L’art sous toutes ses formes avec Odeg des Frères Coulures

PARTENAIRES

Chercher une news

Publicité


Graffiti, sculpture, peinture, métal, mobilier, bois, performances… sont autant de domaines artistiques et de mediums utlisés par l'artiste plasticien Odeg pour laisser libre cours à sa déborante créativité.
Membre des Frères Coulures, Odeg a suivi une formation de menuiser et déploie aujourd’hui ses diverses aspirations artistiques à travers le design et l’art urbain, car pour lui "le point commun est simplement la création"!

Retrouvez Odeg avec Les Frères Coulures au Grand 8 de l’art Urbain à LA RESERVE MALAKOFF (jusqu'au 31 octobre) et au transfert 6 à Bordeaux (jusqu'au 25 septembre). Interview !



Body painting - Odeg


Artiste-Plasticien, vous avez suivi une formation de menuiser… quelle passerelle établissez-vous entre l’ébénisterie et l’art urbain ?
En 2003 je finis ma formation de menuisier ébéniste et je poursuis ma formation sur le tour de France de l’Asso des Compagnons Du Tour de France, puis en intérim à travers la France. Je perfectionne mon savoir tout en continuant mes graffitis les week-ends.
Quand j’ai commencé a être autonome du point de vue de mes fabrications menuisées, c’est tout naturellement que les formes et les couleurs que j’utilisais dans mes graffiti apparaissaient en volume. 
Dans l’histoire de l’art liée au mobilier, je n’ai jamais trouvé de style qui m’attire. J’ai toujours eu un graffiti basé sur la couleur et les formes, je ne passais pas de message ou autre réaction, juste de l’émotion à travers les formes. 
Le point commun entre le graffiti et l’ébénisterie est simplement la création!


Et pendant ce temps là, Odeg a Casteja - Bordeaux (2015)
Odeg, Back to school, école Georges Lasserre, Talence, 2015


Comment votre intérêt pour le graffiti a-t-il vu le jour et s’est-t-il développé ?
En 1998 mon père m’emmène a Toulouse. avec mon petit appareil photo argentique je shoot des dessins sur les murs de la ville rose. Hasard ou destin c’est la première fois que je croisai des fresques en couleurs, avec persos et un fond en lettrages, aussi complètes. Les crew TRUSKOOL ET MAC étaient là pour m’inciter à leur insu à mettre aussi de la couleur sur les murs. 
Plus tard, je faisais mon premier graff avec une bombe de noir sur un bunker de la côte bordelaise et c’était parti! Tous mes dimanches, puis mes samedis et dimanches jusqu’a tous les jours… aujourd’hui la création remplit mon agenda et mon temps libre!


Partie gauche, Odeg (2012)
La Luxure, Rooble et Odeg, Bordeaux (2013)


Vous faites partie des artistes de l’association Les Frères Coulures, fondée en 2008… pourquoi ce nom ?
C’était Les Frères Coulures ou Graffiti 2000! Notre crew était super homogène par sa diversité. Gaspar, Rooble et moi-même. Trois entités avec des travaux complètement différends. L’idée de l’asso était de faire des projets plus importants que sur les week-ends, et de nous souder autour d’un projet à la fois sérieux et délire. Rendre notre graffiti plus connu tout en restant dans l’humour et la dérision. 
Les noms d’équipes à Bordeaux étaient soit trop «attention chien méchant » soit trop sérieux. Nous voulions nous détacher et qu’à travers le nom de notre groupe on ressente le dynamisme, le sérieux et surtout la déconne.


Phaze, Rooble et Odeg, Aérosol et Stylo Peinture (2012)
Etilautum, Rooble et Odeg, 4,5mx1,5m,Aérosol (2011)


De quelle manière ce projet s’inscrit-il dans votre parcours artistique ?
Les frères coulures m’ont apporté des projets sur lesquels l’investissement complet était requis. J’avais déjà commencé a exposer de petites oeuvres sans prétention, mais les projets LFC ont grandi rapidement et nous ont installé avec Jean Rooble dans une gestion quotidienne. Des murs bien fats, aux organisations d’expos pour nous et les copains, puis une crédibilité dans des sphères nouvelles.


Rooble et Odeg


Comment appréhendez-vous vous une oeuvre collective ?
Une oeuvre collective doit être réalisée dans un contexte bon enfant. La priorité étant dans la réussite du moment de création. Le choix des artistes doit être fait autant que possible et le résultat esthétique dépend essentiellement de l’ambiance de création entre les créateurs. Aujourd’hui, quand je mets en place une fresque ou même une expo collective, je concentre les efforts sur l’accueil et le contact entre les personnes, ensuite la réalisation coule de source… 


Les Méga Bombes sont faîtes de barils de récupération.
Les éléments à l'extrémité (Cap's + Donut) sont en polyester.
Hauteur : 2 m - Diamètre : 0,6 m


Graffiti, sculpture, mobilier, design, performances, photographie, vidéos…
De quelle manière croisez-vous vos différentes pratiques artistiques ? 
Plusieurs projets en même temps…. des idées, des propositions… je ne maîtrise pas tous ces médiums a la perfection, mais les créatifs ont une capacité à se développer avec différentes méthodes, et je connais plein de créatifs… souvent à la base de mes projets, une idée simple. Puis, au fur et a mesure, les différentes techniques d’expression viennent se greffer afin d’aller plus loin dans le délire.



Ensemble mobilier par Odeg - Crédit photo JM Renom (2016)

 Table basse Olive - Odeg
Plateau mdf laqué, paillettes multicolore, érables vernis mat.


Avez-vous un médium, une matière de prédilection ? 
Le bois, l’assemblage et la sculpture me plaisent énormément, mais la peinture le dessin et le voyage sont aussi indissociables de ma création.




Quelle est la genèse de l’installation au Grand 8 de l’Art Urbain à LA RESERVE MALAKOFF ?
Il sera une fois… 
L’épuisement de la Terre devient le fil conducteur de notre existence depuis l’avènement d’une ère de consommation de masse.
La Terre fragmentée, marquée des sillons de notre exploitation sans vergogne, meurt à petit feu… 
L’énergie prise en son sein l’affaibli un peu plus chaque jour, chaque minute… 
Obsolescence programmée, technologie inutile, objet futiles…
Nous n’échapperons pas au regard des générations futures, celles même qui subiront les ondes de choc de nos actes présents.
A moins que…


 Audeguille - Odeg


Pouvez-vous nous parler de vos projets « Sneakers » & « Audeguille » ?
Le gigantisme. Ma méthode pour de donner l’importance aux choses. 
A la manière des majuscules dans l’écriture, mes pièces géantes dont Sneakers et Audeguille soulignent l’énergie. 
Les chaussures… adeptes des chaussures et fétichiste du pied, je mets l’accent sur ces vêtements qui jonchent le sol et parcourent le bitume des cités urbaines ou des chemin égarés… les pieds sont notre lien a la terre, parfois maltraités ils nous amènent là où notre cerveau décide.


 Mini Audeguille - Odeg 


Souhaiteriez-vous nous parler d’un autre projet qui vous tient à coeur ? 
Nous ouvrons transfert 6 le 25 juin 2016 jusqu’au 25 septembre. C’est un projet qui me tient beaucoup a coeur, il monopolise mon attention quelques mois par an. 

 

TRANSFERT #6 - Le lieu, les artistes from Association Transfert on Vimeo.



Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?
Plus de sérénité dans ma vie pour laisser mon imaginaire devenir plus important pour les curieux qui s’y confrontent…


Odeg, Jam EXIT, Bordeaux (2015)
Odeg, Meeting Of Style (Juillet 2015)


Quels sont vos projets à venir ? 
Jam graffiti ShakeWell a bordeaux, transfert 6 à Bordeaux, le projet HLM hors les murs de transfert me permet de réaliser les 24,25 et 26 juillet près de Bordeaux une fresque sur une façade 12x10m… et encore dans l’été une peinture sous la Cité de la mode et du design de Paris avec mon frère Rooble… un voyage bientôt…


Glass bomb x4 par Odeg (2014)

"Glass Bomb" - Crédit photo JM Renom (2016)
Moulage Polyester, epoxy ou polyurétane - Dimensions: h15cm*6cm


Petit mot de la fin ?
Les bonnes choses ont un début.



 SUIVEZ LES ACTUALITES DE ODEG :
I love you, Odeg, 60cmx30cm Aérosol et Stylo Peinture (2013)
Gawel, Odeg, Aérosol et Stylo Peinture (2013)


ARTISTES PARTICIPANTS AU GRAND 8 DE LA RESERVE MALAKOFF :

Shaka, Mosko, Jana & Js, Jerôme Mesnager, Mr. Lolo, Seize Happywallmaker, No rules corp, FKDL, JBC, 36.15, ANIS, Beplus, Snez, Swar, Collectif ONOFF (Kanos, Limo, Olson), Vinie, Anti, Iza Zaro, Mademoiselle Maurice, Nosbé, Yann Muller, Corona, Pablo Lloveras, Mart-Aire, Bault, Popay, Tétar, le collectif 2AC (Djalouz, Pesca, Caligr, Doudou style, Alex Photograph), Levalet, Philippe Hérard, Les frères Coulures (Odeg, Rooble), Dem Dillon, KATRE & Seth-One, M. Chat, 9e Concept…


LA RESERVE MALAKOFF
 : 7 rue Paul Bert 92240 Malakoff
 
 OUVERTURE AU PUBLIC du 1er JUIN au 31 OCTOBRE 2016 
POUR EN SAVOIR PLUS >>> PAR ICI

  • Artist UP
    (hôte)
    • 2016-07-19 10:15:17
    • 2 244 views
  • Tags - #art #paris #graffiti #bois #bordeaux #body painting #Sculpture #street-art #les frères Coulures #Odeg #Grand 8 de l’Art Urbain #Réserve de Malakoff #Gaspar #Rooble #transfert 6
  • Ajouter aux favoris

Photos

PLUS D'ARTICLES ICI