GAGNEZ 6 places pour le concert de Maissiat au Café de la Danse

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité


Après un succès retentissant avec son titre "Le départ" Maissiat revient toujours plus sensible et romantique avec son nouvel album "Grand Amour". A travers 10 titres elle nous envoute et s'exprime sur l'Amour avec un grand A. Cet album commence par la douleur et l'amour cruel et prend fin avec une ode à l'amour éternel. 
Les mélodies sont charmantes, les rythmes inattendus. Maissiat la passionnée se livre donc à travers Grand Amour, un album délicieux à écouter sans modération.....
 


♫♫♫♫♫♫

⇒ GAGNEZ avec ARTIST'UP 
3 × 2 places pour le CONCERT de MAISSIAT !

LE 7 DECEMBRE 2016
au Café de la Danse 
(5 Passage Louis-Philippe, 75011 Paris)

Envoyez par mail à artistup@gmail.com : 
Nom + Prénom 
avant Mercredi 30 novembre à 16H
Les gagnants seront prévenus par mail après tirage au sort.

♫♫♫♫♫♫


L'album "Grand Amour" de Maissiat sur :

NOUVEAU CLIP "GRAND HUIT"
EN CONCERT au CAFE DE LA DANSE LE 7 DECEMBRE


Pouvez vous nous dire quelques mots sur votre parcours et vos influences… comment définiriez vous votre identité artistique actuelle ? 
Un grand huit de chanson et de pop.

Quelles sont ou ont été vos influences ? 
Pour ce disque en tous cas : Gainsbourg, Bashung, Sheller, Christophe,Daho Sanson, Bowie, Les Beatles, Duras, Zweig, F.Scott Fitzgerald, Sagan , Pierre Louÿs, David Hamilton, Alain Cavalier, Truffaut, Picasso, entre autres….





Votre meilleur souvenir sur scène ? 
Je parlerais plutôt de sensation que de souvenir. La plus belle et la plus forte à mon goût arrive lorsque la chanson fait un écho jusqu’au fond de la salle, jusqu’au dernier siège. Et vous revient. C’est le retour de la chanson passée par le public comme une vague chargée d’ondes qui est extraordinaire, je crois qu’il n’y a pas de mot pour dire cela. On le sent, on sait que c’est en train d’arriver. Par le corps. Et cela n’existe pas ailleurs que sur scène.


© Frank Loriou


Le grand public vous a connu par votre titre "Le départ" issu du premier album solo “Tropiques”. Qu'est ce que cette chanson évoque pour vous ?
Le début de tout pour moi. Une clé.




Dans quel état d'esprit étiez vous lors du travail de composition ?
Je pensais à ces oiseaux qu’on appelle les Inséparables, qui ne survivent pas l’un à l’autre, à la colère et au désespoir qui naissent de l’absence. Aux couples qui vivent ensemble jusqu’au bout, comme ces oiseaux. À l’époque, je venais tout juste de me remettre au piano, je cherchais le contrepoint mélodique entre la voix et le piano. Et ce contrepoint est venu aussi s’imposer dans le sens de la chanson en y apportant une mélancolie douce, un apaisement palpable. Une réconcilitation qui je crois a touché les gens, d’après ce qu’ils ont pu me témoigner.

Quelles réactions souhaitez ou pensez vous provoquer chez votre public ? 
Aucune. Si je pensais à cela je serais bien incapable d’écrire ou de composer quoique ce soit.


© Frank Loriou


Votre nouvel album "Grand amour" est sorti le 18 mars 2016. L'amour est il votre thème de prédilection ? 
Force est de constater qu’il a toujours été un fil conducteur, une trame. Et sur ce nouvel album, quasiment un sujet d’étude.

Etes-vous une romantique ? 
Au sens littéral du terme oui, absolument.

Au delà du thème de vos chansons comment pourriez vous définir votre démarche artistique ? Choix de sonorités, instruments ? 
Écrire, composer, arranger mêlent à mon sens passion, instinct et artisanat. C’est cette complémentarité là qui me nourrit. C’est un travail créatif cérébral et manuel, instinctif et ludique. La technologie, le travail sur ordinateur par exemple m’offrent une indépendance totale au moment de la création.
Un simple clavier me permet d’enregistrer chaque ligne mélodique au moment où elle vient. Avec un clavier, je peux tout faire, donner naissance aux esquisses d’arrangements de n’importe quel instrument. Je peux très rapidement entendre que j’ai en tête, c’est complètement grisant.


© Frank Loriou


Quel est votre projet artistique ?
De continuer à écrire et composer aussi longtemps que possible, et de réaliser ou produire les disques des autres un jour peut-être.

Comment s’est passé l’enregistrement de votre album ? Dans quel contexte aimez vous travailler ? 
Sans contrainte de temps, sans aucune censure, seule, puis bien entourée. Je me suis volontairement isolée pour écrire ce disque, je suis partie là où l’espace, la lumière et la réflexion étaient envisageables.




Comment trouvez vous l'inspiration ?  
En restant perméable. Aux images, aux mots, sous quelque forme que ce soit. Aux autres. J’observe, j’écoute, je dévore, je recherche, je me nourris. Puis je transforme.

Sur votre album vous avez travaillé avec la chanteuse Katel... Comment s'est passé cette collaboration ? 
Katel a réalisé Tropiques, mon premier album. Elle a su rendre ce disque solide et cela m’a permis d’aborder le deuxième sans crainte. J’ai appris énormément de cette collaboration, notamment le sens de l’épure, de la richesse harmonique. Sur Grand Amour elle a dirigé l’enregistrement des voix.
Jean-Louis Piérot a également participé à l’élaboration du disque, nous avons travaillé ensemble sur des préprods et des sessions d’enregistrement en studios. Yann Arnaud a également joué un rôle considérable quant au son de l’album et à son travail de mixage.

Envisagez vous de nouvelles collaborations ? Duos ? 
J’ai des tas de listes d’idées et d’envies. Enregistrer un album entier de duos par exemple ou écrire et composer pour d’autres ou bien encore réunir pendant plusieurs jours tout un groupe de chanteurs, chanteuses, musiciens, musiciennes et voir ce qu’il en ressortirait.


© Frank Loriou


Nous pourrons vous retrouver pour deux dates exceptionnelles au Carreau du Temple, vous présenterez votre album… Comment vous préparez vous à ces deux dates ? 
Nous sommes sortis de résidence scène il y a peu. Le répertoire s’étoffe, les deux albums se mêlent, se rencontrent, se complètent, trouvent des correspondances, c’est intéressant de voir un nouveau tableau prendre forme. Je suis impatiente que Grand Amour prenne vie sur scène, que cela devienne réel.


© Frank Loriou


Avez vous d'autres actualités ? 
Le 18 avril, je serai à Paris à la Maison de la poésie au côté de Mathieu Simonet pour une lecture musicale autour de « Barbe Rose », son nouveau roman.

Quels sont vos projets ? 
La tournée avant toute autre chose. L’écriture, toujours, au quotidien.





RETROUVEZ TOUTES LES ACTUALITES DE MAISSIAT
:

SITE OFFICIEL 
PAGE FACEBOOK 

    • 2016-11-17 12:09:06
    • 3 493 views
  • Tags - #musique #grand #sensible #amour #Romantique #nouvel album #douce #maissiat #le départ #tropiques #délicat #carreau du temple
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI