BLOUM : entre images et sons électro pop qui laissent rêveur !

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

BLOUM est un projet collectif et interdisciplinaire qui lie image et son... Leurs titres popelectro aériens et sensibles laissent rêveur...
En 2014, BLOUM signait chez Animal Records et après une première sortie plutôt intimiste en début d’année, le groupe sortait en juin son second EP intitulé "Faith". Sur cet EP, le groupe a collaboré avec des artistes de la scène électronique française (NharWoraklsVendredi et Eggo)... et ne compte pas en rester là... !
Cette année est marquée par leur entrée en booking au catalogue d’Alias Production, mais aussi par la sortie de leur 3eme EP intitulé "Troubled City" en ce 4 mai 2015 ! 

Prochain rendez-vous le 6 mai au Café De la Danse aux cotés de Banquise et de Jeremie Whistler.


Bloum a vu le jour en 2013. Qui sont les six membres du projet ? A quelle occasion vous êtes-vous rencontrés ? 
Nous avons Marie et Glen qui s’occupent de la partie visuelle : Captations, projections, modules lumineux, scénographie, identité visuelle, artworks …
Côté musique, nous avons : Paul (synthés, machines, voix), Léo (flûte, voix, machines), Max (guitare, clavier), Bastien (saxophones, FX).
Nous sommes amis à la base, il y a même un frère et une sœur dans le groupe… Le projet est parti d’une discussion pendant les nuits sonores lyonnaises, on se disait qu’il fallait un groupe qui s’appelle Bloum…
 

© BLOUM

Qu’est-ce que votre nom « BLOUM » signifie-t-il… évoque-t-il ?
Bloum, c’est un bruit. Une explosion, une implosion, une chute… Ça peut être plein de choses.


© BLOUM
 
Groupe interdisciplinaire, vous vous êtes retrouvés autour d’une même envie, celle de créer une passerelle entre :
l’image et le son / l’électronique et l’acoustique / vidéo et le graphisme… dans un même espace « d’ivresse sensorielle ». Quelle relation établissez-vous entre les différents univers et expressions artistiques ?
« L’ivresse sensorielle » est une bien jolie expression, mais elle veut surtout dire qu’on se marre bien, on veut pouvoir tout explorer et exploiter. On a des domaines qui nous le permettent, dans des langages finalement assez différents. Une chance pour nous tous.


Qu’est-ce que cette interdisciplinarité vous permet-t-elle d’exprimer ?
Nous mêmes ne le savons pas. On s’engouffre dans la brèche sans savoir ce que l’on va y trouver ! Mais, comme souvent, c’est le chemin d’Ithaque. La route peut être plus intéressante que la destination !


© BLOUM - résidence à l’EMB Sannois (2014)
 
Comment créez-vous, préparez-vous vos lives ?
D’abord, nous répétons toujours à six, pour que l’image et le son puissent être en dialogue permanent. Une grosse partie du travail est faite dans notre studio. Mais étant de petite taille, la finalisation d’un live se fait en résidence. C’est-à-dire, sur une scène de concert taille réelle. Nous avons la chance d’être soutenus par l’EMB Sannois et pouvons donc accéder à cette salle pour se faire une vraie idée globale du projet.


Vous composez, arrangez et mixez vous-mêmes vos morceaux et créez l'identité visuelle du groupe… Qu’est-ce que cette approche « DIY » vous permet-t-elle d’affirmer, qu’apporte-t-elle à votre projet ?
Complexe ! Comme c’est le sens même du projet, on ne l’envisage pas autrement, donc c’est difficile à dire ! 


© BLOUM
 
Pouvez-vous nous en dire plus sur votre « mode opératoire », votre processus créatif… ? 
On a déjà un peu abordé la chose pour la question de la préparation des lives, mais pour développer : Ce vers quoi nous voulons tendre, c’est une création unifiée, collégiale entre tous les membres du groupe. Une image peut inspirer un son et réciproquement… Tous nos efforts vont vers ce but de créer une matière, un espace où les différentes composantes du groupe pourraient se rencontrer de manière lisible et naturelle.
 


Quelles sont vos sources d'inspirations… vos influences toutes disciplines confondues ?
Tout peut être inspirant. Mais pour ce qui nous réunit tous les 6, on a des parcours vraiment différents et, il est en fait assez rare que l’on tombe d’accord à 6 sur une influence notoire. C’est souvent assez motivant, car ça nous pousse à débattre, faire des concessions et au final s’accorder sur quelque chose qui nous ressemble vraiment.
 
Quels sont les incontournables de vos playlists personnelles du moment ?


Début 2014, vous avez signé chez Animal Records et après une première sortie plutôt intimiste en début d’année, vous avez sorti en juin dernier votre second EP intitulé 'Faith'.

Vous avez collaboré sur ce dernier avec d'autres artistes de la scène électronique française (entre autres NharWorakls, Vendredi et Eggo). Pouvez-vous nous en dire plus sur ces collaborations ? 
Passionnantes. Échanger avec des artistes qui travaillent différemment, qui voient la musique autrement… Nous en connaissions certains, pour d’autres, on écoutait régulièrement leur musique dans nos soirées ou autres, puis on a décidé de les contacter et ça a marché ! On garde tous un souvenir assez fort de cette période !


Avez-vous en tête d’autres collaborations pour la suite ?
Complètement ! On a une liste assez longue ! Dont beaucoup sont, il faut bien le dire, assez improbables… La prochaine est déjà enregistrée, elle figurera sur notre prochain EP, il s’agit de Cyrille Aimée, qui chante principalement du jazz et qui a bien voulu se prêter au jeu. On est bien impatients que ça sorte.
Nous sommes aussi en train de finir un remix pour les Naive New Beaters. Ce qui nous  fait bien  plaisir.


© BLOUM

Un souvenir de live/studio… anecdote à partager avec nous ?
Par exemple, on reparle souvent d’un live au « 6B » à St Denis, il y a un peu plus d’un an, où nous avons eu ce qu’on peut appeler… un problème technique… Après 10min de live, toutes nos machines nous lâchent et mettent inexplicablement un temps fou à se relancer. Il a donc fallu combler les 15 min assez creuses… C’est à ce moment-là que Léo a eu une inspiration lumineuse, il est parti en solo de flûte sur « Jenny from the block » de Jennifer Lopez. Personne n’a jamais compris pourquoi mais ça a pas trop mal marché ! Et ça restera dans nos mémoires…


Cette année est marquée par votre entrée en booking au catalogue d’Alias Production, ainsi que par la sortie de votre 3eme EP le 4 mai 2015 chez Animal Records. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce nouvel opus ?
C’est notre bébé ! Ça fait un an qu’on travaille dessus, on s’est posé des milliers de questions, on est reparti à zéro des dizaines de fois, on s’est embrouillé au moins autant de fois… Et ça se termine avec cet EP 4 titres dont on peut dire qu’il nous correspond vraiment, et qu’on l’aime profondément ! Et surtout ça nous donne beaucoup d’idées pour la suite…
 
Vous permet-t-il d’affirmer vos choix artistiques et votre parcours depuis 2 ans ?
Certainement.



Quels sont vos objectifs, dates, actualités à venir ?
Le 04 mai – Sortie de notre 3e EP !! 
Le 6 mai nous jouons au Café de la Danse (Paris) avec les copains de Banquise - EVENEMENT FACEBOOK
Le 16 juin à la Flèche d’Or pour l’anniversaire de notre label et la sortie de notre EP.
Puis, nous sommes sur la création d’un Festival le 4 juillet dans les douves d’un vieux château avec le label. On a hâte.
On va démarrer un futur premier album cet été vers Montélimar, au milieu des collines de la drome. Le rêve quoi….


Prochain rendez-vous le 6 mai au Café De la Danse aux cotés de Banquise et de Jeremie Whistler

INTERVIEW DE JEREMIE WHISTLER SUR ARTIST'UP


  • Artist UP
    (Owner)
    • 2015-05-04 14:10:43
    • 1,961 views
  • Tags - #pop #paris #électro #Concert #EP #Flêche d'or #sortie #Café de la Danse #BLOUM #electronic music #animal records #alias production
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI