Olivia de Bona explore la tendresse et la nature sauvage de l'homme...

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

"J'explore la tendresse infinie et complexe comme émotion réconfortante et inconditionnelle. J'aimerais offrir à la personne qui regarde mes images cette sensation de chaude plenitude, le mélange de réconfort et la moiteur du désir." L’univers de Olivia de Bona se situe entre tendresse coquine, douceur amoureuse et désir animal. 
"J'explore la vision fantasmagorique que se font les enfants sur notre monde adulte". A mi-chemin entre les dessins animés de notre enfance et les contes populaires, l'artiste nous maintient entre deux mondes, entre la douceur de nos souvenirs et leurs recoins les plus sombres.

Ses personnages étranges et élégants se mêlent et se fondent au décor, nous faisant perdre les repères... Le spectateur se retrouve au mileu de la nature à la fois sauvage et rêvée de l'artiste : "Au-delà d'être une référence aux contes et légendes, les animaux sont des métaphores pour explorer la nature sauvage de l'homme, son contact à la nature et son énergie créatrice ; ce sont des animaux-totem."
Prenez le temps de découvrir l'oeuvre de Oliva de Bona et soyez prêt à voir ressurgir des souvenirs et émotions fortes...!

 


Olivia de Bona revient à Marseille avec un livre en linogravures
tirées par l'artiste sur les presses de la Skol sant Anton.

Ce livre accompagne l'installation qu'elle a réalisée
lors de la résidence "Aux tableaux"
que vous avez pu découvrir l'année dernière,
à l'école Saint Thomas d'Aquin.

Cut&Mix l'accueille pour une séance de dédicaces
le jeudi 23 juin de 18h à 21h au 66 rue Sainte - 13001 Marseille





A L’HEURE DE LA SIESTE 


Cet ouvrage a été édité en mai 2015 par l'association "le genou vrillé"
Skol Sant Anton
18 rue pratanirou, POULDERGAT.
Il est réalisé sur papier pur coton
absinthe zuber rieder, relié à la main.
Il a été tiré à 60 exemplaires signés et numérotés de 1 à 50,
ainsi que 10 exemplaires d'artiste signés et numérotés de EA1 à EA10.
Les linogravures ont été réalisées par Olivia De Bona
et ont été tirées sur les presses de Skol Sant Anton
par Olivia de Bona et Rafael Guiavarc'h.
Le titre de couverture a été réalisé au laser au Fablab Fabrikerné.









----- Propos recueillis de Olivia De Bona en mai 2015

Peux-tu nous parler de ton parcours artistique ? 
Tu es diplômée en arts appliqués et cinéma d’animation. Comment croises-tu ces techniques/compétences au sein de ton processus de création ?
Lors de l'élaboration d'un nouveau projet, je me sers de toutes les étapes de conceptualisation que j'ai pu explorer en arts appliqués, les recherches de références, les croquis d'intentions, la verbalisation de l'idée jusqu'à la réalisation concrète du projet.
Le cinéma d'animation m'a ouvert le champs de l'histoire, le scénario qui se cache derrière mes images, la création de personnages et de décor, l'univers cohérent derrière mes histoires et enfin l'anatomie, qui me sert beaucoup dans mon exploration du corps de la femme.

© Olivia de Bona 

As-tu eu des rencontres qui t’ont soutenues dans ton parcours artistique ?
La liste serait bien longue, il y a d'abord certains de mes professeurs qui m'ont donnés le goût d'en faire un métier et qui ont su décéler en moi un certain potentiel et puis tous les artistes que j'ai pu rencontrer depuis : d'abord les artistes confirmés du 9ème Concept qui m'ont offert la possibilité de gagner ma vie tout en dessinant et qui m'ont poussé à développer mon univers personnel et les plus jeunes qui sont devenus des compagnons de route, avec qui je peux partager mes doutes et mes peurs.

© Olivia de Bona

Quels supports/médiums utilises-tu ?
J'ai une vraie affinité pour le papier et la sensation tactile qu'il me procure, j'explore donc plusieurs techniques d'impression sur papier, la linogravure, la sérigraphie, le papier découpé.

 © Olivia de Bona

Il y a-t-il une nouvelle technique que tu souhaiterais explorer par la suite ?
J'ai découvert récemment la découpe et gravure laser sur bois, et je m’apprête à découvrir la lithographie. À chaque découverte d'une nouvelle technique, j'ai l'impression d'ouvrir "le champs des possible", elle devient un outil plus précis pour continuer à exprimer mon univers.
La technique permet aussi de rester connecter avec l'artisanat, le plaisir de faire et la satisfaction simple et joyeuse d'avoir fait, sans besoin de reconnaissance du monde exterieur qui pourrait des fois me parasiter dans ma création.
 
© Olivia de Bona

Ton univers se situe entre « tendresse coquine » et imaginaire enfantin. Où puises-tu ton inspiration ?
Je m'inspire de l'enfance et sa mythologie, cette période de la vie où tout est découverte, des premières émotions aux premières histoires et légendes qu'on se raconte. J'explore la vision fantasmagorique que se font les enfants sur notre monde adulte.
 
 
© Olivia de Bona
© Olivia de Bona

Quelles émotions souhaites-tu faire surgir ?
J'aimerais offrir à la personne qui regarde mes images cette sensation de chaude plenitude, le mélange de réconfort et la moiteur du désir. J'explore la tendresse infinie et complexe comme émotion réconfortante et inconditionnelle.
 
© Olivia de Bona

La nature, les animaux et particulièrement le renard se retrouvent au sein de tes créations. Pourquoi ce choix ?
Au-delà d'être une référence aux contes et légendes, les animaux sont des métaphores pour explorer la nature sauvage de l'homme, son contact à la nature et son énergie créatrice ; ce sont des animaux-totem.

© Olivia de Bona

T’identifies-tu à la figure du renard ? 
C'est une bonne question, naturellement je répondrais que c'est "l'Autre" que j'identifie par le renard, que je n'arrive pas à cerner ou à définir, certains hommes de ma vie par exemple, mais peut-être est-ce une partie de moi-même floue et sauvage ?

© Olivia de Bona

Tu fais partie de plusieurs collectifs : «Le 9ème concept» et «Le Terrier, l’Atelier». Comment les as-tu rencontrés, quels sont les artistes qui les composent, quel est l’objectif de ces collectifs ?
Le 9eme concept est LE collectif qui a marqué mon arrivée sur Paris et le début de cette aventure artistique, ça a commencé par la rencontre de Stéphane Carricondo à un dîner et la conversation passionnante qui a suivi m'a amenée à leur rendre visite à leur atelier... Ce serait peut-être réducteur de ma part de définir leur objectif, je dirais juste qu'ils m'ont donnée l'envie de peindre et dessiner sans compromis avec les moyens de gagner ma vie.
Par le biais de ce collectif, j'ai pu rencontrer tous les autres artistes qui gravitent autour, c'est comme ça que je me suis retrouvée au Terrier, c'est d'abord un atelier que nous partageons avec Théo Lopez et LapinThur. Ce sont 2 artistes d'une grande générosité, qui n'ont pas hésité à faire partager leurs bons plans ! Du coup, c'est tout naturellement que nous travaillons régulièrement tous les 3 sur des murs et expo collectifs.

© Olivia de Bona
 
Comment est-ce que tu te situes au sein de ces différents « groupements artistiques » ?
Je suis assez solitaire malgré le plaisir de peindre ensemble, je me vois comme un satellite, pouvoir échanger et donner tout en gardant jalousement une partie de mon univers intime.

© Olivia de Bona
 
Quelle a été ta collaboration la plus marquante ?
C'est d'avoir partagé un bout de l'atelier du 9ème Concept avec un de leurs artistes - Mast Cora, qui depuis est Tatoueur chez BleuNoir. Alors que j'étais toute jeune, il m'a fait sortir de ma rigueur scolaire de mes écoles d'art et à son contact j'ai pu commencer à explorer mon propre univers.
 
© Olivia de Bona

Quels-sont tes coups de cœur artistiques (toutes disciplines confondues) du moment ?
Je me suis prise une vrai claque artistique à la fondation Louis Vuitton dernièrement avec le travail d'Olafur Eliasson pour son expo "Contact".
Sinon, je traine pas mal sur un blog qu'une amie m'a fait découvrir "The jealous curator" qui met en avant toutes les trouvailles artistiques du moment de la bloggeuse. Attention, c'est extrêmement chronophage ! 

© Olivia de Bona
 
Quels sont tes projets, tes actualités pour l’année 2015 ? 
J'ai récemment participé à Chromatic, un festival franco-quebecois sur les arts pluridisciplinaires.
Ensuite à Marseille, je suis en résidence dans un magnifique lieu où j'interviens dans une salle pour faire une installation, ce sera visible par le public dès juin, d'içi là chut!
En mai à Pouldergat en Bretagne dans un lieu de résidence dédié aux arts imprimés, SKOL SANT ANTON avec l'association "LE GENOU VRILLÉ" je vais y donner des cours de dessin et explorer de nouvelles techniques d'impression pour en sortir une édition de 60 exemplaires en corrélation avec mon installation de Marseille.
Je finalise aussi les illustrations du troisième tome d'une série de livres pour enfant qui s’appellera "Les vacances des fruits Kiki" édité par Paja éditions qui aborde les thèmes du partage et de bienveillance avec en fond de trame, subtilement, la notion du handicap
... et pour l'été s'annonce peut-être un deuxième voyage en Russie pour peindre lors d'un festival !


SUIVEZ LES ACTUALITES DE OLIVIA DE BONA :
 
SITE OFFICIEL
  • Léa Rekouane
    (Owner)
    • 2016-06-21 16:52:12
    • 6,788 views
  • Tags - #dessin #homme #animal #nature #désir #contes #rêves #enfance #9eme concept #théo lopez #Le Terrier l'atelier #olivia de bona #LapinThur
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI