Découvrez la pop chimérique et pétillante de Broken Back

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

Une pop pétillante et des titres lumineux c'est le pari réussi du jeune lillois à l'origine de Broken Back. Son nouvel EP "Dear Misfortune, Mother of Joy" fait écho à l'une des citations du célèbre auteur Albert Cohen : "Le malheur est le père du bonheur de demain".
Artiste touche à tout, Broken Back raconte une histoire et illumine les personnes qui croisent son talent à travers ses compositions fraîches et sans frontières. Actuellement en tournée, à chaque concert, l'artiste fait salle comble...

Retrouvez toutes les dates de Broken Back à la fin de l'article
Concert 22 janvier prochain  à la Maroquinerie Paris



Pourriez-vous nous parler un peu de votre parcours ?

Comment en êtes-vous venu à la musique ? Avez-vous une formation musicale ? 
J’ai commencé la musique à 7 ans par l’apprentissage du tuba au conservatoire de Saint-Malo ! J’ai donc découvert la musique grâce à un cuivre (qui à l’époque pesait le double de mon poids!). J’ai ensuite continué cette formation classique et jazz jusqu’au début du lycée. Puis assez rapidement j’ai eu envie de gratter un peu, et de fil en aiguille je me suis retrouvé à chanter, puis composer, puis me casser le dos puis rechanter et recomposer et enfin commencer à produire tout ça ! 





Vos chansons sont mélodieuses et lumineuses, avec des sonorités qui sentent l'été et la joie...
Quelles sont vos influences ? Comment décririez-vous votre musique ? 
A la première écoute c’est ce que l’on peut se dire et j’en suis ravi. Néanmoins j’ai voulu parsemer ma musique de quelques paradoxes : des textes parfois mélancoliques viennent ainsi contraster avec des couleurs et des mélodies plus joyeuses. Ou inversement. Des coeurs planants venant également faire écho à des rythmiques puissantes et percussives. Je pense donc que l’on peut avoir une deuxième écoute de l’EP plus différente. 


© Broken Back


D'où vient votre nom "Broken Back" ?
Tout a commencé il y a 3 ans maintenant lorsque je me suis déplacé une vertèbre. Broken voulant dire « cassé », et « Back » le dos, Broken Back est ce dos cassé que j’étais au moment où j’ai choisi de passer ma convalescence à écrire des chansons pour extérioriser mes frustrations et mes peurs. Le temps a fait son œuvre, mon dos s’est rétabli, me laissant en arrière goût cette idée folle d’en faire mon métier…



© Broken Back


Que signifie le logo/univers visuel que vous avez choisi ?
J’ai cherché à représenter ma musique visuellement en dessinant justement ces paradoxes. La chimère est composée de couleurs à la fois chaudes et froides, de formes mouvantes qui peuvent être pointues puis plus arrondies… Sur scène cette « chimère » bientôt prendra vie !
 



Vous composez, vous jouez de nombreux instruments, vous produisez, vous avez même réalisé le graphisme de l'EP....

Est-ce important pour vous de toucher à tout ? Qu'est ce que la complémentarité entre ces différentes pratiques vous apporte-t-elle dans votre démarche artistique ? 
Que ce soit dans l’écriture, la composition, l’enregistrement, le graphisme et même la production, chaque étape est une part d’un processus créatif qui forme un tout. C’est précisément ce qui me plaît : écrire, composer et enregistrer un album qui soit une partie de moi. Depuis le moindre choix de son, à la couleur des accords, en passant par les thèmes des chansons et le choix précis des mots qui les restitueront. Cela me tient vraiment à cœur d’effectuer chaque étape du processus.


© Broken Back



Et en live ... ? Comment le préparez-vous et le vivez-vous ? 
Je tourne sur scène en guitare-voix avec un percussionniste. On répète énormément, essayant en permanence d'améliorer notre spectacle, notre interprétation des morceaux, les sonorités de chaque chanson. Cela me permet également tester des titres qui arriveront bientôt sur l’album ! 
Le live est un moment très intense, très particulier, qui me permet de rencontrer enfin les personnes qui me soutiennent au quotidien au travers des écoutes sur Spotify, Youtube, ou Deezer. Le live est ce passage du monde virtuel au monde réel. C’est une prise de conscience de chaque soir, et je ne m’en lasse pas…



© Broken Back


Comment s'est construit votre Ep "Dear Misfortune Mother of Joy" et que raconte-t-il ?

Vous chantez en anglais sur tous vos titres - pourquoi avoir fait ce choix ? 
J’aime écrire pour ce plaisir de raconter des histoires. Naturellement j’ai à cœur que mes textes puissent être compris et lu par un maximum de personnes, peut importe leur pays d’origine ou leur langue. L’anglais est également une langue qui me plaît énormément de part sa rondeur et la proximité de ses sonorités.
Enfin ce n’est pas ma langue maternelle et cela constitue un challenge quotidien. C’est extrêmement excitant de partir à la découverte de ses secrets, de ses idiomes ! 






Pouvez-vous nous donner 5 titres indispensables à votre playlist ?
« Catch and release » de « Matt Simons »
« Love Love Love » de « Of Monsters and Men »
« Run » de « Daughter »
« Jolene » de « Dolly Parton »
« Angel of small death and the codeine scene » de « Hozier »




Quels sont vos projets pour la suite ? Une sortie d'album ?

L’album prend forme, je suis en train de peaufiner chaque chanson, la sortie se fera au printemps 2016. D’ici là je vous réserve quelques surprises vidéo! 
Et si jamais l’envie vous prend de découvrir quelques unes des futures chansons de l’album, nous en jouerons notamment quelques unes sur scène à la Maroquinerie à Paris le 22 janvier prochain ! 


 
© Broken Back


RETROUVEZ BROKEN BACK SUR : 
SITE WEB 
FACEBOOK
YOUTUBE

BROKEN BACK EN TOURNEE : 
nov. 20 Rich Mix (London Jazz Festival) - London, United Kingdom
nov. 26 Chic Schnack Festival - Berlin, Germany
nov. 28 Tournée des Trans - La Nouvelle Vague Saint Malo
déc. 03 Rockschool Barbey - Bordeaux
déc. 05 Bars en Trans @ 1988 Live club - Rennes
déc. 09 Bikini - Toulouse
jan. 14 Eurosonic Noorderslag - Der Aa Theater Groningen, Netherlands
jan. 16 Abordage Club - Évreux
jan. 21 Le Grand Mix - Tourcoing
jan. 22 La Maroquinerie - Paris
jan. 23 Festival Celtic Connection Glasgow, United Kingdom
jan. 29 Nuit Essec - Cergy Pontoise
jan. 30 Garosnow - Cauterets
fév. 12 Transbordeur - Villeurbanne
fév. 16 Les mardi du Marais - Riorges
fév. 27 La Carène (F.A.I.R. le Tour) - Brest
mar. 04 LE FUZZ'YON - La Roche Sur Yon
avr. 06 La Laiterie - Strasbourg
avr. 13 Live in Tignes - FREE(W/ The Avener, Aaron) 

  • Elina Tarade
    (Owner)
    • 2015-11-18 15:00:17
    • 1,558 views
  • Tags - #musique #maroquinerie #broken back #Dear misfortune mother of joy
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI