expérimental, puis j’ai progressivement commencé à intégrer des mots, puis des phrases, puis j’ai redécouvert le chant et je suis donc allé naturellement vers des chansons plus pop.

© Vittorio Bettini - Jeremie Whistler 

De quelle manière définirais-tu ton identité artistique ?
Le rêve et l’imaginaire sont très présents à travers tes visuels, sont-t-ils tes principales sources d’inspiration et quel rapport établis-tu avec ta musique ?

Je ne réfléchis pas trop à mon identité artistique, je ne l’ai pas créée. Mes chansons sont une partie de moi, la plus sombre, qui a besoin de s’exprimer. Je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup de moi ou qui se confie facilement, donc je pense que cette partie de mon inconscient me dicte les choses qui doivent absolument sortir. Je ne cherche pas à raconter des histoires, je laisse vraiment sortir les choses telles qu’elles viennent, parfois ce sont des choses liées à moi, à mes peines de cœur, à mon vécu, mais c’est souvent assez abstrait et je pense qu’il faut un peu décoder si on veut y trouver un sens. Il m’arrive de relire mes paroles et d’y découvrir moi-même un sens plus tard.


Jeremie Whistler - Cold Heart (official video)

Tu as eu l’occasion de rencontrer les producteurs de Future Prospect composé notamment de Rémi Sauzedde du groupe Bois Noir et d’Angelo Foley, producteur du remarquable "Nuit 17 à 52" de Christine & The Queens.
Comment s’est passé cette rencontre et que t’a-t-elle apportée ? 
Peux-tu nous en dire plus sur cette collaboration ?

J’ai rencontré Rémi et Angelo par une connaissance commune, on s’est rapidement entendus et la collaboration s’est faite très naturellement. C’est vraiment un duo qui se complète très bien, l’un étant plutôt dans la finesse et l’autre possède un côté plus brut. Ils ont vraiment compris mes intentions, et ont poussé le travail du son plus loin que ce que je pouvais faire tout seul. C’était ma première collaboration, j’aime en général travailler seul dans ma bulle, mais ils ont vraiment su apporter une richesse à l’EP.



Si tu avais l’opportunité de collaborer et/ou partager une scène avec un artiste, lequel serait-t-il ?


J’aime beaucoup le travail d’Arca, le producteur qui à participé au dernier album de Björk que je trouve absolument sublime.

 
Quelle est la chanson qui te fait aimer ? Pleurer ? Rire ?

Une chanson du dernier Björk justement, « Black Lake », m’émeut beaucoup. Je crois que « Set it off » de Diplo est le morceau qui me donnera toujours envie de danser !


© Clementine Brissi - Jeremie Whistler

Es-tu attiré par un autre univers artistique ? 

Je suis très sensible à tout ce qui est visuel, je regarde beaucoup de films et de séries. Je peignais et et je faisais de la sculpture quand j’étais au lycée mais maintenant je ne fais que de la musique.


© Clementine Brissi - Jeremie-Whistler, Musée de la Chasse et de la Nature

On ne peut passer à côté de ton titre « Cold Heart » (2013), le single « Holding On » (2014), suivi de ton EP « Flakes ».
Quelle est la suite pour 2015 ? Un second EP, un album, d’autres projets, des dates de concerts ?

J’écris des chansons, j’ai bientôt un album… mais il reste encore du boulot ! 

Jeremie Whistler - Holding on


6 mai prochain dans le cadre de Ricard S.A. Live Session
retrouvez Jeremie Whistler au Café de la Danse
aux côtés de Bloum et de Banquise

INTERVIEW DE BLOUM SUR ARTIST'UP

SUIVEZ L'ACTUALITE DE JEREMIE WHISTLER : 

FACEBOOK 
SOUNDCLOUD
YOUTUBE
TWITTER 
  • Léa Rekouane
    (hôte)
    • 2015-04-13 12:20:14
    • 1 690 views
  • Tags - #pop #paris #électro #Concert #music #Jeremie Whistler #Ricard S.A. Live Session #Café de la Danse
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI