Portraits créatifs de Emilie MÖRI : entre grâce et poésie...

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Emilie MÖRI évolue dans un environnement où la création d’images est essentielle. Graphiste depuis 15 ans, elle est également photographe professionnelle depuis 3 ans. Quel qu’en soit le médium, la démarche créative de cette artiste est toujours guidée par «l’expression d'une émotion, d'un message, d'une idée».
Emilie MÖRI travaille activement sur le thème du portrait créatif. Elle y révèle un monde magique empreint d’une intense spiritualité… que ce soit dans sa mystique et sombre «Série noire», que dans sa douce et rassurante série «Dream on»... sans oublier le travail très poétique de sa série «Explosive» qui met en scène et en mouvement la farine sur le corps humain. Voici l’interview de Emilie MÖRI !


© Emilie MÖRI - Dream on - Light is everywhere

Spécialisée en arts graphiques depuis près de 15 ans, vous avez plus récemment ajouté une nouvelle corde à votre arc(tistique), avec une formation en photographie… 
Pouvez-vous nous en dire plus sur les différentes étapes de votre parcours ?
Autodidacte, j'ai commencé à travailler à 18 ans dans une sérigraphie. Après plusieurs années d'apprentissage à différents postes, j'ai eu la chance de suivre une formation de graphiste. En free-lance depuis 2008, j'ai choisie de vivre de la création graphique et/ou photographique. 

© Emilie MÖRI - Double exposure

Quel lien établissez-vous entre différentes expressions artistiques et médiums ?
Le lien est l'expression d'une émotion, d'un message, d'une idée. Quel que soit l'outil, l'objectif est toujours de créer une image. 

© Emilie MÖRI - Double exposure

Que vous permettent-t-ils d’exprimer ?
Mes idées, quelles qu'elles soient et les visuels que j'ai en tête. 

© Emilie MÖRI - Explosive

Votre dernière série photographique «Explosive» met en lumière des portraits créatifs empreints d’une forte spiritualité… Quelle est la genèse de cette série ?
Cela fait plusieurs mois que je souhaitais réaliser cette série, après être retombée par hasard sur des statues de Rodin. J'aime leur blancheur et leur poésie.
L'objectif : capturer les mouvements aléatoires de la farine sur un fond pur et rentrer au maximum dans la matière, travailler avec un élément peu coûteux et réaliser le projet sans photo-montage.
Des photographies avec de la farine ont déjà été merveilleusement réalisées, mais je voulais travailler ma série avec une sélection des mouvements que j'avais en tête et des traitements peu saturés. 




© Emilie MÖRI - Explosive

Qu’est-ce que la farine mise en scène sur corps humain vous a-t-elle permis de mettre en lumière…?
Avec de très légers mouvements, la farine explose en étoiles. Chaque cliché est unique, impossible à reproduire. C'est ce qui me plait. 


© Emilie MÖRI - Explosive

Quel a été le mode opératoire, les étapes du processus créatif ?
L'idée était de capturer au mieux l'explosion de farine sur les visages, les corps, les cheveux. Après la sélection des images et un traitement des couleurs, un bon nettoyage s'est imposé ! 

© Emilie MÖRI - Dream on - Le souffleur de froid

La série «Dream on» nous emmène dans un monde utopique… Les visages des modèles sont cachés/voilés… qu’est-ce qui a motivé ce choix ?
Je préfère que les modèles soient anonymes pour que celui qui regarde la photographie puisse se mettre à sa place. 
De plus, travailler avec des modèles impose un peu d'anticipation et d'organisation. C'est pour cela que je travaille souvent en autoportrait avec un pied et une télécommande, ou avec des personnes de mon entourage proche, afin d'être la plus libre possible. 

© Emilie MÖRI - Dream on - L'envol

Quel ressenti avez-vous souhaité transmettre au spectateur ? 
La série DREAM ON (couleurs) est arrivée après La série noire, car j'avais envie de choses plus positives. Ce sont juste des images issues de l'imagination, qui illustrent des idées ou des émotions.
Comme le sablier, symbole d'un rapport de force entre la femme et le temps. Ou l'envol, volonté de m'envoler avec ma fille vers un univers irréel. 

© Emilie MÖRI - Dream on - Le sablier
© Emilie MÖRI - Dream on - Precious time

Pensez-vous que l'ascèse esthétique peut être atteinte dans ou par l’expression artistique… ou la perfection serait-t-elle une utopie ?
Tout est perfectible. 

© Emilie MÖRI - Dream on - Spring

Dans la mystérieuse «Série noire» les visages et corps s’entremêlent par une jeu de superpositions délicatement et habilement mené... 
Pouvez-vous nous en dire plus sur cette série et les manipulations techniques qu’elle a nécessité ?
La série noire est un projet très personnel, le premier pour lequel j'ai souhaité exprimer des idées sans limite et apprendre de nouvelles techniques photographiques. Les retouches ne faisaient pas partie de mon univers.
J'ai souhaité construire mes visuels comme des tableaux, dans un monde mystique, nostalgique et magique.

© Emilie MÖRI - La série noire

Pour cette photo, j'ai effectué des superposition de plusieurs poses puis les ai retouchées. J'aime que le résultat s'approche d'une photo à l'ancienne, dans les tenues comme dans le traitement de l'image. 

© Emilie MÖRI - La série noire - La glycine

Pour celle-ci, j'ai utilisé une glycine, tombée après une tempête dans mon jardin et créé une composition mystique où je suis une sorcière. 

© Emilie MÖRI - La série noire 

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ? 
Je vais continue d'alimenter les séries DREAM ON et Série noire
Deux nouvelles séries sont en cours pour la fin de l'année, dont une avec du cacao. 
L'autre est de poursuivre ma série THINGS.

 © Emilie MÖRI - Things - Love
© Emilie MÖRI - Things - Dreamer

Quelles sont vos actualités, dates clés à venir ? 
J'ai récemment organisé mon deuxième workshop "portrait créatif" près d'Angoulème et espère en faire d'autres prochainement. 
La série noire est exposée à BarrObjectif du 19 au 27 septembre, à Barro (16700) en Charente.
J'y serai le samedi 26 septembre !

 © Emilie MÖRI - Dream on - Au revoir


BarrObjectif ce sont plus de 1200 photos et 60 photographes!
Le village de Barro (entre Angoulême et Poitiers sur la N10)
devient une galerie photo à ciel ouvert...
Un rendez-vous incontournable pour les amoureux de la photo!
  • Artist UP
    (hôte)
    • 2015-09-23 13:28:47
    • 2 226 views
  • Tags - #graphisme #festival #Graphiste #photographe #photographie #portrait #exposition #bordeaux #corps #arts #Magie #spiritualité #nostalgie #Emilie MÖRI  #BarrObjectif #créatif
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI