Fisheye : photographes-apnéistes à la conquête des fonds marins !

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Fisheye est une association fondée par Alex et Alex, deux amis Parisiens passionnés par la mer, qui pratiquent la photo sous-marine en apnée. Grâce aux voyages et aux belles rencontres, Fisheye a trouvé son repère et fait partie intégrante de la petite famille des photographes-apnéistes. 
Cette association présente des clichés où la nature et l’homme sont en parfaite communion. Loin d’une approche moralisatrice à l'égard de l'homme et de son rapport à la planète, Fisheye a décidé tout naturellement de “montrer une certaine beauté de la nature et la place que nous pouvons y prendre afin de donner envie de la préserver”. 
Ces artistes sont aussi passionnés que talentueux. C’est dans un engagement et un investissement personnel que la photographie leur permet à la fois de transmettre un message écologique et de "faire passer une émotion et pas seulement un sujet net et bien cadré”.

 
Pouvez-vous vous présenter ? 
Bonjour,
Fisheye c'est une association fondée par Alex et Alex, deux amis Parisiens passionnés par la mer, qui pratiquent la photo sous-marine en apnée (c'est effectivement une toute petite niche!)
Depuis notre plus jeune âge, nous avons toujours eu la chance d'aller régulièrement en mer, puis le manque d'iode lors de nos retours de vacances, nous avons découvert qu'il existait des clubs de plongée en apnée à Paris!
Nous pratiquons cette discipline en piscine depuis une petite 10aine d'années, maintenant nous sommes tous les deux moniteurs, l'un est toujours Parisien, l'autre a eu le courage de s'exiler à l'Ile Maurice!

© Fisheye
© Fisheye

Pouvez-vous nous en dire plus sur « Fisheye » ? 
S’agit-t-il d’un jeu de mot « espiègle » par rapport à celui de l’objectif photographique ?

La plongée en piscine c'est sympa, on se fait plein de copains, on chope des otites, les douches sont chaudes et même si il y a toujours un bistrot ouvert pas loin de la sortie, la finalité reste d'aller en mer à la rencontre de ses habitants (poissons, cétacés, mollusques et autres bryozoaires), nous nous sommes mis peu à peu à la photo sous marine, et il se trouve que sous l'eau nous utilisons beaucoup les objectifs très grand angle (les fameux fisheye) d'ou nous avons trouvé un jeu de mot extrêmement subtil avec notre pratique…. CQFD!
 
© Fisheye

Vos clichés sont des scènes sous marines qui mettent en situation différents éléments et notamment humains et animaux marins … 
Qu’est ce qui vous inspire dans l’univers marin ? 

Venons en aux faits!
La photographie sous marine traditionnelle reflète ce que voit généralement le plongeur qui prend la photo.
Effectivement, ça parait un peu idiot sur terre mais sous l'eau c'est très important :
Imaginez vous vous promener en forêt avec une grosse armure qui fait plein de bruit dès que vous faites un pas, vous aurez du mal à prendre en photo des chevreuils ou de belles photos en montant en haut d'un arbre, par contre ça va être nickel pour prendre en photo des insectes ou des fougères!
De même, un plongeur en scaphandre va se mouvoir très lentement, va avoir un champs de vision très réduit et va faire beaucoup de bruit à cause de son matériel, alors qu'en apnée avec juste des palmes et un masque, votre regard va être porté sur un espace bien plus large, et certains animaux seront bien plus curieux à votre égard (notamment les cétacés et beaucoup de prédateurs).
Nous n'avons cependant pas la prétention de faire des photos de naturalistes, nous essayons de replacer l'homme dans le milieu aquatique.

© Fisheye 
© Fisheye

Que vous permet-t-il d’exprimer ?
Quelles émotions/sensations souhaitez-vous exprimer à travers ces sujets ?
C'est quelque part notre message écologique: non pas séparer l'homme de la nature en montrant les désastres qu'il peut commettre, mais montrer une certaine beauté de la nature et la place que nous pouvons y prendre afin de donner envie de la préserver.
La pratique de la plongée en apnée va aussi dans ce sens, même si nous sommes bien conscients que nous avons un bilan carbone très lourd pour ramener quelques photos, nous essayons quand même de limiter au mieux notre impact lorsque nous le pouvons (pas de compresseur, pas de bouteilles d'air comprimées, on essaye de privilégier le voilier et avoir une attitude la plus responsable possible sous l'eau pour minimiser notre impact sur la faune et la flore)
En tant que Parisien lorsque je ne suis pas en mer, je continue à prendre des photos en piscine, en lac ou en carrière... il y a des terrains de jeu magnifiques autour de nous, une flaque d'eau et je suis heureux…je fais régulièrement des photos dans la fosse de Villeneuve la Garenne (une piscine profonde de 20m), il y a encore quelques jours je prenais en photo des têtards avec mon téléphone enveloppé dans un sac de congélation au bord d'un lac (je crois que j'ai atteint un stade maladif…)
Alex R. n'a plus ce soucis depuis qu'il a migré dans l'océan Indien

© Fisheye

© Fisheye

Vous faites de la photo en apnée, pouvez-vous nous en dire plus sur votre mode opératoire et le processus créatif … Quel matériel utilisez-vous ? 
Techniquement parlant, nous avons du matériel tout à fait standard, des réflexe canon, avec souvent des objectifs Fisheye, le tout enfermés dans des boitiers étanches conçus à cet effet.
Il se trouve que nous ne travaillons qu'en lumière naturelle et que nous n'utilisons aucun flash (d'une part car nous ne savons pas nous en servir, ensuite ça n'éclaire pas bien loin et on évite de se faire prendre pour un leurre lorsqu'on est en présence de prédateurs).
Maintenant les capteurs FF arrivent à prendre des photos en très basse lumière, ce qui est bien pour nous arranger, car il se trouve que l'eau est un grand filtre pour la lumière, dés 5m de profondeur, la lumière rouge ne passe plus, puis, plus on s'enfonce, plus l'intensité lumineuse diminue.
 
© Fisheye
© Fisheye

Quelle est la place de la postproduction dans votre travail ?
La post-production est assez simple, nous essayons de reproduire plus ou moins ce que nous avons vu sous l'eau, c'est pour cette raison que nos photos sont souvent dénaturées, l'eau faisant un filtre nous essayons de le compenser avec des outils simples de contraste et de luminosité.

© Fisheye

Quelles sont vos sources d’inspirations ? 
Des rencontres qui ont influencés votre parcours ? 
Des artistes qui vous ont marqués ? 

La photographie sous marine existe depuis très longtemps, par contre très peu de personnes la pratiquent un peu "sérieusement" en apnée, une des premières personnes qui a beaucoup poussé à son développement est l'apnéiste Fred Buyle, ancien champion du monde d'apnée, mettant maintenant ses qualités de photographe et d'apnéiste au service de la science! 
Nous l'avons rencontré il y a plusieurs années, lors d'un stage en mer, c'est aujourd'hui un très bon ami, ses photos et ses récits de voyage sont tout simplement  incroyables, nous essayons à notre échelle de nous inscrire dans la lignée de son travail.
Aujourd'hui cette famille de photographes-apnéistes s'agrandit, c'est une petite famille, en France nous nous connaissons presque tous, nous avons tous de particularités et nous apprécions tous, car il y a encore plein de choses à faire dans ce domaine!
Mon appareil photo et mon caisson m'ont été légué par JF Julian, un photographe de publicité pro avec qui j'ai eu la chance de bosser (pas en photo), c'est devenu aussi un très bon ami, il a toutes les connaissances techniques qui peuvent m'aider lorsque je me pose des questions, sans jamais perdre de vue que la photo est un media qui doit faire passer une émotion, et pas seulement un sujet net et bien cadré.
Ces derniers temps, je découvre aussi beaucoup de photographes de surf qui font des clichés incroyables, alors qu'il se font balancer dans des rouleaux de plusieurs mètres, nous sommes un peu à la croisée de tous ces mondes: la photo sportive/ animalière/ bio/ paysage/ ambiance/ reportage...


© Fisheye 

Un mot de la fin ? Des projets en cours ou à venir pour 2015 ?
Plein de projets et de voyages en perspective, c'est dur d'en parler tant que ce n'est pas finalisé, à par un rdv de l'association Fisheye  pour faire son AG dans l'océan Indien cet été (il parait que ça tombe pendant la saison ou les baleines à bosse viennent s'y reposer) !

© Fisheye

SUIVEZ LES ACTUS de FISHEYE sur : 
PAGE ARTIST'UP
SITE OFFICIEL
FACEBOOK
    • 2015-06-05 17:36:02
    • 2 393 views
  • Tags - #photographie #ocean #humain #eau #poissons #Fisheye #apnée #sous l'eau #requin #baleine #piscine #mer #sous-marin
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI