La photographe Mathilde Oscar rêve beaucoup & crée passionnément

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité

''Je réfléchis (un peu), je rêve (beaucoup), je crée (passionnément), je m’investis (à la folie)...'' telle est la devise de la photographe Mathilde Oscar pour réussir à atteindre son objectif, celui de ''créer une image de toute pièce, imaginer une nouvelle histoire à chaque série''.
L'univers onirique de cette jeune photographe s'articule autour de mythes, légendes et contes de notre enfance, qu'elle revisite dans un contexte actuel. A travers ses clichés, le jeune artiste laisse s’exprimer ses aspirations artistiques variées… Interview ! 


© Mathilde Oscar - Snow Queen


Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours artistique ?
Je peins depuis mon adolescence, mais les aléas de la vie ont fait que je n’ai pas été plus loin dans ce médium et depuis quelques années, je ne peins plus. Après avoir tenté le concours des beaux-arts à Paris, mais n’ayant pas été retenue, je restais cependant passionnée par l’histoire de l’art et c’est pourquoi je me suis dirigée vers ces études. Ce qui est aujourd’hui une source immense d’inspiration pour moi.

Comment votre intérêt pour la photographie a-t-il vu le jour & de quelle manière s’est-il développé ?
J’ai commencé la photographie par hasard et sur un coup de tête il y a 3 ans. Sûrement en manque de création depuis que je ne peignais plus. J’ai acheté un reflex et très rapidement je me suis lancée dans un projet qui était peut-être un peu trop grand pour une « novice » : ma série de contes.
En tous les cas, je me suis plusieurs fois dit « mais dans quoi je me suis encore lancée ?! », mais la passion m’a vite dévoré et j’ai voulu aller de plus en plus loin, dans finalement ce qui compte le plus pour moi : la mise en scène et la construction d’une Histoire. Pour le reste la photographie en elle-même (et en terme de technique) ne m’intéresse pas plus que ça. Seul le processus créatif et le résultat comptent.


  © Mathilde Oscar - Innocente Naissance


Quelle est l’origine de votre énergie créatrice, vos sources d’inspiration ?
Je m’inspire des images qui nous entourent, de la culture artistique en tout genre, ainsi que du cinéma... on est noyé dans un flot d’images, tellement qu’on ne les voit plus... Alors j’essaye de redonner plus de vie à tout cela en mixant les codes et en m’inspirant de mes connaissances en histoire de l’art. J’aime les choses esthétiques, douces et pures, mais j’ai aussi un côté sombre, car je suis aussi attirée par des choses plus noires et parfois étranges... des paradoxes que l’on retrouve dans les œuvres d’art. 


 © Mathilde Oscar - Innocente Naissance

 
© Mathilde Oscar - Innocente Naissance


La mise en scène est très importante dans votre preocessus créatif. 
Vous dites : « Mon intention n’est pas de capturer l’instant, bien au contraire je le fabrique. Créer une image de toute pièce, imaginer une nouvelle histoire à chaque série. » 
Pouvez-vous nous en dire plus sur votre démarche artistique et notamment sur votre projet « Life » ?
Une série commence par une idée qui traverse votre esprit, si elle est bonne, elle deviendra réelle... Je commence toujours par un travail de pige, je cherche pour trouver les différents éléments, qui construiront mon histoire. Vient ensuite le moment où je fabrique ces éléments (décor, costumes, accessoires), puis le jour J où tout cela prend vie !
Le projet « Life » m’est venu en visionnant pour la énième fois une vidéo de Rino Stefano Tagliafierro (« Beauty »), où il donne vie à des peintures de grands maîtres en retraçant les différents âges de la vie. J’ai eu alors un flash et je me suis dit que la vie était sûrement la plus belle chose à raconter. J’ai donc choisi de traiter le sujet sous forme d’allégories des différentes étapes de la vie et j’y ai mis pléthore de symboles et d’éléments qui m’inspiraient. 


  © Mathilde Oscar - Douce Adolescence 
  © Mathilde Oscar - Douce Adolescence 
 © Mathilde Oscar - Tendre Enfance


Quelles sont les étapes de votre processus créatif ?
Je réfléchis (un peu), je rêve (beaucoup), je crée (passionnément), je m’investis (à la folie)... et je ne lâche pas du tout mon objectif de vue !


   © Mathilde Oscar - Décadence de l'âge mûr
 © Mathilde Oscar - Décadence de l'âge mûr


Quel est le temps nécessaire à la réalisation d’une série ?
Quelques semaines pour la préparation, une journée pour la réalisation... Je pourrais aller plus vite, mais ma vie de maman m’oblige à garder les pieds sur terre, je dois donc redescendre souvent (de ma bulle créative) pour vivre la vraie vie (ça prend du temps aussi).



 © Mathilde Oscar - Alice In Wonderland
© Mathilde Oscar - Alice In Wonderland


Votre univers onirique s’articule autour des mythes et des légendes. Vous revisitez les contes de notre enfance dans un contexte actuel. Pouvez-vous nous parler d’une ou plusieurs séries du projet « Il était un conte » ?
 
C’est mon premier projet et c’est mon côté rêveur (et maman) qui m’ont donné envie de le réaliser. Quoi de mieux que de commencer la photo avec un thème qui parle à tout le monde et fait rêver ! Mais hors de question de faire quelque chose de fade, c’est pourquoi je l’ai mixé avec un sujet qui m’inspire et qui fait partie de notre quotidien : la mode.
Mon projet de départ comportait seulement 5 contes, j’ai fini par en réaliser 15 !  Des contes classiques comme Peau d’âne ou Cendrillon à des légendes mythologiques comme Perséphone ou Amalthée, ou des personnages sombres tels que Maléfique ou Cruella, ils sont tous réunis dans un livre qui retrace toutes ces histoires fabuleuses.


© Mathilde Oscar - Cruella Devil - Les vilains
© Mathilde Oscar - The Evil Queen


Qu’est-ce que le medium photographique vous-permet-il d’exprimer ?
Tout. Depuis que j’ai commencé la photo, j’ai pu exprimer un « Tout Créatif » : Direction artistique, photographie, coiffure maquillage, stylisme, création de décors, retouches, réalisation des making-of en vidéo... Jamais je n’aurai pensé que c’était aussi cela la photographie, mais finalement je ne fais pas de la photo, je crée tout simplement. Et le fait de faire beaucoup de choses par moi-même, c’est à la fois un défi et un plaisir. C’est comme être le dieu de son petit monde.


© Mathilde Oscar - Russia - Road Trip
© Mathilde Oscar - Asia  Road Trip


Vous êtes aussi l’auteur de séries très éclectiques, notamment « Frida » en hommage à Frida Kahlo. Pouvez vous nous en dire plus sur ce projet et sur votre série « Road Trip » ? 
La vie recèle trop de trésors pour qu’on ne puisse pas être l’artiste d’un seul sujet. Je m’intéresse à beaucoup de choses et j’ai pas mal de « petites obsessions », dont Frida Kahlo, qui est une artiste qui me passionne, c’est donc forcément un thème que je pense être amenée à retravailler plusieurs fois. 
Quant à « Road trip », c’est une série qui fait l’éloge des autres domaines qui m’inspirent : le voyage et l’ethnicité. Je suis une grande rêveuse et je n’ai jamais eu la chance de voyager comme je l’aurais souhaité, j’ai donc rêvé mon voyage à travers un visage versatile, qui prendrait toutes les couleurs de la Terre.
« Emmène-moi autour de la Terre, vers l’ailleurs que je ne saurai satisfaire, Pourvu que mon âme puisse s’y plaire. Laisse-moi transformer mon visage de couleurs éphémères. » Cette série m’a fait voyager sur 5 continents en une journée ! Encore quelque chose que la photo m’a apporté !


© Mathilde Oscar - Frida
© Mathilde Oscar - Frida 
© Mathilde Oscar - Frida 


Votre travail se trouve mi chemin entre la photographie d’Art et la Mode… quel lien établissez-vous entre les 2 ?
La mode est un Art. Un Art contemporain, qui finalement a traversé les siècles. Et, c’est grâce à l’Art que l’on connait les modes du passé. L’Art est un merveilleux témoin du temps. Donc, pour moi, c’est quelque chose qui se mélange très bien, même si pour les galeristes mon travail est trop empreint de mode et que pour la mode il est trop empreint de l’Art… Pourquoi faut-il toujours rentrer dans des cases ?


 © Mathilde Oscar - Mexique - Road Trip 


Quels sont vos projets en cours ou à venir ?
Mon prochain projet photo est déjà décidé, et prévu jusqu’à la fin de cette année. Pour le reste, j’espère dépasser mes limites toujours plus. 
 

RETROUVEZ MATHILDE OSCAR : 
    • 2016-06-20 15:39:35
    • 2 302 views
  • Tags - #photographe #photographie #photography #mode #voyages #Mathilde Oscar #Contes de fées #légendes #Frida Kahlo
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI