Les visages se dévoilent dans les portraits d’Anne-Laure Etienne

PARTENAIRES

Vous désirez communiquer
sur Artist Up ?

Etablir un partenariat
pour votre évènement ?

Contactez nous !

Chercher une news

Publicité


L'univers artistique de la jeune photographe Anne-Laure Etienne est composé de corps, de matière et d'éléments naturels qui créent l’illusion, la confusion entre rêve et réalité… Auteure de nombreuses séries photographiques, ses oeuvres sont le résultat onirique et poétique d’expériences visuelles.  
L’artiste réalise de nombreux portraits et nous explique que "cette série s’articule autour de l’idée que le monde est en perpétuelle régénérescence, la nature est le symbole de développement. Chaque visage qui apparait est un dévoilement incomplet et passager"... Interview ! 


Portraits © Anne-Laure Etienne


Tu jongles avec les multiples possibilités qu’offre le medium photographique. Le spectateur est libre d’interpréter tes oeuvres d’une richesse sans cesse renouvelée… 
Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours : comment ton intérêt pour la photographie a-t-il vu le jour & de quelle manière s’est-il développé ?
J’ai toujours eu une certaine attirance pour l’image en général, illustrations, photographie, cinéma… Quand j’étais gamine je découpais des images dans des livres et je les collais dans des cahiers que j’adorais feuilleter. J’ai baigné dans la photo, à une époque où nous parents possédaient des petits appareils automatiques, c’était accessible pour les gens. Je dirais qu’inconsciemment ça vient de là. J’ai voulu essayer de créer mes propres images et puis c’est un besoin d’expression, une nécessité même. Je vois ça comme une sorte de thérapie, un passage de l’évolution, la photographie marque des périodes marquantes de ma vie. J’ai décidé d’étudier la photographie mais comme je n’aime pas trop l’école j’ai voulu faire court et j’ai entrepris un bac professionnel en deux ans. Finalement c’était très formateur et j’ai pu me lancer en freelance juste après.
 
Quelle est l’origine de ton énergie créatrice : tes sources d’inspiration & d’aspiration ?
L’être humain est le principal sujet de mes photographies et ce depuis mes débuts. Au départ je photographiais principalement mes amis. ll s’agissait d’images assez « lifestyle », un peu dans le style de Mark Hunter (The Cobrasnake). Petit à petit j’ai évolué vers un univers de plus en plus personnel, onirique, et j’ai commencé à pratiquer l’autoportrait. Comme j’ai grandi à la campagne, c’est la nature qui m’inspire le plus après l’humain. J’aime les espaces vides et les espaces pleins, les lieux ouverts et les lieux fermés. Les accessoires que j’utilise apportent la symbolique à mes images. J’aime lorsque des gens se retrouvent dans mes photos. J’essaye de retranscrire des émotions que chacun de nous peut être amené à ressentir un jour dans sa vie.
 
Qu’est-ce que le medium photographique te permet-il d’exprimer et d’explorer ?
La contradiction, la dualité, l’esprit, l’évolution, l’humain, le corps, la nature, la conscience et l’inconscience, les émotions, les sensations, les pensées, la sensibilité, le mouvement, l’instant présent, la perception, l’amour, l’amitié, la compassion, les croyances, et de la tendresse.

  
Portraits © Anne-Laure Etienne

Portraits © Anne-Laure Etienne
Portraits © Anne-Laure Etienne


Dans tes travaux tu sembles apprécier l’utilisation de la double-exposition… peux-tu nous en dire plus ?
J’ai découvert l’existence de la double exposition très rapidement en photographie numérique. J’ai tout de suite accroché avec ce concept qui apporte des résultats incroyables, et la technique est surtout très simple d’utilisation en numérique. Superposer des calques sur photoshop est un vrai jeu d’enfant. Il est facile d’ajuster deux voire trois calques les uns sur les autres au millimètre près pour un rendu incroyable.
Même en adorant cette technique, j’ai commencé à me lasser. J’ai découvert de sublimes photographies argentiques en double exposition, et là j’ai réalisé pour de bon que le numérique ne faisait que reproduire ce qui existait déjà. J’ai décidé de me lancer et d’abandonner la double exposition numérique pour me consacrer à la réalisation d’images argentiques. C’est une excellente école et surtout on se sent beaucoup plus proche des images. Il y a toujours une photo réussie parmi toutes celles que l’on rate. On prends plus de temps pour réfléchir, on laisse plus de place au hasard et c’est ça qui est beau.
 
Quelle passerelle établis-tu entre la nature et les portraits ?
L’homme est indéniablement lié à la nature, les deux vont de pair et les deux sont nécessaires. Cette série s’articule autour de l’idée que le monde est en perpétuelle régénérescence, la nature est le symbole de développement. Chaque visage qui apparait est un dévoilement incomplet et passager. Le visage s’exprime comme un silencieux langage, il est symbole du mystère comme une porte vers l’invisible. Photographier les deux était une manière de montrer que la végétation provenait de la terre et que l’homme aussi, s’associant en ne faisant plus qu’un.


Portraits © Anne-Laure Etienne

A travers ces clichés tu croises le travail avec les modèles et celui de l’autoportrait. Peux-tu nous en dire plus sur cette double approche ?
Je travaille sur la relation que j’entretiens avec les personnes que je photographie. J’essaye de créer un lien entre eux et moi lors de mes prises de vue. C’est quelque chose de très personnel finalement et j’ai besoin d’une certaine intimité pour me sentir à l’aise pour ce genre d’images… Lors des séances, les modèles me donnent un peu d’eux même et je leur donne un peu de moi, je vois ça comme un échange… Finalement c’est ce qui me nourrit.
 
Comment s’effectue ton choix de modèles… et comment se déroule une séance de shooting ?
Les personnes photographiées sont des gens très proches, des amis et très souvent mon copain. La plupart du temps nous partons en ballade. J’ai toujours mon appareil photo sous la main et lorsqu’un élément m’inspire je le photographie. Ce sont des images impulsives, inattendues…


 Portraits © Anne-Laure Etienne
 Portraits © Anne-Laure Etienne


As-tu des nouvelles idées de travail autour du portrait ?
Oui et j’y travaille. J’aimerais axer mon images sur de nouveaux thèmes, tout en travaillant sur le corps en général mais pas nécessairement le visage.
 
Quelles sont tes envies et projets en cours ou à venir ?
J’aimerais retourner une nouvelle fois sous l’eau pour de nouveaux projets. Je crois que ça m’obsède toujours autant. 


 Portraits © Anne-Laure Etienne
 
 RETROUVEZ ANNE-LAURE ETIENNE : 
    • 2016-07-25 10:13:36
    • 1,392 views
  • Tags - #photographe #photographie #photography #portraits #nature #Anne-Laure Etienne
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI