« L’esquisse d’une vie » du photographe - dessinateur Sébastien Del Grosso

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité


Sébastien Del Grosso est un graphiste, dessinateur et photographe qui a évolué dans un environnement créatif depuis son enfance. 
"Après quelques réflexions, je me suis dit que je pourrais (...) illustrer ma vie, comme si mes croquis avaient donné naissance à chacun de mes actes...". En laissant libre cours à son imagination, l’artiste réalise des séries personnelles et touchantes en associant ses aspirations artistiques : la photographie et le dessin. 
Découvrez un projet original et un artiste qui parvient à mêler avec beaucoup d'harmonie et de finesse le dessin et la photographie.
Son livre " L'ESQUISSE D'UNE VIE '' est également disponible > ICI.


 


Votre série « L’esquisse d’une vie » a remporté la première place à l’International Photography Awards en 2013 dans la catégorie « Portrait », ainsi que la seconde place au Prix de la photographie Paris en 2014 dans la catégorie « Fine Art ». 
Pouvez-vous nous parlez de la genèse de cette série, de la manière dont vous l’avez créé ?
J’ai toujours été intéressé par tout ce qui touche aux domaines artistiques. J’ai d’abord commencé par le dessin et la peinture, puis j’en ai fait mon métier. C’est donc tout naturellement que j’ai voulu m’essayer à la photographie il y a quelques années. D’abord intéressé par le monde de la macrophotographie, puis ensuite par les poses longues et photos de paysages. Actuellement, je travaille sur plusieurs séries d’images ; dans le domaine de l’architecture, ou dans des images plus conceptuels et plus créatives.




Cette série rappelle l’univers de la bande dessinée, quelle passerelle établissez-vous avec votre histoire personnelle, et votre quotidien ? 
Depuis mon enfance, le dessin a toujours été une passion, mais lorsque j’ai découvert la photographie, j’ai pensé que l’association de ces deux passions pourrait me permettre de faire quelque chose qui sort un peu de l’ordinaire, de très personnel et qui laisserait libre cours à mon imagination.

J’étais parti au départ pour ne faire qu’un autoportrait (« self-sketch », le premier de ma série). Mais après quelques réflexions, je me suis dit que je pourrais en faire une petite série, et que je pourrais illustrer ma vie, comme si mes croquis avaient donné naissance à chacun de mes actes ; soit par l’intervention de personnes qui me sont proches (comme par exemple dans « sketch your mentor » avec l’intervention de ma grand mère qui m’a appris le dessin), ou encore des événements qui ont été importants pour moi (comme dans « sketch the life » avec la naissance de ma fille « Cataleya »), mais également avec des choses un peu plus humoristique (dans « Catch & Sketch » par exemple avec l’intervention de mon ami Cal Redback, mais aussi « sketch and fight » avec un combat de deux artistes avec chacun sa technique).

Lorsque j’ai commencé cette série, j’ai bien évidemment pensé à deux artistes qui avaient déjà mélangé ces deux formes artistiques. D’abord "Ben Heine", avec qui j’ai réalisé une collaboration sur l’une de mes images de la série "fight and sketch", mais également l’artiste "Escher" dont je me suis inspiré pour ma mini série "désir d’existence". Beaucoup d’autres idées me viennent simplement en parcourant internet. J’y découvre régulièrement de nouveaux artistes, ou de très belles images, qui m’inspirent pour mes propres créations.




Vous avez décidé de marier vos deux passions, le dessin et plus récemment la photographie. 
De quelle manière ces deux disciplines se complètent-elles et se retrouvent-elles dans votre travail ? 
Pouvez-vous nous éclairer sur votre processus créatif et votre mode opératoire ?
De la prise de vue à l’image finale, les images de cette série peuvent prendre de quelques heures à plusieurs jours. Il m’arrive parfois d’avoir besoin de faire une pause sur une image, pour y revenir quelques jours après. J’y apporte du coup un regard nouveau, et vois des erreurs que je n’apercevais pas forcément la veille.

Tout d’abord, mes photos sont réalisées à l’intérieur de mon appartement, en lumière naturelle, à l’aide d’un boitier Canon 7D et d’un 50mm f/1.4 ou un 16-35mm f/2.8.
Les croquis sont réalisés à la main, à l’aide d’un crayon sur une feuille de papier. Ils sont scannés, nettoyés, puis ajoutés sur la photo. Les traitements des images sont réalisés sur Photoshop, à l’aide de calques et d’effets d’incrustation. Pour un peu plus de réalisme, un travail de « dodge and burn » est appliqué sur la photo : il permet une transition plus belle entre la photo et le croquis.

Un tutoriel complet, en anglais est disponible gratuitement > ICI.




Pensez-vous faire évoluer votre travail à travers d’autres techniques artistiques, d’autres mediums ?
Quels sont vos projets et envie pour la suite ?
Il y a quelques jours, j’ai publié un livre qui regroupe toutes les images mélangeant dessin et photographie que j’ai réalisé ces dernières années. 
Il est disponible à la vente par internet ici.
J’ai commencé a faire imprimer des images de cette série en grand format, qui seront également disponible à la vente, ou qui seront utilisés pour des expositions à venir.

Je suis toujours à la recherche de nouveaux projets, et les collaborations avec d’autres artistes est toujours la bienvenue. 


 
  
RETROUVEZ SEBASTIEN DEL GROSSO SUR :
 
'' L'ESQUISSE D'UNE VIE '' EST DISPONIBLE ICI.
 
 
ACHETEZ CERTAINES IMAGES VIA 1X ET iCANVASART
 
    • 2016-06-10 14:26:18
    • 5,632 views
  • Tags - #illustration #dessin #photographie #portrait #photography #autoportrait #SDG photographie
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI