LAST TRAIN, le groupe mordu de scène et de rock'n'roll !

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

Cuir noir, même sous 40° et rock'n'roll ! La description de Last Train pourrait s'arrêter là, mais ce serait cliché et réducteur... le jeune groupe originaire de Mulhouse en a bien plus sous la pédale !
Influencés par d'autres amoureux du cuir, The Black Rebel Motorcycle Club, ou encore par Rival Sons la jeune formation fait déjà parler de son rock'n'roll puissant ! Avec un seul 2 titres en poche, Last Train remporte les iNouïs du Printemps de Bourges en 2015 et ce n'est pour eux que le début. Ils ont fait du live leur priorité et c'est effectivement en concert, grâce à leur énergie, que leurs morceaux prennent toute leur ampleur ! 
Le temps d'un coup de nous fil, nous avons discuté avec Tim, le bassiste du groupe…

 

Mini EP Cold Fever disponible sur Bandcamp

 

Pour commencer, est-ce que votre fameux Vito va mieux ?

Pas du tout, il est encore très malade ! On lui a diagnostiqué un truc qui pouvait peut-être être réparé donc il va peut-être aller mieux.

 



© Last Train 

Alors, vous n'avez toujours pas signé sur une major ?

Non on n'a pas changé d'avis. On ne sait pas si c'est vraiment hors de question mais c'est dans l'idée de rester indépendant, d'avoir notre liberté. Je ne m'y connais pas trop en majors mais j'espère qu'elles ne sont pas toutes comme ça, j'espère qu'elles ne vont pas toutes nous faire chanter des morceaux en français et nous faire faire des chansons de 3'30. S'il y a de bonnes conditions pourquoi pas, mais ce n'est pas à l'ordre du jour.

 

 

Comment avez-vous travaillé pour définir VOTRE son de rock'n roll ?

C'est un mélange entre - un côté super cliché : guitares avec un son plein de disto, une basse bien lourde qui ronrone et une batterie très rock - et un côté orginal qu'on essaye d'apporter. Si tu veux un son slash, c'est Gibson les Paul couplée à un Marshall.
Nous, on essaye de faire de la recherche, de trouver des pédales, des amplis. On ne veut pas se mettre dans une seule case. C'est donc un peu cliché parce qu'on ne réinvente pas le rock, mais il y a un vrai travail de recherche derrière. 

 


© Last Train
 

Lauréats des iNouïs du printemps de Bourges, c'est le début de votre carrière pro…? 

C'est un peu ça, beaucoup de gens considèrent que c'est une bonne finalité. C'est juste le début pour nous, c'est la première fois qu'on a une reconnaissance nationale. Maintenant, tout reste à faire.
Dans les éditions précédentes, il y a des iNouïs très connus et d'autres complètement oubliés. Donc on veut donner encore plus qu'avant pour montrer que c'était justifié qu'on reçoive ce prix.

 

 

Vous faîtes beaucoup de festivals cet été, c'est un format de concert que vous appréciez ?

Oui, je crois que oui ! Ça nous fait bien kiffer, on est nous-mêmes festivaliers à la base. On allait tous les ans aux Eurockéennes. Là cette année ça va être compliqué parce qu'on a des concerts mais on va essayer d'y aller au moins le dimanche quitte à faire de la route. Le public est ultra chaud en festival, c'est un public excellent, très receptif et présent donc ça fait plaisir. Il y a plus ce côté de faire la fête. C'est vraiment une bonne chose qu'on alterne entre festivals, clubs et salles…

 


© Last Train
 

Vous venez de la région de Mulhouse. Quels sont les dispositifs d'accompagnement des groupes émergents ? En avez-vous bénéficié ?

Nous on a bénéficié de l'aide de la SMAC (Scène de Musiques ACtuelles) de mulhouse, la Noumatrouff. Elle nous a permis d'enregistrer là bas, elle nous a mis des locaux à disposition pour répéter, on y a fait des concerts, notamment la pré-sélection des iNouïs etc… On y a également tourné notre premier clip.
Il y a aussi la Fédération Hiero qui nous a sélectionnés pour un tremplin Caisse d'Epargne qu'on a gagné et qui nous font jouer dans un festival à Colmar (le festival Natala). On a aussi eu des petites subventions de la région Alsace. On a donc pas eu une aide franche et claire mais quelques petites aides. 

 

 

Quels sont vos projets pour la suite ? Un album peut-être ?

On fait beaucoup de concerts, donc pour l'instant c'est ça le but, on a de beaux festivals cet été, une belle tournée pour l'automne, la tournée des iNouïs qui s'est rajoutée en octobre. Indirectement, on a pû être programmés dans des salles grâce aux iNouïs d'ailleurs.
Donc pour 2016, pareil, des concerts, il y aura un album mais on ne sait pas encore quand, on va prendre du temps pour faire ça. Notre terrain de jeu principal c'est la scène et on trouve ça drôle de faire autant de concerts uniquement avec notre EP 2 titres ! 

 

 

RETROUVEZ LAST TRAIN SUR :
FACEBOOK
BANDCAMP

LAST TRAIN EN CONCERT
18.07 | FESTIVAL NATALA Colmar
24.07 | FESTIVAL LES NUITS DE LA GUITARE Patrimonio
04.08 | FESTIVAL L'ÉTÉ A PAU
08.08 | FESTIVAL LE CHIEN À PLUMES Dommarien
11.08 | FESTIVAL LES MARDISABLÉS Excenevex
22.08 | FESTIVAL TERRA INCOGNITA Carelles
27.08 | GUINGUETTE LA SARDINE Orléans
29.08 | FESTIVAL BACKWOODS Thones
30.08 | FESTIVAL ROCK EN SEINE Paris
12.09 | FESTIVAL TRIBUS D'AILLEURS Plessé

D'autres dates à venir pour l'automne… 

  • Saam WB
    (Owner)
    • 2015-07-16 15:27:26
    • 1,522 views
  • Tags - #rock #bass #drums #mulhouse #lasttrain #cuir #guitars #black rebel motorcycle club
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI