Carène Souhy arrête le temps et capture les instants éphémères...

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

Carène Souhy est une photographe instinctive. Elle capture les instants éphémères, les lumières fugaces… Inspirée par le portrait et particulièrement la nature, elle aime se concentrer sur le brouillard qui habille, pour une fraction de seconde, le paysage - créant de délicates « compositions oniriques ».
Ses clichés dégagent une ambiance calme et fluide où le monde semble s’arrêter. Carène travaille à l’argentique car selon elle, l’alchimie du processus va dans le sens de sa démarche… il donne le temps aux images de se révéler.
Sensible et curieuse, ses voyages lui permettent de s'ouvrir sur le monde, d'observer ce qui l’entoure et de présenter à travers son objectif ce qu’elle y voit, ce qu’elle ressent au milieu de ce mouvement, de ces couleurs, de ce charme et visions inhabituelles.
L’artiste parvient à extraire l'essence éphémère, transformant l'absence en recueillement et le monde en une douce poésie…

© Carène Souhy - "América"

Quelles sont vos sources d’inspirations ?
Mes sources d’inspiration sont Nadav Kander, Stephen Shore, Alec Soth, Todd Hido.

Des artistes qui vous ont marqués ?
Des tableaux de William Turner

 © Carène Souhy - "FOG"
© Carène Souhy - "FOG"

On retrouve dans votre travail des paysages, des clichés de personnes dans une ambiance calme et fluide.
Pouvez-vous nous en dire plus sur votre démarche artistique et vos thèmes de prédilections … ?

Je ne sais pas si j’ai une démarche artistique, je fonctionne au ressenti. Une lumière, une personne, un cadrage que je vois. Le besoin de capturer cet instant fugace.  Mes thèmes de prédilections sont le brouillard, la nature en général et les portraits.
 
Vous avez voyagé en Amérique, en Inde, au Pérou…
Seraient-ce ces voyages… ou des voyages intérieurs, qui marquent de leur empreinte votre univers artistique ? 

Lorsque l’on voyage, nous sommes plus ouverts à ce qu’il se passe autour de nous. Nous cassons nos habitudes. Nous sommes plus curieux (me semble-t-il). Les voyages invitent au voyage intérieur. 

 © Carène Souhy - "América"
© Carène Souhy - "India"

A l’ère de la technologie numérique, vous avez choisi de travailler « à l’ancienne »,  vous photographiez à l’argentique et vos photos sont développées en chambre noire. Qu’est-ce qui motive ce choix ?
Je préfère le rapport à l’argentique qu’au numérique. J’apprécie le fait de ne pas voir mes photos immédiatement, le grain, la couleur… et que les photos aient pour support une pellicule. 
 
© Carène Souhy - "Inside"

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre processus créatif… Shootez-vous à l’instinct, par thème… par mise en situation, mise en scène… ? 
Je shoote beaucoup à l’instinct et j’ai également des séries que je travaille de façon moins spontanée. En organisant des séances ou en allant dans tel ou tel lieu pour y trouver ce que je cherche. 

 © Carène Souhy - "América"

Pouvez-vous nous parler d’une série qui vous tient particulièrement à cœur ?
La série sur le brouillard me tient particulièrement à cœur. Des compositions oniriques se créent brièvement.


© Carène Souhy - "FOG"

© Carène Souhy - "FOG"

Mot de la fin ? Avez-vous des actualités à venir ?
Des commandes pour illustrer des ambiances de part le monde.
Merci. 

 
© Carène Souhy - "Winter"

SUIVEZ LES ACTUALITES de CARENE SOUHY sur : 

PAGE ARTIST'UP
SITE OFFICIEL 
MARIE VALAT
    • 2015-06-05 19:28:49
    • 2 089 views
  • Tags - #photo #photographe #photographie #portrait #argentique #lumière #Voyage #nature #onirique #éphémère #Carène Souhy #instants
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI