Interview de BOB SINCLAR... Do you feel the vibe ?!

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité

Chaque année, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) honore ses auteurs, compositeurs, éditeurs, auteurs-réalisateurs... lors de la cérémonie de remise des Grands Prix Sacem. Pour cette 7ème édition Bob Sinclar est nominé et tant que lauréat du Grand Prix des musiques électroniques !
La cérémonie de remise des prix se déroulera aux Folies Bergère 
à suivre en livestream sur sacem.fr le 30 novembre dès 20h. 

"En créant et en recyclant des sons", Bob Sinclar n'a jamais cessé sa recherche perpetuelle de nouvelles couleurs musicales. Depuis ses débuts, il livre des titres authentiques et envoutants : on est pas prêts d'oublier le coup de génie avec "Gym Tonic" sorti en 1998 (produit par Thomas Bangalter des Daft Punk), devenu un hit planétaire. Depuis, il enchaîne des singles comme "Love Generation" (2005), "World, Hold On", ou "Rock This Party"...! 
Bob Sinclar a eu l'extrême gentillesse de répondre à nos questions, nous laissant découvrir son univers du moment à travers notamment son remarquable titre "Feel The Vibe" (feat Dawn Tallman) et son clip qui redonne un coup de projecteur à la scène du Voguing.
Bob Sinclar nous a confié que "L’année 2016 sera définitivement HOUSE MUSIC". On vous laisse en compagnie d'un artiste sensible et visionnaire pour en savoir plus...






En mai dernier vous avez sorti le titre house "Feel The Vibe" en feat avec Dawn Tallman. Comment la collaboration avec la "diva" Dawn Tallman est-t-elle née et s'est-t-elle déroulée ?
Je fais de la musique tous les jours dans mon studio, je cherche constamment de nouvelles couleurs musicales en créant ou en recyclant des sons. 2015 a été pour moi un nouveau virage dans la musique électro, l’année a marqué la fin de l’EDM (Abréviation de Electronic Dance Music), nom donné par les Américains à l’ensemble de musiques électro, mais qui, pour les DJs, ne représente seulement qu’un style bien précis d’une seule catégories de la Dance Music et, surtout le retour à une musique plus mélodieuse et plus chantée grâce à l’émergence d’une nouvelle couleur de Deep House et la création d’un mélange entre House Garage et EDM appelé Futur House.
Toutes ces nouvelles tendances ont fait ressurgir un son très 90’s dans ma sélection musicale et j’ai donc eu l’idée de produire un titre dans cette couleur pour l’été 2015. J’ai toujours eu le souhait de travailler avec Dawn Tallman. Cette chanteuse Gospel/Soul m’a toujours fait vibrer avec sa voix unique. La connexion en studio à NY a été instantanée et a donné naissance à la chanson FEEL THE VIBE.




Selon vous, la house ferait-t-elle son grand retour sur la scène électro ?
Ibiza est toujours le bon endroit pour sentir les nouvelles tendances. Grâce au succès de ma résidence au Pacha cette année, j’ai pu sentir un changement radical dans la couleur musicale. L’année 2016 sera définitivement HOUSE MUSIC. Tous les DJs le confirment et cherchent aussi des idées fraiches autour de cette couleur HOUSE.
 
Est-ce un avant goût de la couleur de votre prochain album ?
Il est encore un peu tôt pour parler d’Album mais il faudra trouver pour 2016 la bonne combinaison entre HOUSE MUSIC avec de jolies mélodies POP/SOUL pour pouvoir atteindre le haut des charts.


Bob Sinclar © crédit photo JB Thiele 


Dans votre dernier clip "Feel The Vibe", de nombreux danseurs pratiquent le Voguing. Pouvez-vous nous parler de ce projet de clip ?
La priorité pour moi est de ne jamais tomber dans le cliché des clips Pop que produisent la plupart des artistes aujourd’hui, le formatage ne m’intéresse pas. J’utilise des danseurs de Voguing depuis 2 ans dans mes soirées Paris by Night et je trouvais le moment magique pour redonner un coup de projecteur à cette scène qui est plus que jamais tendance. L’idée du clip était de faire un clip « Beauté » par la qualité des images et par la performance des danseurs et il était primordial pour moi de le tourner à NY. Quand on veut travailler avec les meilleurs, il faut aller les chercher là où la scène s’est créée il y a 40 ans.
 
Quels impressions, énergie souhaitez-vous transmettre à travers lui ?
Je cherche à créer une osmose entre les images et la musique. Je veux que les gens soient éblouis par la qualité des images et, en même temps, qu’ils découvrent mon univers du moment.




Pouvez-vous nous en dire plus sur votre collaboration avec les danseurs qui ont participé à ce projet ?
J’ai rencontré ces danseurs en regardant une vidéo sous le nom de « Voguing Train » qu’ils ont tournée dans le métro à NY. Le leader du groupe avait laissé son contact sous les mentions du Clip, je les ai donc contactés. Ensuite tout s’est enchainé rapidement. Je leur ai donné rendez vous à NY pour le tournage et nous avons partagé un moment magique. J’aime découvrir de jeunes talents et ces garçons étaient tellement frais que les ai emmenés avec moi tout l’été à Ibiza pour danser au Pacha.




Vous êtes présent sur la scène électronique depuis les années '90, faisant partie des acteurs de la french touch mondialement reconnus. Amateur de challenges, vous êtes, par ailleurs friand de nouvelles expériences musicales...
Quels ont été les virages cruciaux dans votre parcours et/ou dans votre univers musical ?
J’ai créé mon Label en 1994 avec Dj Yellow. Féru de musique Soul, de Jazz et de Funk, j’ai commencé à produire de la musique en recyclant des sons. 1998 fut la création de mon 1er Album « PARADISE » et le succès fut fabuleux. C’est à cette date que j’ai commencé à tourner dans le monde entier.
Après 2 album au succès plus mitigé vient « WESTERN DREAM » en 2005 avec le Tube « Love Generation ». Ce titre a contribué à faire exploser la scène électro dans le monde et a créé une image d’artiste autour de mon statut de Dj. Depuis cette date les récompenses et les moments d’émotion se succèdent, quel bonheur intense !




Y'a-t-il des collaborations musicales ou artistiques qui vous attirent ? Des courants musicaux que vous aimeriez explorer ?
J’ai toujours cherché à mélanger les cultures musicales pour créer ma musique, là est le secret de la fraîcheur et de la longévité.


 

Vous jouez beaucoup dans des clubs du monde entier... Cette année vous étiez présent au Festival Tomorrowland, l'un des plus grands événements musicaux planétaires. 
De quelle manière avez-vous vécu cette expérience ?
Tomorrowland est devenu le festival le plus prestigieux au monde.
J’ai eu la chance d’être présent la 1ère année de création du festival et y jouer cette année encore … 8 ans après : quelle folie !
 
Y'a-t-il une grande différence pour vous à jouer en festival et en club ?
Pour être très honnête ma musique n’est pas une musique de Festival, je préfère construire et installer les gens dans un climat musical et les faire voyager à travers mes différentes influences.




Avez-vous un souvenir marquant de l'un de vos shows ?
Il y a un festival très prestigieux qui se tient dans 4 villes d’Australie entre le 31 décembre et le 2 janvier chaque année depuis 1998. Je me souviens y avoir été  booké  de  2001  jusqu’en  2006  et  d’être  passé  du  statut  de  jeune  Dj prometteur au statut de Headliner sur le Main Stage grâce au carton de mon titre « Love Generation ». Quel bonheur de pouvoir jouer sa Musique devant 20000 personnes et de la voir évoluer au fil des ans.
Ma Passion pour cet Art est sans limite.

Bob Sinclar © Droits réservés


Vous êtes lauréat au Grand Prix des Musiques Electroniques au Grand Prix SACEM... De quelle manière l'appréhendez-vous ?
Ce n’est pas un prix comme les autres.
C’est un très grand privilège de recevoir une telle récompense de la part d’une société d’auteur aussi prestigieuse, car en France nous faisons partie des artistes  les  mieux  protégés  au  monde.  Je  ne  suis  pas  musicien  avec  une formation classique donc, être reconnu pour son travail par la SACEM, c’est être accepté dans la famille des Artistes que j’admire. J’ai travaillé très dur pour arriver à donner de la crédibilité à mon métier de Dj et cette récompense me confirme aujourd’hui que j’ai réussi à convaincre mes pairs.


 

Quels sont vos projets, actualités à venir ?
Entre mes dates de Dj à travers le monde, je ne cesse de produire de la musique en cherchant le son qui va exciter les dancefloor de 2016. Un single est prévu pour février. La résidence au Pacha à Ibiza reprendra fin Mai tous les samedis de l’été jusqu’à début octobre.


  • Artist UP
    (hôte)
    • 2015-12-02 15:57:32
    • 888 views
  • Tags - #pop #music #Soul #deep house #NYC #edm #Grands Prix Sacem #BOB SINCLAR #HOUSE MUSIC #Love Generation #Gym Tonic #Feel The Vibe #Electronic Dance Music #Futur House #Dance Music #vibes #Dawn Tallman
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI