4 beatmakers, 8 mains, 64 pads… interview de Cotton Claw!

PARTENAIRES


Chercher une news

Publicité

Cotton Claw c'est 4 maestros de l'electro qui se réunissent autour de l'univers de la musique club. Ayant tous un projet solo respectif, chaque membre apporte son expérience et sa maîtrise des machines. A l'aide de leurs 64 pads, Liléa Narrative, YoggyOne, Zo et Zerolex jouent tout en live, et c'est un réel plaisir de voir leurs sourires complices durant leur set ! Alors que leur premier album Volutes est sorti en avril dernier sur le label Cascade Records, les 4 compositeurs enchainent les bonnes nouvelles. 
Lauréats du prix chorus, nous les avons découverts au Printemps de Bourges alors qu'ils faisaient partie des iNouïs, et c'est à l'occasion de leur nomination au Fair que nous avons pu nous entretenir avec Lilea, l'un des beatmakers du groupe. 


La première date de l'année aura lieu à Angers
pour la carte blanche de 20syl !

RDV le 23.01 avec Skence et De La Boucle au Chabada - Angers

INFOS ET PLACES ICI


 

Volutes, disponible sur iTunes 



Vous êtes 4, vous avez certainement des univers musicaux différents, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

On a des univers musicaux différents mais il y a un dénominateur commun à nous quatre, qui est le Hip-Hop et plus particulièrement son groove que l'on cherche chacun à s'approprier et à dévier dans nos projets respectifs. On vient de là. Avec Cotton Claw, l'idée était justement de sortir de cette base hip-hop et d'aller vers quelque chose de plus Electro, Club, House. On kiffe tout plein de choses dans ce genre de son et on voulait que Cotton Claw ait sa propre identité.



© The Glint


Vous avez gagné le prix chorus, participé aux iNouïs du Printemps de Bourges, vous êtes lauréats du Fair cette année... que représentent ces différents tremplins pour vous ?

De la visibilité, des rencontres, de nouvelles possibilités. Cela permet de développer notre projet dans des conditions privilégiées avec des résidences, un soutien financier, de l'aide à la tournée...etc. On a également fait partie d'un dispositif d'accompagnement sur 2 ans qui s'appelle "Opération Iceberg" et on vient effectivement d'apprendre qu'on fait partie des lauréats du Fair 2016. C'est une très belle année pour nous.

 



Votre album Volutes est notamment sorti en vinyle, c'était important pour vous de le proposer sur ce support là ?

C'est un support qu'on aime beaucoup oui. On achète régulièrement des vinyles, on kiffe l'objet, le son... je crois que c'est une évidence pour tout le monde de sortir notre musique sur vinyle.

 



Comment s'est déroulée la création de cet album ? Quelles étaient/sont vos lignes directrices ?

Avec "Dusted" notre premier EP, on trouvait qu'il restait encore quelques traces de "Hip-Hop" qu'on a voulu éliminer pour l'album. Rester dans quelque chose de plus électronique privilégiant les synthés analogiques, travailler le groove, les textures, le grain et laisser de côté le sample et notre façon de bosser les beats. 
Après, on produit tout à 4. Chacun propose des choses et voit si tout le monde est inspiré ou pas. On se voit régulièrement, on prépare des choses chez nous, on les développe (ou pas) ensemble. Chaque proposition doit faire l'unanimité. Il y a 4 fois plus de "je kiffe pas" mais aussi 4 fois plus d'idées et 4 fois plus de chance de trouver la bonne.

 



© Laurène Berchoteau


En concert, comment cela se passe ? Tout est joué en live ?

Tout est joué live oui. Si on lève les mains il n'y a plus de son. Il n'y a pas de rôle attitré, ça tourne en fonction des morceaux. On joue tour à tour la basse, le beat, les synthés... C'est la particularité d'un projet comme Cotton Claw, notre instrument nous permet de jouer tous les sons que l'on souhaite, contrairement à un groupe "classique" (guitare, bass, batterie). Sinon c'est la même chose, on adapte les morceaux ensemble pour le live, on répète, on trouve des nouveaux plans et on les interprète en concert sur nos contrôleurs pads.

 

 



Sur scène vous avez toujours le sourire, ça a l'air d'être un vrai plaisir ! Quand vous serez des légendes et que vous vous serez reformés après 15 ans d'absence, une tournée uniquement pour l'argent c'est envisageable ?

On met le kiffe en première ligne. C'est vraiment trippant de retrouver cette sensation de groupe sur scène. Dans le style musical où Cotton Claw évolue c'est assez rare. On a tous évolué en solo et là c'est vrai qu'il y a un réel plaisir à se retrouver sur scène les 4. Si un des quatre n'a plus de kiffe dans le projet, Cotton Claw s'arrêtera. Donc non, pas de tournée pour la thune... et on ne sera jamais des légendes donc tout va bien ;)




Quels sont vos derniers coups de coeur musicaux ?

- Rival Consoles

- Lawrence Ledoux

- Oblique - Ballade Across Obliquity




Vous avez récemment travaillé votre scénographie, pouvez-vous nous en dire plus ?

On est en plein dedans, ce n'est pas encore prêt, ça le sera début 2016. On travaille dessus, on attends des propositions pour la scénographie et on avance aussi avec notre ingénieur lumière sur l'écriture du show. Donc c'est un peu tôt pour en parler. On peut juste dire qu'il y aura de nouveaux morceaux pour le live 2016 et qu'on repense globalement le concert (tracklist, écriture lumière, réarrangement des morceaux...).



© Boby



Mot de la fin ? Où en sont vos projets solo respectifs ?

On travaille tous nos projets solo en parallèle mais c'est vrai que Cotton Claw nous prend l'essentiel de notre temps en ce moment. Zerolex va sortir un maxi en novembre sur Cascade Records. Cotton Claw n'a jamais été un projet "récréatif" dans nos têtes. Dès le début on avait l'envie de le défendre réellement. C'est ce qu'on s'attache a faire en priorité depuis 3 ans, laissant nos projets solo de côté mais ils ne sont pas morts, loin de là !

 

RETROUVEZ COTTON CLAW SUR :

Facebook
Twitter
Youtube
Soundcloud
Site Internet
Cascade records


>> TOURNÉE À VENIR EN 2016 <<

  • Saam WB
    (hôte)
    • 2016-01-18 11:05:43
    • 1 367 views
  • Tags - #électro #musique #angers #carte blanche #le fair #SKENCE #cotton claw #yoggy one #selections #64 pads #mpc #20syl #De La Boucle #Chabada
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI